thrmagazine

Environnement La pollution olfactive : un phénomène qui prend de l’ampleur. Des solutions bio s’imposent.


Dimanche 22 Janvier 2012

La Qu’est-ce que la pollution olfactive ? La pollution olfactive concerne toutes les nuisances qui gênent l’odorat dans un lieu public donné. Dans certains pays occidentaux, les odeurs représentent la deuxième source de plaintes après le bruit parmi les nuisances environnementales, soit 70 % des plaintes reliées à la qualité de l’air. Il ne fait pas de doute que l’exposition aux mauvaises odeurs entraîne parfois des effets psychosomatiques sur les gens et quelquefois des problèmes de santé. Au Maroc, les études à ce sujet sont encore minimes, aussi bien que les moyens de lutte contre cette forme de pollution qui prend de l’ampleur à la fois dans nos villes comme dans nos campagnes.



Environnement         La pollution olfactive :    un phénomène qui prend de l’ampleur.    Des solutions bio s’imposent.


     La Qu’est-ce que la pollution olfactive ? La pollution olfactive concerne toutes les nuisances qui gênent l’odorat dans un lieu public donné. Dans certains pays occidentaux, les odeurs représentent la deuxième source de plaintes après le bruit parmi les nuisances environnementales, soit 70 % des plaintes reliées à la qualité de l’air. Il ne fait pas de doute que l’exposition aux mauvaises odeurs entraîne parfois des effets psychosomatiques sur les gens et quelquefois des problèmes de santé. Au Maroc, les études à ce sujet sont encore minimes, aussi bien que les moyens de lutte contre cette forme de pollution qui prend de l’ampleur à la fois dans nos villes comme dans nos campagnes.

 

     Les contaminants de l’air qui dégagent une odeur désagréable sont bien plus souvent gênants que toxiques ou nocifs. Il n’empêche que, du simple fait qu’elles sont agaçantes, désagréables ou sources de complications, les mauvaises odeurs peuvent avoir un effet réel sur le bien-être des gens qui travaillent dans les commerces de restauration et d’hôtellerie, les usines, les décharges publiques et de ceux qui les fréquentent, entre bien d’autres.

 

   Heureusement, la biotechnologie vient aujourd’hui au secours des hôteliers et des restaurateurs pour leur permettre de contrôler, voire d’éliminer les odeurs gênante. En effet, les techniques actuelles bio apportent une solution efficace qui ont fait leur preuve, ailleurs et qui pourront être adoptées chez nous. Le Maroc a pris la décision judicieuse de considérer l’Environnement  comme l’une de ses priorités. La déclaration du gouvernement actuelle est claire à ce sujet, par ailleurs, en affirmant l’intégration  de  la dimension environnementale dans les différentes politiques publiques, stratégies sectorielles, contrats-programmes et cahiers de charges et jeter les bases du développement durable et de la préservation de l’environnement et des ressources naturelles.


    Il est à rappeler que les odeurs ( les mauvaises odeurs principalement et les odeurs irritantes) provoquent de l’essoufflement, des maux de tête, des nausées, des douleurs musculaires, des éruptions cutanées, des symptômes identiques à ceux d’un rhume, mais aussi toucher les personnes souffrant d’asthme, d’emphysème, d’allergies et de bronchite. Le secteur des déchets d’ordres ménagères avec les trois sources principales sont les décharges publiques, les stations de compostage et les Stations d'Epuration des eaux usées, est un cas révélateur en matière de pollution olfactive qui envahit d’année en année le monde urbain mais également le monde rural.

 

    En conclusion la pollution olfactive renforce, malheureusement la pollution de l’air, doit donc être prise au sérieux par les pouvoirs publics et par nos élus afin de lui apporter les solutions adéquates qu’il faut. Ces solutions existent en effet, à travers des techniques et une technologie qui adopte les matières bio pour justement s’éloigner le plus possible de toute pollution nocive qui augmente la pollution olfactive avec l’utilisation des méthodes chimiques, à la fois nocives et nuisent à l’environnement et à la santé des citoyens.

 

                 Mohamed RIAL

Environnement         La pollution olfactive :    un phénomène qui prend de l’ampleur.    Des solutions bio s’imposent.

Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux