thrmagazine

Aérien : L'Etat ne détient désormais que 54% du capital de la RAM


Lundi 15 Octobre 2012

Le Conseil d'administration de Royal Air Maroc (RAM) a décidé, lors de sa réunion de jeudi, d'une refonte de sa composition suite à l'entrée du Fonds Hassan II pour le développement économique et social dans le capital de la compagnie, à même de refléter la nouvelle configuration de son actionnariat, apprend-on auprès de la direction de la RAM.



Aérien :  L'Etat ne détient désormais que 54% du capital de la RAM
 
Le Conseil d'administration de Royal Air Maroc (RAM) a décidé, lors de sa réunion de jeudi, d'une refonte de sa composition suite à l'entrée du Fonds Hassan II pour le développement économique et social dans le capital de la compagnie, à même de refléter la nouvelle configuration de son actionnariat, apprend-on auprès de la direction de la RAM.
 
Le Fonds Hassan II pour le développement économique et social, qui a participé à une augmentation du capital de la compagnie à hauteur de 1,6 milliard de dirhams, détient désormais 44% du capital de la compagnie aérienne nationale. En parallèle, la participation de l'État dans ledit capital est passée de 95,90 à 54%.
 
Le nombre de sièges affectés à la représentation de l'État a par conséquent été réduit de neuf à cinq. Aussi, et c'est une première au Maroc, le CA de la RAM compte désormais deux administrateurs indépendants qui sont Ahmed Rahhou, PDG du Crédit immobilier et hôtelier (CIH) et Rabie Khlie, DG de l'Office nationale des chemins de fer (ONCF). Le CA compte aussi un membre du secteur privé représenté par la SNI, le plus grand actionnaire privé marocain, en la personne d'Ahmed Nakkouch, PDG de Nareva.
 
aufait

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux