thrmagazine

Agadir Tourisme : CRT Souss Massa Quelle feuille de route pour une gestion de proximité ?


Mardi 23 Février 2016

La refonte des statuts du CRT est la première démarche que doit entreprendre le nouveau bureau du CRT Agadir SM. En effet, les nouveaux statuts doivent bien cadrés avec le découpage territorial qui fait désormais que la nouvelle Région Souss Massa Souss se composante des provinces d’Agadir, Inezgane Ait Melloul, Chtouka Ait Baha, Tiznit, Taroudant et Tata). C’est une nouvelle configuration qui s’impose et que doit épouser la gestion de proximité de la nouvelle équipe du CRT.



 
     La refonte des statuts du CRT est la première démarche que doit entreprendre le nouveau bureau du CRT Agadir SM. En effet, les nouveaux statuts doivent bien cadrés avec le découpage territorial qui fait désormais que la nouvelle Région Souss Massa Souss se composante des provinces d’Agadir, Inezgane Ait Melloul, Chtouka Ait Baha, Tiznit, Taroudant et Tata). C’est une nouvelle configuration qui s’impose et que doit épouser la gestion de proximité de la nouvelle équipe du CRT.
  Cela veut dire que la liste de nouveaux administrateurs s’impose également, ainsi que la participation de nouveaux membres dans la composition du  nouveau       bureau, sinon on n’est plus dans le concept de la Régionalisation avancée. La refonte des statuts est un travail consistent et nécessaire qui doit se faire avec une ouverture sur les autres provinces, mais également sur l’apport et la participation des élus, des autorités et des professionnels de chaque province, pour faire émerger et bien promouvoir un produit touristique régional complet de référence. Cela demande du temps  et de la réflexion pour arriver à faire du beau travail.
  La promotion régionale est un chapitre qui doit être traité avec professionnalisme et ouverture d’esprit dans les nouveaux statuts. En effet, on est obligé de sortir de la configuration pratiquée ces dernières années et qui consistaient à participer aux foires internationales, aux work shop et aux road show avec le produit balnéaire d’Agadir, uniquement. Cela est révolu avec la nouvelle disposition constitutionnelle régionale. Le produit touristique régional doit être présent dans toutes les manifestations de promotion aussi bien à l’étranger que dans le pays.
  Cela suppose évidemment que le CRT Agadir Souss Massa, dispose des moyens humains et financiers pour une gestion optimale de la promotion du produit régional, dans sa globalité comme dans ses spécificités. Cela implique donc la participation des autres provinces au financement du budget du CRT, à travers des subventions des communes urbaines, des conseils préfectoraux  respectifs à chaque province. Cela demande également une révision à l’augmentation des subventions du Conseil Régional Souss Mass ainsi que celle de la Commune Urbaine d’Agadir, ville chef lieu de la Région et sa destination touristique principale.
  Désormais on ne doit plus se contenter d’une participation minimale du CRT, avec un petit stand mis à sa disposition par l ONMT, lors des salons internationaux du tourisme. On doit être plus performant, plus professionnel, à l’instar des pays touristiques concurrents, avec un stand propre à la Région Souss Massa qui reflète le produit touristique régional afin de lui donner la visibilité qu’il mérite pour de vraies actions commerciales, marketing et promotionnelles.
  Les expériences conduites, il y a des années, par le CRT Agadir SMD lors du mandat de Said Scally, avec un stand régional au WTM de Londres et au MITT Moscou, avaient été très concluantes et avaient énormément aider à la commercialisation de la destination balnéaire Agadir, à l’ époque.  C’était une bonne référence, qui malheureusement n’avait pas été assurée après. IL est nécessaire de revenir à cette formule, de l’améliorer et de lui assurer les bonnes conditions de réussite. Les expériences conduites sous le mandat de Abderrahim Oummani, avec une présente dynamique dans les salons, dans les work shop et road show avaient classé le CRT Agadir SMD, comme le premier CRT à bien s’impliquer dans la promotion à l’étranger.
   L’Implication des élus, dans une participation réelle et représentative des différents produits touristiques et à travers de la promotion associée, est nécessaire également. Afin de leur permettre partie prenante définitive et dynamique du développement touristique, il est judicieux des les inviter à participer aux Salons Mondiaux (ITB, WTM, Top Resa, Moscou, Barcelone etc…) notamment les présidents et un vice président et l’un des  v/président du Conseil Régional et le Conseiller responsable du Tourisme. Il est judicieux aussi d’organiser pour les élus des visites de terrain à Tenerife avec des rencontres avec les professionnels et les responsables du secteur. Visite guidée du produit touristique (hôtels, parcs d’attraction etc…) et de l’aménagement urbain .
   Le renforcement de l’équipe du CRT par le recrutement d’un directeur responsable de la Promotion et des marchés, est très utile voir nécessaire. Celle d’un bon informaticien expérimenté pour s’occuper du site du CRT,  de sa page Facebook et Twitter, de sa news letter, un rapport sur les produits et avis des clients à travers Triadvisor, un responsable communication et RP maitrisant le français, l’arabe, l’anglais… l’est également.
  Ne pas oublier également d’impliquer l’Université Ibn Zohr, à travers l’ENCG et la filière tourisme, la faculté des Lettres et ses filières tourisme,  pour la réalisation des études de satisfaction au sujet du produit touristique (hôtels, restaurants et des prestations diverses (bus, taxis etc…). Mais également, pour faire des recherches spécifiques aux pratiques touristiques, à l’échelon local et régional et procéder également à la formation et l’organisation des journées spécifiques  sur le tourisme en partenariat avec les divers opérateurs et professionnels locaux et régionaux.
  En résumé, la nouvelle approche de gestion régionale du tourisme doit être basée  d’abord sur la concertation, l’implication, le dynamisme et une bonne stratégie de développement basée sur un plan d’action auquel adhère tout le monde, soit une feuille de route claire et approuvée afin de relancer un développement auquel aspirent non seulement les opérateurs, les professionnels, les élus, les autorités mais également les population locales , pour la simple raison que le tourisme constitue un réel vecteur de développement socio-économique régional.
 Il est judicieux de revenir à l’organisation des rencontres mensuelles Get Together qui permettent aux professionnels du secteur de se voir le temps d’une soirée pour échanger divers sujets relatifs au secteur. Il est judicieux également d’organiser une rencontre élargi, une fois par trimestre, en présence de Mme Le Wali, des professionnels, élus, autorités et différents intervenants ( ONDA, douanes, gendarmeries, Forces Auxiliaires…) pour faire le point sur l’activité d’un trimestre, en tirer le bilan et corriger les actions de promotion et de valorisation du produit…
A bon entendeur, salut
 
Mohamed RIAL
 



Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux