thrmagazine

AFRICA ECO RACE® : Etape 11 - Le triomphe du Bugga One de Marrakech…


Dimanche 11 Janvier 2015

Comme en 2014, l’arrivée de cet ultime secteur chronométré de l’Africa Eco Race avait été installé à une vingtaine de kilomètres de Nouakchott et comme l’année dernière, les sourires étaient de mise pour la grande majorité des concurrents. En effet, cette spéciale a été imaginée par René METGE et son équipe pour donner une dernière fois un maximum de plaisir aux finishers de l’AFRICA ECO RACE®.



Le Bugga One en action
Le Bugga One en action
Il n’y a eu aucun suspens dans la catégorie moto puisque Pal Anders ULLEVASETER a mis un point d’honneur à remporter cette dernière étape. Au guidon de sa KTM 450, le Norvégien a survolé la course sur deux roues et il était vraiment heureux de remporter l’AFRICA ECO RACE® qui, à son sens, représente exactement ce que doit être la discipline des Rallyes Tout Terrain. Derrière ULLEVASETER, Ingo « The Buschman » WALDSCHMIDT signe le 2ème temps du jour, devant l’Ukrainien Vadim PRITULYAK, 3ème et ce, malgré une fracture du nez contractée hier. A noter la grosse chute de Robert THEURETZBACHER, le 2ème du classement général, qui a cependant terminé à la 5ème position et a pu s’élancer dans la liaison pour Saint Louis après avoir été examiné par les médecins de la course. Au classement général moto, les positions sont donc inchangées et ULLEVALSETER a vraiment de beaux dauphins puisque THEURETZBACHER participait seulement à son 2ème rallye, alors que WALDSCHMIDT posait ses roues pour la première fois sur une épreuve africaine.

En auto, en signant sa 3ème victoire de spéciale, Jean Antoine SABATIER succède au palmarès de l’AFRICA ECO RACE® à Jean Louis SCHLESSER. Un véritable honneur pour ce pilote français de 50 ans qui vit à Marrakech, au Maroc, et d’ailleurs, Jean Luc ROJAT son navigateur en était plutôt ému à l’arrivée. Un succès logique après une course par élimination où le BUGGA ONE aura fait preuve d’une belle fiabilité et d’un très haut niveau de performances. La 2ème place du scratch à Ghreidat Lighjoulé est revenue à Andrey CHEREDNIKOV au volant de son HUMMER H3. Le Kazakh a devancé Patrick MARTIN est son Buggy VW Tarek alors que Philippe PORCHERON complète le podium du jour chez les deux roues motrices.

Dans la catégorie camion, bien que deuxième aujourd’hui derrière son compatriote et co équipier du Team KAMAZ MASTER Sergey KUPRIANOV, le Russe Anton SHIBALOV n’a laissé à personne le soin de remporter cette 11ème spéciale. Le vainqueur chez les mastodontes du désert déclarait à l’arrivée que cette édition 2015 de l’AFRICA ECO RACE® avait été beaucoup plus difficile que celle 2013 où il s’était imposé. Derrière SHIBALOV et KUPRIANOV, Tomas TOMECEK à également terminé 3ème de la spéciale et le Tchèque placera son TATRA sur la 3ème marche du podium installé au bord du Lac Rose à Dakar.

A l’issue d’une liaison de 291 km comportant le passage de la frontière entre la Mauritanie et le Sénégal, les concurrents retrouveront le dernier bivouac de Saint Louis, une des grandes villes du Sénégal située aux confins de l'Océan, du Sahara et de la brousse. Après une dernière nuit sous le ciel étoilé du Sénégal, c’est le cœur léger que les finishers de l’AFRICA ECO RACE® s’élanceront demain dans l’ultime liaison vers Kayar, village de pêcheurs au bord de l’Océan Atlantique d’où le départ en ligne sera donné sur la plage. Les 24 derniers kilomètres de spéciale sonneront comme une récompense et même, pour certains, comme une délivrance. Le podium dressé sur les bords du Lac Rose sur lequel tous les héros de cette septième édition recevront leurs trophées devrait être, une fois encore, le théâtre de beaucoup d’émotion et de joie.

Portrait de Jean-Antoine Sabatier

Jean-Antoine Sabatier et son copilote (Photo DR)
Jean-Antoine Sabatier et son copilote (Photo DR)
Jean-Antoine Sabatier, 50 ans, d’origine Française, vit à Marrakech depuis de nombreuses années. Il est directeur de la société « Bugg’Afrique », spécialisée dans la location des buggys de Rallye Raid. Cette société tente à démocratiser l’accès à la pratique du Rallye Raid grâce à des véhicules hors du commun, les « Prédators ». Ces buggys, très performants et très simples, sont d’un coût beaucoup moins élevés que bon nombre de véhicules de course.
 
Bugg’Afrique permets aux amateurs de louer des véhicules, pour les courses ou pour les loisirs, organise des stages de pilotage et des incentives pour les sociétés. Ils proposent également des formules « tout compris » sur les rallyes au Maroc : location du véhicule, stage de conduite, assistance tout au long de la course, etc,… On a souvent vu de tels buggys, loués à Bugg’Afrique, être classés parmi les meilleurs sur des Rallyes Marocains.
 
Le buggy « BUGGA ONE » est taillé pour la course : moteur V8 Chevrolet, développant plus de 400CV, boite séquentielle Fortin, 8 amortisseurs, carrosserie en  Carbone Kevlar. Jean-Antoine Sabatier s’aligne régulièrement sur les courses marocaines et est familier avec les places d’honneur : Rallye Oilibya du Maroc, M’Hamid Express, Libya Rallye, 24H TT du Maroc et bien entendu l’Africa Eco Race.
 
Cette magnifique victoire ne manquera pas de booster les prestations de Bugg Afrique, en propulsant cette société dynamique sur le devant de la scène médiatique. Une victoire largement méritée, récompensant des années d’efforts.
 
Félicitation à Jean-Antoine Sabatier et merci de porter haut les couleurs du Maroc sur un évènement international d’une telle ampleur.

L’Africa Eco Race :

Cette course reprend le parcours mythique des rallyes d’antan, reliant Paris à Dakar, sur les traces de Thierry Sabine. Un vrai rallye avec toutes les valeurs de ce qui a fait la légende de ce type d’épreuve. Un rallye ou les amateurs ont encore leur place et toutes les chances de briller sur les podiums d’étapes, voir même au général. Un rallye qui a reçu ses lettres de noblesse avec la participation et les victoires de grands noms, tel Jean-Louis Schlesser, vainqueur incontesté des six dernières éditions. Et bien entendu, un rallye qui se déroule sous la direction de René Metge, une autre légende vivante des Rallye-Raid…
 
Par : Marc d’Haenen – Correspondant Africa Eco Race.
 
Jean-Antoine Sabatier (Photo DR)
Jean-Antoine Sabatier (Photo DR)





Marc D'Haenen



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux