thrmagazine

COP 22 . Lettre ouverte d’une collégienne


Dimanche 4 Décembre 2016

Le réchauffement climatique, ce problème qui peut causer des dégâts d’une ampleur gigantesque s’il ne se résout pas, est le thème principal de cette COP22.



Le réchauffement climatique, ce problème qui peut causer des dégâts d’une ampleur gigantesque s’il ne se résout pas, est le thème principal de cette COP22.
 
Un peu partout dans le monde, on ne cesse de créer, fabriquer et consommer, sans penser à ce que nos actes laissent comme cicatrices sur notre planète bleue. Le gaz à effet de serre se propage, les milliardaires se ventent de leurs voitures qui coutent une fortune, sans savoir que le gaz qui s’en échappe provoque lui aussi des dégâts colossaux.
 
Mais la responsabilité ne leur revient pas entièrement, chaque être humain en a sa part. En nous taisant, en laissant passer la chance de nous faire entendre, nous contribuons indirectement à la multiplication, et à l’augmentation de ces problèmes-là.
 
Pourquoi faut-il agir ? L’extinction des animaux herbivores se fait de plus en plus entendre, les animaux carnivores eux ne trouverons plus de proie, et se trouverons obligé d’avoir recours à la seule option qui leurs restera … Nous !
 
Et ceci n’est qu’une hypothèse parmi tant d’autres qui ont toutes le même résultat, l’extinction de la race humaine.
 
Votre enfant vous demandera surement dans 10 ou 20 ans ce qu’est un ours polaire, un rhinocéros, un vautour, ou peut-être, ce qu’est le Pôle Nord. Un sentiment de culpabilité vous hantera. Vous vous demanderez comment des animaux qui faisaient partie de votre quotidien ont subitement disparus, et c est là que vous comprendrez que l’accumulation de votre insouciance en ai la cause principale.
 
A travers cette lettre, j’aimerai lancer un appel, habitant de la planète terre, que vous soyez jeune, vieux, riche, pauvre, ouvrier ou fonctionnaire, il faut agir, il n’est jamais trop tard, et rien n’est impossible.
 
Chefs d’Etats respectifs, réunissez vos pouvoirs pour le bien de ce monde. Semez la paix pour en récolter la stabilité. Habitants de la planète terre, vivez et profitez de votre vie, mais penser aux prochaines générations, car la terre ne sera pas éternellement la nôtre, autant y laisser une trace positive.
 
 
Joumana Belghiti, une jeune fille de 14 ans qui a peur pour son avenir.
 
(3ème année Collège / Groupe Scolaire Al Hassania- Hay Ryad - Rabat)
 


Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux