thrmagazine

28ème Marathon des Sables 1ère étape : du Jebel Irhs à l’Oued Tijekht – 37,2 Km Le retour du « Patron », Mohamad Ahansal.


Dimanche 7 Avril 2013

Cette première étape de l’édition 2013 du Marathon des Sables aura été marquée par le retour, en force, de Mohamad Ahansal. Quatre fois vainqueur de l’épreuve, dix fois second, derrière son frère Lahcen, Mohamad semble être en pleine forme cette année, pour sa dix-huitième participation à cette course à pieds, considérée comme l’une des plus dures au monde.



28ème Marathon des Sables  1ère étape : du Jebel Irhs à l’Oued Tijekht – 37,2 Km  Le retour du « Patron », Mohamad Ahansal.
Cette année, débute avec un record d’inscriptions, étant donné que 1024 personnes, de cinquante nationalités différentes, ont passé avec succès les contrôles de la veille et ont pu se présenter au départ ce matin. Cette étape, très longue pour une première, à débuté à quelques kilomètres de Rissani, dans la province d’Errachidia. La météo de ce jour dans le désert est habituelle pour cette période de l’année. La température avoisine les 35°c, le vent souffle en rafales, le ciel est bleu et le soleil brille.
 
Au départ, les leaders sont en pleine forme et ont hâte d’en découdre. Ce sera très vite chose faite, avec de gros bouleversement avant même le premier contrôle de passage. Mohamad Ahansal y pointe en leader, suivis de Lhoucine Akhdar. Quelques concurrents plus loin se trouve Salameh Al Aqra, le vainqueur de l’année dernière, visiblement très éprouvé. Par contre, Rachid El Morabity tarde à arriver.
 
Au second point de contrôle, après 24,8 Km, on se rend compte que l’allure en tête est extrêmement rapide. C’est toujours Mohamad Ahansal qui pointe en tête, avec une confortable avance sur ses poursuivants. Le jordanien Salameh Al Aqra est de plus en plus distancé. Lhoucine Akhdar s’accroche, de même que son frère Samir. Des nouveaux venus Italiens et Espagnols collent au groupe de tête.
 
A l’arrivée, après 37,2Km, Mohamad Ahansal s’adjuge la victoire en ayant parcouru la distance en 2 heures, cinquante minutes et cinquante six secondes, avec une confortable avance de 4 minutes 29 sur l’Italien Antonio Salaris et 9 minutes 37 sur l’Espagnol Miguel Capo Soler. Le Jordanien Salameh Al Aqra perdant plus de 22 minutes suite à des soucis de contractures musculaires aux jambes.Rachid El Morabity, quand à lui, a souffert de douleurs à sa jambe blessée l’année dernière. Il a décidé de courir à son rythme, n’ayant pas encore passé la ligne d’arrivée à l’heure ou nous écrivons ces lignes.
 
Chez les femmes, la française Laurence Klein s’adjuge la victoire, devant l’Anglaise Joanna Meek et l’Américaine Meghan Hicks.
 
Demain, l’étape emmènera les concurrents de l’Oued Tijekht au Jebel El Oftal, s’enfonçant dans les zones perdues du désert, sur une distance de 30,7 Km.
 
Les résultats au classement général :
 
  1. Ahansal Mohamad
  2. Salaris Antonio
  3. Capo Soler Miguel
  4. Akhdar Lhoucine
  5. Aziz El Akad
  6. Akhdar Samir
  7. Kendall Dany
  8. Gomes Carlos
  9. Al Aqra Salameh
  10.  Delebarre Vincent
  11.  Le Saux Christophe

Mohamad Ahansal
Mohamad Ahansal

28ème Marathon des Sables  1ère étape : du Jebel Irhs à l’Oued Tijekht – 37,2 Km  Le retour du « Patron », Mohamad Ahansal.

Portraits de concurrents Marocains

Lhoucine et Samir Akhdar
Lhoucine et Samir Akhdar

Chaque jour nous vous proposons des portraits de concurrents Marocains participants à cette 28ème édition du Marathon des Sables. Nous débutons cette série avec deux figures incontournables de la course à pieds de longue distance. Les frères Akhdar de Zagora. Ces deux frères ne sont pas les seuls de leur famille à pratiquer la course. Avant eux, leur ainé Brahim Akhdar, ainsi que leur sœur Nizha, ont aussi participé au Marathon des Sables. Ils sont issus d’une famille de la classe moyenne de Zagora. Leur papa, aujourd’hui à la retraite, était fonctionnaire à l’ONEP.


Lhoucine Akhdar

Lhoucine Akhdar
Lhoucine Akhdar

Lhoucine Akhdar a 39 ans. Sa passion était le football. Mais comme de nombreux jeunes de Zagora, il regardait chaque année le Marathon des Sables démarrer ou terminer dans cette ville. Il se souvient encore de la toute première édition en 1986, alors âgé de 11 ans, il faisait comme tous les gamins de la région, accompagnant les coureurs sur l’une ou l’autre partie de la première ou dernière étape, selon les années. Au fil des ans, piqué au jeu et motivé par Lahcen Ahansal, il entama les entrainements en course à pieds. Lhoucine raconte qu’alors adolescents, ils partaient pour courir de longues distances avec Lahcen. On mettait de quoi faire du thé dans un sac à dos et on partait en courant de Zagora jusque M’hamid, aller et retour!

 

En 1993 il se met réellement à la course et débute son entraînement d’athlète de haut niveau. Finalement, c’est en 1996 qu’il participera à son premier Marathon des Sables, aidé par l’organisateur Patrick Bauer pour trouver des sponsors. Il participe cette année à son 14ème Marathon des Sables. Le meilleur classement qu’il a obtenu est la troisième place.

 

Lhoucine est guide de montagne de profession et il partage son temps entre Zagora, les montagnes de l’Atlas, et la France.


Samir Akhdar

28ème Marathon des Sables  1ère étape : du Jebel Irhs à l’Oued Tijekht – 37,2 Km  Le retour du « Patron », Mohamad Ahansal.

Samir Akhdar 32 ans. Il pratique la course à pieds depuis l’âge de 17 ans, en suivant l’exemple de ses frères et de sa sœur. Il démontre son potentiel de coureur en participant au Marathon de Zagora en 2005, qu’il termine à la 5ème place. L’année suivante il participe à son premier Marathon des Sables. Depuis il y a participé 6 fois. Avec une sixième place comme meilleur classement.

 

Samir termine sa formation de guide de montagne au CFAMM. Il vit actuellement à Marrakech.

 

On retrouve régulièrement les deux frères sur les courses au Maroc : Marathon de Zagora, Semi-Marathon de Marrakech, Trail atlas Tafraout, etc,…

 

Cette année ils forment une équipe avec Mohamad Ahansal, sous les couleurs du Team UVU Racing. Ils sont également soutenus par RUPPMAN Racing. Leur but sur la course cette année: tenter d’améliorer leur meilleure performance respective, sans viser une place spécifique. Le Marathon des sables est une course très longue et il est difficile de faire un pronostic à ce stade ci.

 

Par : Marc d’Haenen – Envoyé Spécial sur le Marathon des Sables.


Lhoucine Akhdar à l'arrivée
Lhoucine Akhdar à l'arrivée

Christophe Le Saux et Laurence Klein
Christophe Le Saux et Laurence Klein

Le groupe des coureurs de tête
Le groupe des coureurs de tête

Le team Jordanie-Koweit
Le team Jordanie-Koweit

28ème Marathon des Sables  1ère étape : du Jebel Irhs à l’Oued Tijekht – 37,2 Km  Le retour du « Patron », Mohamad Ahansal.

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux