thrmagazine

Agadir Marchands ambulants occupant le domaine et la voie publics : C EST FINI .


Lundi 26 Mars 2012

Il fallait le faire un jour ! C’est désormais fait et finaliser la semaine dernière à Agadir. Plus de marchands ambulants occupant le domaine et la voie publics. Un grand ouf de soulagement pour les commerçants qui ne cessaient de se plaindre et de dénoncer cet état de fait au sein de leurs associations et principalement au sein de la Chambre de Commerce d’Industrie et des sévices d’Agadir. Mais aussi pour les citoyens que le phénomène dérangeait sérieusement.



Agadir      Marchands ambulants occupant le domaine et la voie publics :  C EST FINI .

    Il fallait le faire un jour ! C’est désormais fait et finaliser la semaine dernière à Agadir. Plus de marchands ambulants occupant le domaine et la voie publics. Un grand ouf de soulagement pour les commerçants qui ne cessaient de se plaindre  et de dénoncer cet état de fait au sein de leurs associations et principalement au sein de la Chambre de Commerce d’Industrie et des sévices d’Agadir. Mais aussi pour les citoyens que le phénomène dérangeait sérieusement.

  Il est à rappeler que le phénomène de l’occupation du domaine et de la voie publics, par des marchands ambulants, avaient pris des proportions énormes et inquiétantes, juste après l’avènement du « Printemps Arabe ». Avec la préparation des élections législatives, précédée par le vote sur la nouvelle constitution, le phénomène s’est tellement propagé qu’on a vu des marchands ambulants prendre d’assaut les trottoirs, les parkings, les devantures des immeubles et même la chaussée.

  A un certain moment, du côté du souk Al had, il était pratiquement impossible de se déplacer en véhicule, car toute la chaussé était bloquée par les marchands de tout genre, dans une anarchie indescriptible, jamais vue, ni jamais vécue. Les marchands ambulants se sont catégoriquement accaparés, le domaine public, la voie publique, la chaussée et même les arrêts du bus, du côté du quartier Riad Salam. Certains MRE y mettent de leur côté en vendant de la marchandise bric à brac, du n’importe quoi, présenté n’importe comment, déposé n’importe où.

   Heureusement que tout cela est bien fini, pour l’instant. La volonté d’irradier le phénomène est manifeste chez Mohamed Boussaid, Wali d’Agadir, qui a fait là de l’excellent travail, avec l’appui de toutes les autorités locales et les services compétents concernés (Police, Forces Auxiliaires…). Ceci dit à l’instar du beau travail qui a été fait avec la destruction de l’habitat anarchique et de l’approche pragmatique de trouver les bonnes solutions qu’il fallait, le phénomène des marchands ambulants doit trouver également une solution dans un cadre  urbain approprié.

  Dans toutes les villes du monde on trouve des marchés aux puces. IL est donc judicieux de trouver une place, dans l’environnement d’Agadir, pour caser tous ces marchands ambulants, qui ne vendent ni légumes, ni fruits, pour leur permettre d’exercer leur commerce tous les vendredi, samedi et dimanche. Quant aux autres la solution de les intégrer, quand c’est possible, dans des marchés publics de quartiers, serait une bonne solution qui arrangerait tout le monde.

   En tout cas le fait de mettre fin à l’anarchie provoquée et imposée par les marchands ambulants occupant le domaine et la voie publics, a été vivement apprécié et applaudi par les citoyens. L’autorité assume et reprend sa place, l’Etat de Droit et le respect des réglementations aussi, les citoyens ne demandent que cela. Agadir, a encore donné là le bon exemple à suivre : après les démolitions de l’habitat anarchique là où il se trouve, voilà est réussi l’irradiation du phénomène des marchands ambulants. Bravo et bonne continuation.

 

  Mohamed RIAL


Agadir      Marchands ambulants occupant le domaine et la voie publics :  C EST FINI .

Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux