thrmagazine

Agadir Consulat Général de France : où est passé le respect des Marocains et du mois sacré de Ramadan ?


Mardi 16 Juillet 2013

Le Consulat Général de France a organisé une réception officielle le 14 juillet, à l’occasion de la Fête Nationale française. Normal jusque là sauf que l’horaire choisi ne cadre nullement, pour les marocains, avec le respect du mois sacré de Ramadan.



Agadir Consulat  Général de France : où est passé le respect des Marocains et du mois sacré de Ramadan ?
 
  Le Consulat Général de France a organisé une réception officielle le 14 juillet, à l’occasion de la Fête Nationale française. Normal jusque là sauf que l’horaire choisi ne cadre nullement, pour les marocains, avec le respect du mois sacré de Ramadan.

  En effet la cérémonie s’est déroulée à partir de 20 h comme bien mentionné dans le carton d’invitation. Or la rupture du jeun se fait à 19h 50mn. Comment un invité marocain peut-il être présent à la cérémonie à 20 h ? C’est pratiquement impossible pour un musulman qui doit rompre son jeun au moment voulu. Ne pas tenir compte de cela dénote un manque de respect flagrant de la part des responsables du Consulat Général de France.

 Justement, c’est ce manque de respect que nous dénoncé, avec de nombreuses personnes qui ont reçu l’invitation et qui n’ont pas été présents à la cérémonie car ils ne peuvent le faire avec cet horaire. C’est bien beau de dire que la cérémonie se déroule de 20h à 22H 30 mais l’on sait bien que c’est la première heure qui compte lors de ce genre de réception officielle. C’est courant car bien protocolaire…

  On ne peut avancer que les responsables du Consulat Général de France ignorent, cela ne tient nullement, que nous sommes en plein Ramadan et que le « Ftor débute à 19H50 et dure une trentaine de mn au moins ». Or pourquoi justement choisir 20H ? La cérémonie pourrait bien avoir lieu à partir de 21 H quoique que la grande majorité des marocains va à la prière de « LÏchaä » et participer à la prière des « Tarawih ».
  La cérémonie pourrait avoir lieu aussi bien avant vers 18 h ; cela ne dérangerait nullement les marocains car ils ne participent pas à la réception pour boire ou manger mais plus pour le respect des relations qu’entretiennent la France et le Maroc et pour honorer l’invitation…
   En tout cas l’horaire a été vivement interprété comme un non respect aux marocains au mois sacré de Ramadan et dénote aussi un manque de clairvoyance chez les décideurs du Consulat sur la valeur du mois sacré du Ramadan chez les musulmans.  D’ailleurs nombreux sont les marocains qui n’ont pas voulu assister à la réception au vu de cet horaire déplacé et non convenable, principalement « injurieux ».
  Lorsqu’on prône l’ouverture d’esprit, le respect des identités, le droit à la différence, on invite les gens avec un esprit qui prend en considération leurs convictions religieuses, leurs pratiques comme est le cas pour Ramadan. Bref, on se met à leur place des autres pour voir comment les recevoir dans un esprit d’amitié et de considération.
  Venant du Consulat Général de France  cela paraît un peu bizarre car s’il y a un consulat qui connaît bien les marocains, c’est bien ce consulat là, vu toutes les relations qu’entretiennent la France et le Maroc depuis des années.
   Bizarre également cette NB de l’invitation à la cérémonie qui précise :
« Présentation d’une pièce d’identité ». Waw inviter des gens à une fête (cérémonie qui commémore l’anniversaire de la Fête Nationale)  et leur demander de présenter une pièce d’identité est vraiment un geste déplacé, sinon absurde et inacceptable qui n’a aucune raison d’être, pour la simple raison que déjà les invitations ont été bien choisies et bien triées. Et que les services Consulaires n’invitent que les gens qu’ils connaissent : résidents français, amis de la France, entrepreneurs et hommes d’affaires, artistes, partenaires … Ce sont des invitations bien ciblées. Pourquoi alors mentionner ce fameux « présentation d’une pièce d’identité », car quand bien même si on ne le fait, c’est le fait de le consigner par écrit dans un carton d’invitation officiel du Consulat qui porte un vrai problème et qui dérange sérieusement voire qui touche la dignité des invités, marocains principalement.

  Notons que seul le Consulat de France ose demander cela, ce qui dérange plus d’un et ne se justifie nullement car injurieux laissant supposer que les gens profitent de ces fameuses invitations pour en faire un quelconque trafic. Pour quelle raison, l’on se demande bien ? Vraiment injurieux et incroyable : il faut le voir pour le croire. Cet esprit doit changer pour laisser place à des relations de confiance et de respect mutuel. Ou on invite les gens dans les règles de l’art ou on ne le fait pas,  aucun marocain ne veut s’imposer, encore moins durant le soir du Ramadan sacré…

   D’ailleurs, cela nous rappelle la fameuse intrusion d’un ex- Consul Général de France à Agadir, qui avait osé, lors des élections communales, de violer les règles d’ingérence et de  diplomatie en allant visiter des bureaux de votes, alors qu’il n’en avait pas le droit du tout. Comportement indigne d’un diplomate que nous avions dénoncé à l’époque et au bon moment, obligeant l’ex Consul Génral à faire une lettre d’excuse officielle au Wali d’Agadir.
 
  ON ne peut donc taire le fait de ne pas respecter le mois de Ramadan ni les pratiques religieuses du pays, dans le cadre de relations qui doivent être empruntes de compréhension, de considération et d’égard envers les marocains, tous les marocains sans distinction. A moins que le Consulat Général voit autrement la chose et là nous sommes prêt à faire échos de ses explications que nous espérons vont être convaincantes, quoique difficiles de l’être dans ce cas bien particulier.
Sans rancune aucune.
 
Mohamed RiaL

Agadir Consulat  Général de France : où est passé le respect des Marocains et du mois sacré de Ramadan ?

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux