thrmagazine

Agadir Animation & Loisirs Agadir Land projet unique au Maroc : Téléphérique et une gamme complète de distractions. Une première.


Mercredi 4 Mai 2016

C’est vraiment le projet d’animation et de loisirs du siècle non seulement à Agadir mais également dans toute la Région du Grand Sud marocain. Le projet Agadir Land constitue également une première, à l’échelon national. En effet il s’agit d’un projet bien particulier et différent des autres, du genre. Jugez-en vous même : Aquaparc, Delphinarium, jeux d’échecs géants, parc de jeux (tout âge), Cinéma 7 D, salles de jeux électroniques, Labyrinthe végétal, un karting suspendu.



 
  
  C’est vraiment le projet d’animation et de loisirs du siècle non seulement à Agadir mais également dans toute la Région du Grand Sud marocain. Le projet Agadir Land constitue également une première, à l’échelon national. En effet  il s’agit d’un projet bien particulier et différent des autres, du genre. Jugez-en vous même : Aquaparc, Delphinarium, jeux d’échecs géants, parc de jeux (tout âge), Cinéma 7 D, salles de jeux électroniques, Labyrinthe végétal,  un karting suspendu.
 
   Mais aussi  terrains de mini foot, tire à l’arc, escalade murale, paint-ball, patinoire, skate parc. Et en plus d’un musée (patrimoine amazigh), animalerie, volière, ateliers divers (musique, théâtre, peinture, poterie…), des manèges dernières générations, une piscine couverte de 700 m2 pour femmes. Une esplanade, de 2000 mètres, en forme de promenade au tour d’une place principale, Tazarzit, qui sera animée par des commerces et divers restaurants…  Et une innovation, bien particulière, « le Maroc en Miniature » pour représentations des monuments historiques du pays.
 
   Le tout accessible à travers un téléphérique d’une longueur de 1404 mètres sur une altitude de 210 mètres. Une  autre première dans la capitale du tourisme balnéaire national. Tout le projet s’inscrit dans le cadre du Tourisme Responsable et Durable avec respect de l’Environnement, en matière de traitement des eaux, énergie solaires, ramassages des ordures etc… Une initiative bien particulière illustre cet esprit avec la plantation de 25 000 arbres et 50 000 arbustes. Un projet magistralement conçu constituant un grand tournant en matière d’animation et loisirs à Agadir.
 
 Agadir Land viendra donc combler un grand vide handicap de la destination, décrié et soulevé par tous depuis des années. Avec Agadir Land, c’est la solution adéquate qui va faire, à la fois, le bonheur des locaux, des visiteurs nationaux et des touristes étrangers. L’animation et les loisirs font partie du produit d’une destination aidant à la fois à sa commercialisation et à son image de marque. La réalisation d’un croco parc avait lancé cet élan. Elle sera suivie par un Safari Parc qui comprendra un zoo avec des espèces animalières et différents oiseaux… Ce n’est qu’un bon début car il reste encore énormément de projets à faire,  dont un aquarium géant…
 
 Le projet a reçu l’accord de principe par la Wilaya le 14 mars dernier, grâce une implication personnelle dynamique et concluante de Mme Zineb El Adaoui. Mais aussi grâce à la compétence de certains services extérieurs dont le Centre Régional d’Investissement (CRI), dirigé par Khalil Nazih, un homme de terrain acquis à la cause du développement économique régional.
 
 La phase actuelle du projet consiste en l’élaboration des plans et la réalisation des diverses études nécessitera quelques mois à la réalisation de ce projet de grande envergure qui va employer 1000 personnes. Un camping international, cinq étoiles de 500 places, sera réalisé en jumelage au parc d’attraction. La superficie de tout le projet est de 34 ha, sur une colline mitoyenne d’Agadir Oufella.
 
   En effet, Le projet AGADIR LAND s’inscrit dans le cadre de la politique globale  qui vise à promouvoir l’investissement dans le secteur du tourisme par la mise en place d’unités d’animations touristiques dans
le but  de  renforcer  et  d’enrichir  les  infrastructures existantes, et diversifier l’offre en vue d’améliorer son potentiel attractif. L’idée  du  projet  Agadir Land  est  née  de cette ambition. Elle nous prévient droit d’un MRE, Abdelaziz Houays, investisseur  et  promoteur  touristique, avec l’objectif de  donner une dimension  novatrice  aux  produits  touristiques.
 
   Le prometteur est à l’origine de la création ces dernières années de deux campings internationaux aux normes occidentales,  Atlantiqua Parc à Imi Ouaddar et à Imouren, à quelques km d’Agadir. Un grand bravo à cet homme de terrain qui mérite félicitations et encouragements pour son esprit d’entrepreneurial dans le Souss, aguerri par un savoir faire pratique qui fait de lui une fierté, dans le Souss, et qui lui vaut le respect de tous.
 
  Patriote, passionné de la région du Souss Massa dont il est natif, confiant dans les institutions et la stabilité politique de son pays, HJ Abdellaziz promoteur principal et ses associés sont fortement motivés pour la création d’Agadir Land, à l’image des grands parcs dans les pays à vocation  touristique. Ils ambitionnent ainsi de faire d’Agadir Land une fierté en matière d’animation et de loisirs grand public, non seulement au niveau régional, mais aussi au niveau national. 
 
  La réalisation du projet, dont le montant d’investissement est de 300 millions de DH, se fera dans sa globalité en quatre tranches réparties sur une durée de 48 mois. Agadir Land n’ignore pas l’importance accordée par le Maroc à la résolution des difficultés liées à la mobilité réduite. Il prend en considération dans le détail, les contraintes inhérentes aux personnes à besoins spécifiques. L’accès aux différentes unités du parc est intégré à la conception, à la construction, au montage et au fonctionnement.
 
 
   Le projet permettra, dans sa phase finale d’offrir une vue panoramique sans pareil actuellement sur Agadir et sur sa plage et son port.  D’offrir un mode de déplacement alternatif à la voiture vers la destination du parc d’attraction.  La réalisation d’un aménagement urbanistique adéquat à la vue aérienne (sur la mer et sur la ville et les collines avoisinantes) à partir des cabines  téléphériques de dernières génération. D’engendrer l’attraction des investissements pour des projets complémentaires. D’éliminer une zone d’insécurité et de décharge clandestine entre la gare de départ et la gare d’arrivée, du téléphérique.
 
   Pendant  le trajet, la  télécabine  offre  à  l’usager, à  travers  son  vitrage  panoramique, une vue imprenable et bien dégagée sur 380°. L’étude a été faite de manière à minimiser au maximum le nombre de pylônes pour une  meilleure  intégration du téléphérique d’Agadir dans son  environnement, ainsi  que toutes les études  pour la résistance aux différentes contraintes  liées  à  la stabilité  des  ouvrages et aux normes antisismiques spécifiques à la région.
 
 Tout est conçu à travers une vision claire basée sur des consultations technologiques professionnelles pointues en matière d’animation, loisirs et réalisation de téléphérique, englobant les grandes nouveautés devant faire d’Agadir Land, un parc d’attraction de nouvelle génération. Un grand bravo pour le concept novateur et très bonne réussite.  ON  rêvait de ce genre de projet, en attendant le grand jour pour annoncer de telles bonnes nouvelles.   
 
  On peut dire désormais à Agadir, enfin la destination prend le bon chemin en matière de réalisation des projets structurants son tourisme, à l’image d’Agadir Land, après une longue léthargie, notamment ces dix dernières années qui l’avait recalé au rang des derniers de la classe, en matière de tourisme, particulièrement par rapport à Marrakech, grande fierté du tourisme national. «  Vaut mieux tard que Jamais… »
 
Mohamed RIAL



 

 









Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux