thrmagazine

Agadir Tourisme / CRT SMD - 6 ème Conseil d’Administration... Un CRT modèle reconnu par tous.


Lundi 29 Août 2011

Le CRT Agadir Souss Massa Draâ vient de tenir son sixième Conseil d’Administration ainsi que son Assemblée Générale Ordinaire. Présidé par Abderrahim Oummani, en présence de Mohamed Boussaid, Wali d’Agadir, le Conseil se tient dans une conjoncture touristique marquée par les fâcheuses conséquences de l’attentat d’Argana qui avait été la cause principale et directe du blocage total des ventes ces derniers mois.



Agadir Tourisme / CRT SMD - 6 ème Conseil d’Administration... Un CRT modèle reconnu par tous.
Heureusement la situation se débloque actuellement peu à peu, puisqu’on remarque une légère reprise des réservations, moins importantes qu’avant, mais plus marquée que durant les six derniers mois. Tous les espoirs se portent vers une éventuelle reprise en octobre notamment dans les marchés qui accusent une force baisse : le marché français, allemand, russe, entre autres. L’analyse de la conjoncture touristique de janvier à février 2011, donne comme résultat une progression de 5,61% pour les arrivées (479 452 en 2011 et 453 990 en 2010) et une baisse de 0,18% en nuitées (2 515 166 en 2011 et 2 519 755 en 2010).

Parmi les marchés qui avaient augmenté en arrivées : la Scandinavie 66,80% ; la Pologne 38,80% ; le marché national 36,80% ; le marché belge 21,30%. Les marchés en baisse avec -60,60% pour le marché russe, marché qui devait connaître une bonne progression si ce n’était l’attentat d’Argana qui a connu le décès d’un fils du membre de la Douma avec une couverture médiatique qui a tout bloqué en matière de vente en Russie. Il est à signaler que les manifestations des jeunes marocains répétées et reprises par les télévisons européennes et les sites internet avaient participé négativement à la relance des réservations pour le Maroc.

Agadir Tourisme / CRT SMD - 6 ème Conseil d’Administration... Un CRT modèle reconnu par tous.
Lorsqu’on y a joute la conjoncture économique défavorable dans les pays émetteurs, on voit bien que le tableau n’est pas rose du tout. D’ailleurs il n’y a aucune visibilité pour les mois à venir. C’est la gestion du jour le jour sinon semaine par semaine au plus. Les réservations se font bien tardives à cause des ventes last minute qui profitent aux gens qui attendent des offres spéciales alléchantes. Reste à préciser aussi que le Maroc fait partie des pays arabes, or comme ça bouge sérieusement notamment en Tunisie, Egypte et Lybie, l’amalgame est bien installé dans l’esprit des consommateurs européens qui attendent d’y voir plus clair.

Dans une allocation en fin des travaux du Conseil d’Administration et de l’Assemblée ordinaire du CRT, Mohamed Boussaid, wali d’Agadir a affirmé avec sincérité que le CRT Agadir SMD est un modèle au Maroc, reconnu par tous, pour son dynamisme et son implication exemplaire dans la promotion de la destination. Le Wali, en tant qu’ex ministre donc connaisseur du secteur, a encouragé les professionnels à aller chercher les clients et de rester mobiliser pour se battre et résister à la conjoncture. En tout cas précise-t-il, le tourisme n’aura connu ces dernières années que de mauvaises conjonctures.

Agadir Tourisme / CRT SMD - 6 ème Conseil d’Administration... Un CRT modèle reconnu par tous.
Il est à rappeler en effet, que le comportement du consommateur a changé, aux professionnels de s’y adapter vu l’intervention forte d’internet, des low cost, du last minute, de la multitude des destinations et des tarifs de plus en plus concurrentiels. Le tourisme reste un facteur de développement déterminant qui résiste aux conjonctures du fait que l’homme moderne a plus besoin de s’évader, de voyager, dans les mesures de ses moyens financiers. Cela peut aller d’un long séjour, à un court séjour répété, à l’achat du All Inclusive etc…

Signalons enfin que les travaux du Conseil d’Administration et de l’Assemblée Générale du CRT Agadir SMD, ont été conduits avec professionnalisme et savoir faire cumulés par le président Oummani. Le tout dans un cadre de dialogue constructif qui vise en priorité le développement touristique de la destination. Or pour développer la destination, il faut une bonne promotion à l’étranger à la fois agressive et diversifiée. Hélas la trésorerie du CRT ne le permet pas, ce qui pousse le président à réclamer une augmentation de la subvention du Conseil Régional du Souss Massa Drâa et une participation forte des professionnels à travers les cotisations de leurs établissements respectifs. Le volet de l’aérien est également primordial, sans aérien adéquat, aucun développement touristique optimum n’est possible. Très bonne continuation au CRT et aux professionnels gadiris.

Texte et photos: Mohamed Rial

Agadir Tourisme / CRT SMD - 6 ème Conseil d’Administration... Un CRT modèle reconnu par tous.

Marc D'Haenen



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux