thrmagazine

Dakar Argentina Bolivia Chile 2014 – étape 4, de San Juan à Chilecito – «Au pays des Canyons»


Mardi 14 Janvier 2014

Liaison 211 Km, spéciale 657 Km

Une spéciale d’une longueur exceptionnelle était au menu du jour. Dissociée en deux morceaux, avec une liaison de 167 Km entre les deux. Une étape très rapide où il était aisé de se perdre en prenant un mauvais canyon… Une étape qui a aussi chamboulé le classement en tête de course. Difficile pour le moment de se faire une idée de domination de la part des concurrents. Avec quand même une constante, il y a beaucoup de Mini aux avants postes, mais leur suprématie est régulièrement remise en cause, comme aujourd’hui... Le retour du « Matador », Carlos Sainz attendais son heure, et il a prouvé aujourd’hui qu’il fallait toujours compter sur lui. Il place son buggy SMG bien callé sur le podium, en tête de la spéciale, comme du général. Carlos Sainz a dynamité la course en autos en attaquant tout au long de la journée. Il remonte l'étape et déloge Roma au sommet du classement.



Le Matador reprend la main  

Il était 7h20 locales quand Nani Roma ouvrait la course autos en s'élançant  depuis San Juan pour étrenner ses galons de leader. Après une journée composée de deux tronçons chronométrés de 217 et 284 kilomètres, entrecoupés d'une neutralisation de 157 autres kilomètres, c'est en dauphin de Carlos Sainz que le pilote de la Mini numéro 304 est arrivé à Chilecito. Une nouvelle fois la course autos a pris plaisir à bousculer les certitudes à peine établies. C'est en effet sous les coups de butoir de son buggy SMG que Carlos Sainz a fait voler en éclats la hiérarchie établie la veille sur fond de multiples crevaisons. A l'attaque de bout en bout l'Espagnol signe une 26ème victoire d'étape depuis qu'il a entrepris de se mesurer au Dakar. Personne n'a suivi son rythme puisque le premier poursuivant à l'arrivée de l'étape est l'étonnant Stéphane Peterhansel qui a certes encore payé son tribut aux crevaisons mais qui ne lâche pas l'affaire, tandis que Nasser Al Attiyah, autre référence en matière de prise de risque, termine 3e à 13'19''.

La mauvaise affaire du jour est donc pour Nani Roma qui en terminant 4e à 14'08 de son rival madrilène perd la tête du général. S'il reste dans la course, 2ème  à seulement 2'06 de Sainz au général,  Roma a néanmoins montré ses limites de défenseur.  Le regroupement en tête, avec l'ambitieux Al Attiyah à 6'56'' et le bouillant Terranova à 13'08, promet donc une belle bagarre, dans la quelle Peterhansel,  5ème à 18'10'', est presque revenu. 

Les commentaires des pilotes

 

Carlos Sainz, le vainqueur du jour :

On a roulé derrière dans la poussière, mais petit à petit nous sommes parvenus à dépasser plusieurs voitures. On a eu un peu de chance aussi car sur la fin de spéciale, à environ 10 km de l'arrivée, dans un passage très étroit dans la végétation, nous avons cassé la direction assistée, mais nous avons quand même pu finir sans problème. Il y avait un waypoint dans la 2e partie où nous sommes partis sur la droite, mais après un moment nous avons compris qu'il devait être de l'autre côté. Donc nous avons coupé à gauche et nous l'avons trouvé. Mais rien de grave car je pense que tout le monde a fait la même erreur.

 

Stephane Peterhansel

Ca n'a pas très bien commencé car ce matin, 30km après le départ, nous avons eu une crevaison!... Pas vraiment de quoi me mettre en confiance pour la journée. Donc ensuite on a décidé de prendre un rythme régulier, de rouler en essayant de faire le moins d'erreur possible. Et puis sur la fin, il y avait un peu de complication pour trouver un waypoint et nous avons pris la bonne option tout de suite en faisant demi-tour pour chercher dans la bonne direction, ce qui nous a permis de ne pas perdre trop de temps. Et au final, on fait un bon résultat.

 

Nasser Al Attyiah

Je suis assez satisfait, car la seule vraie erreur que nous ayons faite a été de suivre les autres Mini devant nous. On a dû perdre 5 minutes comme ça avant de nous décider à faire demi-tour pour prendre la bonne direction. Et puis on a également eu une crevaison. Mais globalement je pense que c'est plutôt une bonne journée et je suis satisfait de notre performance.

 

Le message d’Isabelle Patissier en fin de spéciale

Très belle spéciale au milieu de milliers de canyons. En liaison nous avons même emprunté la mythique « Ruta 40 », considérée comme l’une des plus belles routes au monde. A part l’essuie glace récalcitrant qui nous a valu deux arrêts, tout s’est bien passé.


Au niveau des classements :
 
Isabelle Patissier et Thierry Delli Zotti sortent de la spéciale en 37ème position, avec un temps de 09:23:51.
 
 
Le classement général des dix premiers
 
1.    SAINZ (ESP), sur SMG, en 14:52:47
2.    ROMA (ESP), sur MINI, en 14:54:53
3.    AL-ATTIYAH (QAT), sur MINI, en 14:59:43
4.    TERRANOVA (ARG), sur MINI, en 15:05:55
5.    PETERHANSEL (FRA), sur MINI, en 15:10:57
6.    DE VILLIERS (ZAF), sur TOYOTA, en 15:31:57
7.    LAVIEILLE (FRA), sur HAVAL, en 15:39:07
8.    VILLAGRA (ARG), sur MINI, en 15:39:59
9.    HOLOWCZYC (POL), sur MINI, en 15:59:47
10. DABROWSKI (POL), sur TOYOTA, en 16:11:31
 
Demain, un gros morceau de bravoure attend les concurrents.
 
Jeudi 9 janvier - Etape 5 : Chilecito - Tucuman
 

Liaison : 384 km
Spéciale : 527 km
Après deux jours de course aux parcours totalement dissociés, tout le monde se retrouve pour attaquer la plus longue étape du rallye. Il s’agira bien de résistance extrême pour venir à bout des deux portions de spéciale essentiellement sablonneuses. On y évolue toute la journée en hors-pistes : ceux qui évaluent mal les limites de leur moteur seront constamment au bord de la surchauffe. D’autant plus que les températures atteignent généralement des pics très élevés dans la région. Au bivouac de Tucuman, les prétendants au podium pourront se compter, car une bonne partie sera sortie de cette élite. Pour beaucoup d’autres, c’est au milieu de la nuit que l’on constatera les dégâts chronométriques… et mécaniques.
 
Par Marc d’Haenen – Correspondant du Dakar.


Marc D'Haenen



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux