thrmagazine

28ème Marathon des Sables : 2ème étape : Oued Tijekht – Jebel El Otfal – 30,7 Km

Mohamad Ahansal à l’assaut des Jebels, Rachid El Morabity contraint à l’abandon…


Mardi 9 Avril 2013

Cette seconde étape a marqué les esprits par sa difficulté. La chaleur, le vent et les dénivelés n’ont pas aidé les concurrents dans leur bagarre contre le désert. Trois ascensions de Jebels étant au programme de cette journée, dont une qui était particulièrement éprouvante.



Mohamad Ahansal
Mohamad Ahansal
Un mur de sable, accroché à la montagne, d’une auteur de quelques cinq cent mètres permet l’accès à un col qui barre la route des concurrents. Plus d’un coureur s’est senti mal à la simple vue de ce qui l’attendait face au CP 2. Des cordes ont même dues être installées par l’organisation, pour aider au franchissement des rochers autour du col montagneux.
 
Ce matin, les organisateurs ont annoncé l’abandon de Rachid El Morabity, vainqueur du Marathon des Sables en 2011, blessé à la jambe en 2012. Hier Rachid a ressenti une vive douleur au niveau de sa jambe blessée l’an dernier. Prudemment, il cessa de courir et rallia l’arrivée en marchant. Après être passé par l’infirmerie, le constat s’imposait : il fallait arrêter. C’est avec beaucoup de regret que le champion de Zagora prit la sage décision d’abandonner la course pour cette année. Nous souhaitons bon rétablissement à Rachid.
 
Les leaders ont démarré en trombe dès le départ de l’étape du jour. Le Jordanien Salameh Al Aqra semblait remis des contractures musculaires de la veille qui lui ont fait perdre de précieuses minutes. Il pointa d’ailleurs en tête au CP 1, après avoir passé le premier Jebel. Mais Mohamad Ahansal, à son habitude, reprenait progressivement du terrain dans la zone de sable qui précédait le deuxième Jebel. Il passa largement en tête au CP 2, face au troisième et terrible Jebbel de la journée, qu’il gravit seul. A sa suite : Salameh Al Aqra, Lhoucine et Samir Akhdar et Aziz Al Aqad, ainsi que les infatiguables Italiens et Espagnols qui les accompagnaient la veille.
 
Après l’ascension de la montagne, il ne restait qu’un petit champ de dunes à franchir, avant une longue ligne droite qui amenait à l’arrivée. Mohamad Ahansal confirme sa grande forme, en franchissant la ligne d’arrivée, plus de quatre minutes avant Salameh Al Aqra, talonné lui-même par Aziz Al Aqad. Une magnifique étape donc, qui confirme la difficulté de ce Marathon des Sables, ainsi que le niveau incroyable des athlètes marocains.
 
La première femme reste toujours Laurence Klein, la championne française, vainqueur de la course l’an dernier. Laurence est dans une très grande forme, suite à l’organisation de trois stages pré-course dans la région de Zagora. Cette année elle s’est spécifiquement entrainée en vue de ce Marathon des Sables. Soulignons encore que Laurence est championne du monde des courses de 100 km et membre de l’équipe de France.
 
La troisième étape emmènera les concurrents du Jebel El Otfal au Jebel Mouchanne, sur une distance de 38 Km.

Par Marc d'Haenen - Envoyé Spécial au Marathon des Sables.

Départ étape 2
Départ étape 2

Portrait de coureurs Marocains: Aziz Al Akhad et Mustafa Ait Amar

Le mur de sable face au CP 2
Le mur de sable face au CP 2

Aziz Al Akhad

Aziz Al Akhad
Aziz Al Akhad

Aziz est âgé de 45 ans et est originaire d’Agadir. Il a commencé la course à pieds en 1982, par passion. Sans réel but de compétition, il court seul pour s’occuper et canaliser son énergie. C’est en 1996 qu’il commence à s’aligner sur des courses officielles, en Semi-Marathon ou Marathon. Sa victoire de la course Transatlas, sur 200km, le propulse dans le monde de l’Ultra-Trail. Il participe cinq fois au Marathon des Sables, en étant à chaque fois aux places d’honneur sur le podium. 2ternel second ou troisième, Aziz rêve de pouvoir accéder, un jour, à la plus haute marche.

 

Aziz est issu d’une famille modeste, avec un père agriculteur. Lui-même est mécanicien de profession. Il est marié et papa de deux petites filles de 8 et 4 ans. Au quotidien, il s’entraine seul dans la région d’Ait Melloul ou pour les sorties longues du week-end, il aime courir du côté d’Ait Baha.


Mustafa Ait Amar

Mustafa Ait Amar
Mustafa Ait Amar

Mustafa est âgé de 38 ans et est originaire de Ouarzazate. Il commence à courir à l’âge de 15 ans dans le cadre des activités scolaires. Très vite il est repéré comme étant un bon élément. Il gagnera d’ailleurs le Super Marathon du Sahara en 1995. Il intègre la Garde Royale, en tant qu’Athlète et gagne ainsi la coupe Nationale, Civile et Militaire par équipe. Il participe seize fois au Marathon des Sables, avec une troisième position comme meilleur résultat. Il remporte deux fois le classement par équipe.

 

Mustafa est issus d’une famille modeste, son père travaillant dans la construction. Lui-même est Athlète professionnel et organisateur du Marathon de Ouarzazate. Mustafa est marié et papa de deux enfants : un garçon de deux ans et une fille de 6 ans.


Karim Mosta à l'arrivée de l'étape
Karim Mosta à l'arrivée de l'étape

Laurence Klein et Mohamad Al Mattar
Laurence Klein et Mohamad Al Mattar

28ème Marathon des Sables :     2ème étape : Oued Tijekht – Jebel El Otfal – 30,7 Km

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux