thrmagazine

Agadir Festival Cinéma et migrations 10 ème édition. Programmation riche et variée.


Mardi 29 Octobre 2013

Sous le haut patronage de sa majesté le Roi Mohammed VI, la ville d’Agadir abrite la 10éme édition du festival « cinéma et migrations » du 5 au 9 Novembre 2013, organisé par l’association al Mobadra Attakafia. Le public et les invités du festival seront au rendez vous avec une programmation riche et variée :



 
Sous le haut patronage de sa majesté le Roi Mohammed VI, la ville d’Agadir abrite la 10éme édition du festival « cinéma et migrations » du 5 au 9 Novembre 2013, organisé par l’association al Mobadra Attakafia. Le public et les invités du festival seront au rendez vous avec une programmation riche et variée :
  - Des projections de films long-métrages du Maroc, de l’Algérie, la France, le Sénégal et la Belgique, en compétition officielle pour l’obtention des prix ARGANA, selon l’évaluation dont va se charger  un jury international présidé par Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l'homme et président du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger, aux côtés de l'acteur, réalisateur et scénariste algérien Mohamed Zemmouri, du sociologue et responsable du pôle culture au CCME Younes Ajarrai, du réalisateur franco-guinéen Mamadou Keïta et de l'auteure et réalisatrice canadienne Kathy Wazana.
- Un hommage sera rendu à un professionnel artisan de cinéma, qu’est le Chef décorateur Boujemaa Rassourance, un natif d’Ouarzazate qui a pu décrocher le prix EMMY AWARD décerné aux Etats-Unis pour récompenser le  meilleur Décor de film.
 - Des projections de documentaires hors compétition et courts métrages seront programmées à l’université Ibn Zohr en présence de leurs réalisateurs qui auront l’occasion d’ouvrir des débats avec leur public étudiant.
- Des ateliers spécialisés dans les métiers du 7éme Art, au profit des étudiants des branches cinématographiques, animés par des réalisateurs, tels : Mohamed Karrat, Hassan Legzouli, Hicham Ain ALhayat et Abdelilah Zirat dans le cadre de la participation du festival au perfectionnement des capacités théoriques et pratiques des étudiants du cinéma.
- Des conférences animées par des professeurs chercheurs, nationaux et étrangers, spécialistes de l’émigration qui vont présenter au public leurs travaux analytiques des diverses facettes du phénomène telles : "l'immigration espagnole au Maroc et l'immigration marocaine en Espagne", "migration et handicap ou double handicap", "médias, immigration, diversité",  en plus de témoignages de footballeurs, chercheurs et journalistes sur le football et la migration, et la présentation des ouvrages sur la France Arabo-Orientale et l’émigration marocaine aux iles Canaries.
- Une rubrique MIGRAMOME  comporte un cycle de contes et films d'animation pour enfants en collaboration avec l'Institut français d'Agadir et d’autres institutions scolaires et une matinée de sensibilisation contre la pédophilie en partenariat avec l’association  « Touche pas à mon enfant ».
- une caravane cinématographique va sillonner des communes rurales limitrophes d'Agadir, pendant la durée du festival, pour rapprocher le cinéma du public qui ne pourrait pas venir voir les films à Rialto qui est la dernière salle agonisante de la ville d’Agadir.
En effet, il est malheureux que la ville d’Agadir qui est la capitale du tourisme balnéaire national, n’abrite pas des salles de cinéma à l’image de sa renommée touristique internationale. Les organisateurs du Festival Cinéma et Migrations font de leur mieux pour donner au 7ème art  le mérite qu’il doit mais sans salle de cinéma, l’événement reste restreint mais a du grand mérite d’exister et de fêtes ses dix ans. Bonne continuité.

RIAL



Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux