thrmagazine

AFRICA ECO RACE® 2015 : LES CHOSES SÉRIEUSES ONT COMMENCÉ


Jeudi 1 Janvier 2015

Après une journée de mise en jambes particulièrement animée, comme prévu, les concurrents de l’AFRICA ECO RACE® 2015 sont entrés directement dans le vif du sujet dès cette deuxième spéciale de 377 km entre Merzouga et M’hamid El Ghislane. Un parcours salué de tous qui a permis au solide Pal Anders ULLEVASETER d’affirmer sa domination de la catégorie moto, au surprenant Mathieu SERRADORI de signer la première victoire de spéciale au volant d’une auto et à Elisabete JACINTO de s’imposer chez les camions.



Les gardes boues des motos étaient recouverts de givre ce matin au moment du départ pour la liaison vers Merzouga, d’où s’élançait ce deuxième secteur sélectif. Une fraicheur qui, naturellement, n’a absolument pas perturbé Pal Anders ULLEVASETER. Au contraire, cette météo glaciale, idéale pour un Norvégien lui a donné des ailes puisque le pilote KTM a survolé l’épreuve en terminant 46’31’’ devant l’Allemand Ingo WALDSCHMIST et l’Ukrainien Vadim PRITULYAK à un peu moins de 9 minutes. Autant dire qu’ULLEVASETER avait le sourire à l’arrivée en répondant aux questions des journalistes : « Cette deuxième étape était magnifique ! Je redécouvre le road book de René METGE qui est toujours très précis et qui nous met en confiance. J’ai pris vraiment du plaisir et tout va bien pour l’instant ! »

Le Norvégien John Olav LINDTJORN a également confirmé son potentiel en se classant 4ème, tout comme le Belge Gilles VANDERWEYEN, auteur du 5ème temps de la spéciale. Dans la catégorie féminine, après une première étape prudente, la pilote russe Anastasiya NIFONTOVA a signé un magnifique 8ème temps au guidon de son HUSQVARNA, devançant de près de 16 minutes la KTM de la Britannique Patsy QUICK. Au classement général provisoire, Pal Anders ULLEVASETER compte déjà plus d’une heure d’avance sur son compatriote Jon Olav LINDTJORN et sur Gilles WADERWAYEN qui profite de cette 3ème place, bien conscient que la route est encore longue jusqu’à Dakar.

Sur quatre roues, ce fut au tour de Jacky LOOMANS, le leader du général, d’être retardé aujourd’hui. En s’écartant légèrement de la trace idéale, le Belge a planté son Pick-up TOYOTA dans une marre de boue, vestige des récentes pluies diluviennes qui se sont abattues sur le sud marocain. Résultat, une grosse demi-heure de perdue. A noter que la même mésaventure est arrivée à plusieurs concurrents dont Anton SHIBALOV et son énorme KAMAZ. C’est bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres et Miroslav ZAPLETAL a donc profité du plantage de LOOMANS pour signer le 2ème temps de la spéciale et prendre ainsi la tête du général provisoire, 1’32’’ devant Yuriy SAZONOV, également sur un HUMMER H3 Evolution. Jean Antoine SABATIER et son BUGGA ONE ont complété le podium du jour.

Parmi les autres animateurs de la course auto, la 3ème place au provisoire de Jean Antoine SABATIER derrière Yuriy SAZONOV et la 5ème place du Buggy Peugeot de Philippe PORCHERON derrière le HUMMER H3 de Andrey CHEREDNIKOV confirme la bataille qui se profile à l’horizon entre les 4X4 et les Buggies. Mais le réel exploit du jour est à mettre à l’actif de Mathieu SERRADORI. Victime hier de problème d’alimentation d’essence, le Français est parti le couteau entre les dents ce matin, bien décider à montrer à tous qu’il n’est pas venu sur l’AFRICA ECO RACE® pour faire de la figuration. Au volant de son « petit » Buggy PREDATOR X 18 S, parfaitement navigué par Didier HAQUETTE, l’ex motard réalise un sans faute et remporte la première spéciale de sa courte carrière sur quatre roues. Il confirme ainsi son potentiel et il faudra sans doute compter sur lui à l’avenir dans la discipline.
Dans la catégorie T2, le Polonais Pawel MOLGO impose son TOYOTA HDJ 200 devant le KDJ 120 d’Olivier et Christine AUBINEAU, unis dans la vie et dans la voiture. Au classement général des véhicules d’origine, MOLGO possède désormais 35 minutes d’avance sur Jean Louis JUCHAULT et les époux AUBINEAU, un peu plus de 8 minutes derrière.

Le scénario a été exactement le même dans la catégorie camion que dans celle des autos puisque Elisabete JACINTO et son MAN ont terminé l’année en beauté en signant le scratch devant le TATRA de Tomas TOMECEK. Le Tchèque occupe ce soir la tête du classement camion avec quatre petites secondes d’avance sur la pilote Portugaise et 8 minutes sur le KAMAZ d’Anton SHIBALOV.
 
Après un repas amélioré pour fêter la Saint Sylvestre autour d’une coupe de Champagne, les participants s’attaqueront à la troisième étape entre Tagounite et Assa. Suite à une petite modification de road book pour contourner le Lac Iriki encore en eau, la spéciale deviendra la plus longue de l’AFRICA ECO RACE® 2015 avec 448 km à parcourir. Une grosse journée en perspective pour commencer l’année !
 
Par : Marc d’Haenen – Correspondant Africa Eco Race.





Marc D'Haenen



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux