thrmagazine

CRT-Marrakech Rentrée Touristique 2011/2012


Mardi 13 Septembre 2011

MARRAKECH DESTINATION PHARE DU TOURISME NATIONAL

Le Conseil régional tourisme de Marrakech(CRT) a tenu récemment une réunion consacrée à la rentrée touristique, qui coïncide avec la tenue fin Septembre 2011du Salon TOP RESA à Paris considéré comme le grand RDV B to B annuel des professionnels intéressés par le marché Français. Lors de cette Réunion il était question du bilan des 7 premiers mois de 2011, de la tendance et des actions programmées pour l’arrière saison 2011 en termes d’événements, de communication et de promotion.



De par ses spécificités, ses composantes et ses particularités, et sa diversité  le territoire touristique de Marrakech et de sa région, considéré comme le pole touristique majeur du Royaume, constitue aujourd’hui et continuera, sans aucun doute de constituer, durant cette nouvelle décennie, un enjeu national majeur. Marrakech demeure  la destination phare du Tourisme national,  (Malgré   une  conjoncture économique internationale difficile)
 

En ce début de saison touristique, les professionnels  du Conseil Régional du Tourisme de Marrakech qui se préparent à monter au front, comptent sur la mobilisation des autorités compétentes et des conseils des élus pour défendre ensemble notre destination.


BILAN MITIGE DES SEPT PREMIERS MOIS DE 2011

CRT-Marrakech   Rentrée Touristique 2011/2012

Arrivées en légère hausse  dans les établissements classés (7 %), et 4% au niveau de l ’Aéroport Marrakech Menara par contre résultat moins réjouissant sans être catastrophique   au niveau des nuitées - 5% et des taux d’occupation (47 % ) soit un  recul de 3 points  et ce en dépit  les efforts consentis par les hôteliers au niveau des prix.


LES CHIFFRES
 

Les Arrivées………………………. 931 700   -7%

Les Nuitées……………………….. 3 042 623 - 5%

Taux d’occupation……………….. 47% ( -3pts)

DMS………………………………. 4j

Capacité…………………………..49 000  lits  dans les hôtels et Riad & maison D’hôtes  classés

Arrivées aéroport ………………. 2.020 000 passages   + 4 %
 

LES DEFITS A RELEVER
 

En fonction de ce qui précède, il faut rappeler que  les investissements réalisés dans notre Région aussi bien nationaux qu’étrangers, dans les secteurs de l’hôtellerie et des loisirs ont atteint un niveau inégalable au plan national pendant les 10 dernières années. Ces performances remarquables génèrent en même temps de nouveaux défis que Marrakech, compte tenu de son statut de leader, se doit de relever dans le cadre du nouveau  programme de développement.

Nous sommes, au sein du CRT, pleinement conscients de l’ampleur de ces défis qui se situent à plusieurs niveaux et nous l’avions fait savoir à plusieurs reprises aux autorités concernées.
 

1°/  Défi d’ordre commercial
 

Marrakech a connu durant ces 5 dernières années  une progression spectaculaire de ses capacités hôtelières ; elle aura donc besoin de ce fait de capter une nouvelle clientèle pour rentabiliser ses nouvelles unités qui correspondent chaque année à une capacité additionnelle de 3000 à 5000 lits par an offrant ainsi de nouvelles opportunités d’emplois pour des milliers de jeunes.
 

2°/  défi lié à la réalisation d’un bon taux d’occupation qui constitue le paramètre essentiel pour mesurer l’efficacité de toute stratégie et les conditions qui doivent être réunies pour atteindre cet objectif portent sur :

 

a/      Une stratégie publi-promotionnelle efficace et cohérente dont les lignes directrices figurent sur le Plan Marketing Opérationnel de Marrakech.
 

b/     Une desserte aérienne suffisante en quantité et en qualité  et en parfaite adéquation avec la capacité hôtelière et ce, tous modes de transport confondus : régulier ; charter ; low-cost. sachant que le volet aérien constitue actuellement une préoccupation majeure pour le CRT.et demeurera très probablement le grand défit des 10 prochaines années. 
 

Marrakech, tout en consolidant ses acquis en termes de dessertes aériennes, doit développer d’autres connexions de point à point au départ  des régions à fort potentiel touristique notamment en France, en GB, en Allemagne et en Italie. L’objectif à l’horizon 2020 est d’arriver à 160 rotations additionnelles / semaine pour Marrakech.
 

3°/ défi  lié à la formation des ressources humaines
 

pour tous les métiers de l’hôtellerie, de la restauration, de l’animation et des loisirs. . l’ augmentation des capacités, notamment avec l’arrivée des grandes enseignes hôtelières internationales et nationales constitue  un facteur d’attractivité  de nouvelles compétences en matière d’hébergement, de restauration, de services et de loisirs et ce d’autant plus que les jeunes lauréats marocains seront encadrés et coachés par les meilleures compétence au niveau mondial.
 

4°/ UN AUTRE DEFI, ET NON DES MOINDRES LIE AU PRODUIT AVEC TOUTES SES COMPOSANTES.
 

L’amélioration  du transport et de  la circulation en ville, la réhabilitation et la thermalisation ,des espaces verts, la mise en place d’une signalétique en  plusieurs langues, la restauration et l’amélioration des condition d’accueil et de visite au sein monuments historiques la mise en place de kiosques d’informations  touristiques en Ville  ont été répertoriés par la plan marketing Opérationnel comme des objectifs prioritaires qui sont de nature à contribuer à l’amélioration de la qualité de séjour de nos visiteur et pourraient contribuer au prolongement de la durée de séjour.
 

La quasi-totalité de ces recommandations font l’objet de chantiers qui se trouvent actuellement à  des niveaux d’exécution plus au moins avancé comme la restauration des remparts de Marrakech et l’aménagement de la place My Lyazid dans le quartier de la Kasba,creation de circuits touristiques thematiques,les divers travaux visant l’amélioration de la circulation, la réhabilitation et l’animation des espaces verts, l’harmonisation du mobilier urbain et de l’éclairage public ainsi que la mise à niveau du transport public par le lancement de bus à haut niveau de service ( BHNS ) Création des passages pour piétons et handicapes  sur l’avenue  Mohammed V et Av Mohammed VI, aménagement  d’espaces verts de fontaines et de promenades sur l’avenue Mohamed VI par la commune de Mechaouar Kasbah.
 

Ainsi, grâce à un partenariat exemplaire  avec les instances élues lors de ces dernières années, qui s’est concrétisé par une implication de plus en plus importante dans  le processus du développement Touristique de Marrakech et sa Région ; tant  au niveau du Conseil de la Région MTH , du Conseil de la ville de Marrakech ou du Conseil de la Commune de Mechaouar Kasbah.
 

LES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES CONTINUENT AVEC UN RYTHME SOUTENU.
 

Marrakech  reste ainsi confiante dans son devenir touristique et elle sera un acteur du 1er plan dans l’exécution du prochain programme de développement touristique à l’échelle nationale. Elle  continue, en dépit du contexte mondial défavorable à l’activité touristique, à attirer les investisseurs dans le secteur de l’hôtellerie et des loisirs. Les projets, à l’initiative de grands groupes nationaux et internationaux, sont nombreux et  variés : hôtels de luxe, 5, 4 et 3 étoiles, maisons d’hôtes, villages de vacances, toutes les catégories et tous les types d’hébergement sont concernés.
 

Selon les dernières statistiques du CRT (Conseil Régional du Tourisme), 30 établissements touristiques ouvriront à Marrakech avant fin  2011 et 25 courant 2012. A la capacité actuelle de 49.000 lits, il est question de 8 540 lits supplémentaires, respectivement 4 292 et 4 248 sur les deux années.
 

En 2011, les établissements de première catégorie attendus sont une Unité de luxe, 4 de 5 étoiles, 3 de 4 étoiles, 6 de 3 étoiles, une  résidence, un village de vacances touristique, deux résidences touristiques et une maison d’hôtes. Sont également attendus 11 maisons d’hôtes de petites capacités. Pour 2012, sont attendus 9 hôtels de 4 étoiles et 2 de 5 étoiles, ainsi que 13 maisons d’hôtes dans la Médina et ses environs. Les nouveaux hôtels en chantier sont situés majoritairement dans la ville même de Marrakech.
 

Si cette forte augmentation de la capacité d’accueil de la ville de Marrakech nous conforte dans le fait que cette destination continuera de jouer son rôle de locomotive du Tourisme National  il n’en reste pas moins qu’elle aura besoin d’une promotion plus agressive sur Les marchés traditionnels ainsi que d’une intensification des  dessertes aériennes point à point au départ des plateformes aéroportuaires sur lesquelles des potentiels de développement important ont été inventoriés, notamment sur les marchés Britannique, Allemand, Belge  et dans une moindre mesure sur les marchés russe et scandinave.
 

Un véritable traitement de faveur devra donc être consenti par les pouvoirs publics et la RAM en faveur de Marrakech  compte tenu de son statut de leader national qui ne pourra qu’impacter favorablement sur les autres destinations.  C’est à ce prix que nous serons en mesure d’inverser la tendance baissière des taux d’occupation constatés depuis le début de cette année
 

ACTIONS CRT PROGRAMMEES POUR LES 4 PROCHAINS MOIS DE L’ANNEE 2011.
 

L’arrière saison sera marquée par :
 

1°/ Le lancement de la  réalisation de nouveaux outils de communication en différentes langues en privilégiant les nouvelles technologies (plaquettes thématiques, brochures, dépliants, etc…
 

2°/  La présence aux 13 salons professionnels et  Manifestations Touristiques à L’étranger  (IFTM-Top Résa Paris du 20 au 23 septembre 2011 et WTM Londres du 7 au 10 novembre 2011 et 10 workshops & ROADS SHOWS au niveau des marchés traditionnels et au niveau des marchés émergeants (Royaume Uni, Allemagne   Russie et Scandinavie…)
 

3°/  Soutien et accompagnement  de 28 d’événements  et festivals a caractère touristique, culturel, artistique sportif durant la saison 2011-2012 figurant sur la brochure dédié à l’événementiel.
 

LES NOUVEAUTES MARRAKECH  2011 (déjà Opérationnels)
 

Hôtel de la catégorie luxe   et ensemble résidentiel sous l’enseigne Internationale FOUR SEASONS

SOFITEL MOGADOR RESORT GOLF & SPA à Essaouira

GOLF D’ ESSAOUIRA

Hotel du Golf, Conference Hotel 5* Marrakech

TAJ PALACE

ADAM PARK 4* (AGUEDAL)

MAADEN VILLAS & RYADS

GOLF EL MAADEN

ATLAS GOLF MARRAKECH (golf city a 5mn du centre ville 9 trous)

PICK ALBATROS VILLAGE (route Ourika) VVT

AQUAPARK  au KM 18 route de l’ourika

PREVUS POUR 2EME SEMESTRE 2011

SELMAN HOTEL 5* DELUXE  (designer Jacques Garcia)

BAGLIONI HOTEL 5*DELUXE

PURE BY HIVERNAGE 5*

PEARL BY HIVERNAGE 5*

CENTRE MULTIFONCTIONNEL DE GUELIZ CARRE EDEN AVEC UN HOTEL RADISSON 2012

JAWHAR HOTEL & RESIDENCE (prince de Monaco Project)

AUTRES établissements 2011 (déjà Opérationnels)

RESTAURANT ASIATIQUE THE RED SUN

DJELABA LOUNGE RESTAURANT
 

Dans le sillage de tous ces grands projets parallèlement c’est toute la ville et sa région qui est en train de gagner en infrastructures routières et en équipements de tous genres sans parler de l’effet multiplicateur sur les secteurs de l’artisanat et des services de tous genres impliquant un grand nombre de la population de Marrakech dans le processus de développement touristique. Ainsi Marrakech, par ses habitants et leur hospitalité, les professionnels du Tourisme et leur professionnalisme ; ses artisans et leur génie créateur, est capable comme par le passé de relever tous ces défis afin d’arriver à son objectif : être en tête des destinations africaines et figurer parmi le top 20 des grandes destinations touristiques mondiales.


Mohamed Rial.



Marc D'Haenen



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux