thrmagazine

Agadir Décès de notre confrère et ami Abdelfattah Aberbri Un photographe professionnel emprunt de grandes valeurs humaines.


Mercredi 17 Mai 2017

Notre confrère et grand ami, Fattah Aberbri nous a quittés, soudainement. La mort était au rendez-vous avec lui à Paris. IL est parti pour subir des analyses approfondies. Il a eu une crise subite et douloureuse qui a conduit à son décès. 



  Notre confrère et grand ami, Fattah Aberbri nous a quittés, soudainement. La mort était au rendez-vous avec lui à Paris. IL est parti pour subir des analyses approfondies. Il a eu une crise subite et douloureuse qui a conduit à son décès. 
 
  Feu Fattah fut un excellent photographe médias. Connu et reconnu par tous à Agadir et dans la Région. Ses prises de vues et ses photos ont toujours étaient de grande qualité. IL était un passionné de la photo et de la presse. IL avait collaboré des années avec le Journal Le Matin.  Le défunt était également l’un des fondateurs du Club de la Presse d’Agadir, qu’il avait dirigé par ailleurs un bon ment. Le destin aura voulu qu’il trouve la mort à Paris, exactement comme fut le cas de son ex ami et compagnon de travail, notre ex confrère Lahcen Jigh, décédé également à Paris, suite à une longue maladie.
 
  Feu Fattah fut également un homme de grand cœur et de qualités humaines et sociales de valeur. Il portait sur son cœur le développement d’Agadir et regrettait amèrement que la destination ne connaisse pas le bon développement touristique et économique qu’elle méritait et qu’elle pouvait avec une gestion plus  rigoureuse, plus dynamique, plus efficace et plus responsable. Il nous a quitté, après avoir porter amèrement sur son cœur ce handicap de développement que vit Agadir depuis des années. Il ne cessait d’en parler et de l’exprimer à chaque fois.
 
« Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons ».
Que tous les membres de sa famille, ses amis, et les gens qui le respectaient, trouvent ici nos sincères condoléances, que nous partageons avec eux, suite à une relation professionnelle et fraternelle qui date depuis 1984.
 
 «  Allah Irahmak à Fattah. Tu as laissé un grand vide. C’est là ton destin. On n’y peut rien… »
 
Mohamed RIAL
 

Agadir    Décès de notre confrère et ami Abdelfattah Aberbri Un photographe professionnel emprunt de grandes valeurs humaines.

Agadir    Décès de notre confrère et ami Abdelfattah Aberbri Un photographe professionnel emprunt de grandes valeurs humaines.

Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux