thrmagazine

AFRICA ECO RACE® 2015 : UNE PREMIERE ETAPE PAS SI FACILE !!!


Mardi 30 Décembre 2014

Il faisait cinq petits degrés à 9h45 lorsque la première moto a franchi l’arrivée de la première spéciale de l’AFRICA ECO RACE® 2015 installée dans la banlieue de Guersif à une centaine de kilomètres à l’ouest de Nador. Comme c’était prévisible, Pal Anders ULLEVALSETER a réalisé un sans faute d’entrée en moto, tout comme le Belge Jacky LOOMANS en auto et le surprenant Miklos KOVACS chez les camions. Mais déjà, certains candidats à la victoire ou au podium ont sérieusement entamé voir grillé leur joker sur les 116 km de ce premier secteur sélectif.



René METGE l’avait annoncé : «Cette première étape de mise en jambe, volontairement tracée proche de Nador pour permettre à tous d’effectuer la liaison vers le sud du Maroc de jour, ne sera pas si facile et elle pourrait même occasionner des surprises. » Le directeur sportif ne croyait pas si bien dire puisque sur deux ou quatre roues, il y a eu de la casse.

Tout d’abord en auto avec le spectaculaire accident de Balazs SZALAY dont l’OPEL Moka est violemment sorti de la piste au km 24. Un accident qui a tout de même nécessité l’évacuation de Laszlo BUNKOCZI, le copilote, en hélicoptère à l’hôpital de Nador pour des examens médicaux. Ce fût heureusement le seul accident de la journée mais des problèmes mécaniques ont arrêté un long moment Yves FROMONT alors que Mathieu SERRADORI a également concédé beaucoup de temps.

Une journée qui n’était d’ailleurs pas vraiment pour les deux roues motrices handicapées par un tracé particulièrement peu adhérant. C’est ce qu’expliquait Jean Antoine SABATIER, le pilote de Marrakech, en sortant de son Bugga One en 5ème position, après avoir concédé près de 10 minutes au TOYOTA Overdrive de Jacky LOOMANS. Une explication confirmée par l’excellent résultat des HUMMER H3 à commencer par celui d’ Andrey CHEREDNIKOV, 2ème à 4 secondes de LOOMANS, et ceux de Yuriy SAZONOV, 3ème à 5 minutes et de Miroslav ZAPLETAL 4ème à un peu moins de 9 minutes. Ajoutez à cela de belles séances de jardinage au niveau de la navigation et vous avez déjà de gros écarts au niveau du classement.

La vraie surprise est venue de la catégorie camion avec la belle victoire de Miklos KOVACS qui a réussi à doubler le TATRA du triple vainqueur de l’épreuve Tomas TOMECEK et le KAMAZ d’Anton SHIBALOV. Un petit exploit rendu possible par l’excellent travail de Peter CZEGLEDI, le navigateur du SCANIA.

Sur deux roues, pour son retour en Afrique, Pal Anders ULLEVALSETER a connu une spéciale tranquille ne commettant aucune erreur de navigation et ce, bien qu’il ouvrait la piste. Les Norvégiens étaient décidemment en forme en ce 30 décembre puisque John Olav LINDTJORN, le compatriote de ULLEVALSETER signe le 2ème temps du jour à un peu plus de 8 minutes alors que le Belge Gilles VANDERWEYEN se classe 3ème devant l’autrichien Robert THEURETZBACHER, victime de soucis de navigation. L’Italien Stefano PELLONI, seul pilote HONDA à tirer son épingle du jeu face aux KTM, entre dans le top 5. Le dernier des grands noms de ce rallye AFRICA ECO RACE® à avoir connu des problèmes est David FRETIGNE dont le tableau de bord de sa YAMAHA s’est complètement désolidarisé de la moto après 19 km, l’obligeant à sangler l’élément et à finir la spéciale au ralenti. Il ne fait aucun doute que le multiple Champion du Monde d’Enduro aura l’occasion de se racheter et de refaire son retard conséquent d’ici la fin de l’épreuve.
 
Demain, pour le dernier jour de cette année 2015, les concurrents de cette septième édition de l’AFRICA ECO RACE® retrouvront les premières dunes marocaines et une spéciale de 377 km entre Jorf el Hamam et Tagounite.
 
Par : Marc d’Haenen – Correspondant Africa Eco Race.





Marc D'Haenen



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux