thrmagazine

AFRICA ECO RACE. LES CHOSES SÉRIEUSES ONT COMMENCÉ SUR LE SONANGOL AFRICA ECO RACE


Vendredi 3 Janvier 2014

Mercredi 1er janvier 2014
ÉTAPE N° 2 : BOUDNIB / FOUM ZGUID : 611 km
LIAISON : BOUDNIB / MERZOUGA : 173 km
SPÉCIALE : MERZOUGA / FOUM ZGUID : 431 km
TRANSFERT : FOUM ZGUID/ BIVOUAC : 7 km



Comme prévu, cette deuxième étape entre Boudnib et Foum Zguid, longue de 612 km dont 431 km de spéciale, a déjà fait son lot de dégâts dans la caravane du SONANGOL AFRICA ECO RACE.
 
En effet, à 20h30 (21h30 heure de Paris), il manquait encore un tiers des autos et des motos. Une situation normale compte tenu des difficultés du jour tant au niveau du terrain que de la navigation. Par ailleurs, la plupart des absents ont surtout été retardés par des soucis mécaniques. Cependant, les concurrents encore sur la piste sont tous identifiés et en relation avec le PC course grâce aux moyens modernes de communication mise en place sur l’épreuve.
 
La plupart seront rentrés avant la fermeture du CP arrivée, à minuit, et les autres auront la nuit pour rentrer, réparer et être au départ du lendemain matin. Et si tel n’était pas le cas, ils prendraient les pénalités maximums et pourront repartir le surlendemain car l’objectif du SONANGOL AFRICA ECO RACE est de permettre à un maximum de participants de voir le Lac Rose à Dakar.
 
   
 
 
Jean Louis SCHLESSER prend le commandement des Autos
 
Arrivé seulement 3ème hier, il n’aura pas fallu bien longtemps à Jean Louis SCHLESSER pour remettre de l’ordre dans le classement de la catégorie Auto et il avait donc le sourire à l’arrivée pour présenter ses vœux aux journalistes qui l’attendaient : « Je serais malhonnête de vous dire que tout ne s’est pas bien passé puisque nous avons gagné. Mais cette deuxième spéciale était difficile et nous avons dû nous employer. Incontestablement, le niveau du rallye est monté en auto et il ne va pas falloir faire d’erreur. » Le quintuple vainqueur du SONANGOL AFRICA ECO RACE s’est imposé avec un peu plus de 16 minutes d’avance sur Balazs SZALAY qui termine à nouveau deuxième au volant son proto OPEL Mokka.
 
Sursaut d’orgueil également pour Jacky LOOMANS qui signe le troisième chrono du jour. Du coup le pilote belge remonte en 3ème position au général provisoire, juste devant Philippe PORCHERON à nouveau 4ème aujourd’hui sur son Buggy Peugeot.
 
Tomas TOMECEK enfonce le clou en Camion
Parti en leader de la catégorie camion depuis Boudnib, Tomas TOMECEK a de nouveau dominé ses adversaires. Au volant de son TATRA plutôt agile dans le sable, le Tchèque a passé les dunes de Merzouga sans problème en début de parcours et n’a rien lâché ensuite, pour finalement finir avec 5’50’’ d’avance sur le MAN de la pilote portugaise Elisabete JACINTO, alors que le SCANIA de Miklos KOVACS terminait 3ème en concédant une vingtaine de minutes. Au classement général Auto Camion, TOMECEK pointe en 9ème position à 14’54’’ de SCHLESSER.
 
Harite GABARI s’impose en Moto
Selon certains initiés, le solide pilote Marocain Harite GABARI figure parmi les prétendants à la victoire en Moto sur le SONANGOL AFRICA ECO RACE. Il restait à le voir en action pour confirmer ou infirmer ce statut. Cette deuxième étape plutôt relevée était donc le test idéal et le moins que l’on puisse dire, c’est que le pilote YAMAHA a été au rendez-vous. En effet, il ne s’est pas contenté de remporter la spéciale avec 2’38’’ d’avance sur la HONDA de Michaël PISANO puisqu’il a aussi dépanné son adversaire direct : « Je me suis arrêté quand j’ai vi Micka en train de bricoler son réservoir d’essence. Je l’ai aidé une dizaine de minutes puis sa machine a redémarré et j’ai continué ma route jusqu’à l’arrivée. On peut dire que je commence bien l’année. »
 
Des propos confirmés par Michaël PISANO : « J’ai eu deux Saint Bernard aujourd’hui. Harite, le Saint Bernard du Maroc qui m’a aidé à sortir une durite d’essence récalcitrante. Et puis le Saint Bernard des Buggies avec Jean Louis SCHLESSER qui m’a remis sur la bonne piste lorsqu’il m’a rattrapé car j’avoue que je m’apprêtais à faire une bêtise. Je les remercie car grâce à eux je reste bien placé. »
 
On retiendra aussi la belle 3ème place de Martin FONTYN, le vainqueur de l’édition 2013 sur KTM, et de Dominique ROBIN, 4ème à un peu plus d’une minute du Belge. En revanche, mauvaise journée pour Norbert DUBOIS qui concède presque neuf minutes après avoir jardiné. Le Français pointe désormais en 7ème position mais comme il le dit sagement : « La course est encore longue ».


di 2 janvier 2014

ÉTAPE N° 3 : FOUM ZGUID/ ASSA : 404 kmSPÉCIALE : FOUM ZGUID / ASSA : 387 kmLIAISON : ASSA/ BIVOUAC : 17 km

Et de deux pour Jean Antoine SABATIER en Auto

René METGE l’avait annoncé, cette spéciale Foum Zguid / Assa, longue de 387 km, serait un régal au niveau pilotage pour les concurrents de la catégorie Auto. A voir le sourire des pilotes à l’arrivée, le Directeur Sportif du SONANGOL AFRICA ECO RACE® 2014 avait raison. Le plus heureux de tous était sans conteste Jean Antoine SABATIER qui a remporté sa deuxième spéciale depuis le début du rallye. Le Français impose son BUGGA ONE avec 4’13’’ devant Jean Louis SCHLESSER qui disait pourtant ne pas avoir été retardé. Une belle victoire donc pour celui qui, avec les trois crevaisons de Balazs SZALAY alors qu’il n’avait que deux roues de secours, et la casse de transmission du Buggy de Philippe PORCHERON, devient désormais l’adversaire numéro 1 du quintuple vainqueur de l’épreuve. Il faudra toutefois compter avec Jacky LOOMANS, 3ème du général mais 4ème de la spéciale à 8’10’’. La performance du jour est à mettre à l’actif de Kanat SHAGIROV puisque le Kazakh signe le 3ème temps au volant de son HUMMER H3. Un mot enfin sur Michel TURON BARRERE dont le Buggy CRD fait preuve d’une belle régularité depuis le début de l’épreuve. Malgré deux crevaisons simultanées des roues arrières après une réception de saut un peu appuyée, le Français termine à nouveau 5ème et il pointe également à la 5ème place au général : « Je me suis régalé aujourd’hui avec des glisses à plus de 160 km/h. Tout ce que j’aime ! Guillaume, mon copilote, me fait une navigation parfaite et comme le road book est très bien fait, je suis en total confiance au volant d’un véhicule fabuleux. Si on m’avait dit que je pointerais en 5ème position après trois jours de course, j’aurais signé tout de suite. »
Dans les différentes catégories, après une journée difficile hier puisqu’ils ont roulé 300 km sans frein, Guillaume JORDA et Xavier LORMAND ont remporté la spéciale dans la catégorie OPEN mais c’est Stéphane HENRARD qui mène au général avec une superbe 8ème place. En T2, la catégorie des véhicules proches de la série, Marc AIVAZIAN s’est imposé aujourd’hui. Cependant, Philippe THIOLAT est leader du classement provisoire puisqu’on retrouve son TOYOTA KDJ en 15ème position. Enfin, dans la catégorie T3 réservée au SSV, après ses soucis mécaniques d’hier, Philippe PINCHEDEZ a passé la journée à réparer à Zagora et il sera au départ demain à Assa.

Source: communiqués des organisateurs du SONA NGOL AFRICA ECO RACE

Crédits photos : Jorge CUNHA et Office du Tourisme Saint Cyprien
Toutes les informations sur le site : www.africarace.com
 



 AFRICA ECO RACE. LES CHOSES SÉRIEUSES ONT COMMENCÉ SUR LE SONANGOL AFRICA ECO RACE

 AFRICA ECO RACE. LES CHOSES SÉRIEUSES ONT COMMENCÉ SUR LE SONANGOL AFRICA ECO RACE

 AFRICA ECO RACE. LES CHOSES SÉRIEUSES ONT COMMENCÉ SUR LE SONANGOL AFRICA ECO RACE


Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux