thrmagazine

Expédition scientifique Le drapeau marocain flotte de nouveau en Antarctique


Jeudi 2 Février 2012

Pour la deuxième fois, le drapeau marocain a flotté dans le ciel de l'Antarctique. Le mérite de cet exploit revient à deux Marocains, Abdallah Essadiq et Khalid Gourad, qui s'y sont rendus à bord d'un bateau scientifique américain, après avoir traversé les eaux périlleuses de l'océan antarctique.



Expédition scientifique     Le drapeau marocain flotte de nouveau en Antarctique

         Pour la deuxième fois, le drapeau marocain a flotté dans le ciel de l'Antarctique. Le mérite de cet exploit revient à deux Marocains, Abdallah Essadiq et Khalid Gourad, qui s'y sont rendus à bord d'un bateau scientifique américain, après avoir traversé les eaux périlleuses de l'océan antarctique.

 

      Les deux amis, ayant en commun, en plus d'être tous les deux originaires de la ville de Kénitra, un goût prononcé pour l'aventure, font partie d'une expédition scientifique à laquelle prennent part quelque 84 explorateurs de différentes nationalités, venus étudier la faune et la flore très typiques du paysage antarctique.

Un an de préparation

 

    Pour mener un projet de cette envergure, il a fallu aux deux compères plus d'un an de préparation. Il fallait tout planifier et ne rien laisser au hasard, depuis les vêtements adaptés au froid polaire, en passant par les sources de financement d'une croisière aussi onéreuse, jusqu'au choix de l'itinéraire et des moyens de transport adéquats. Leur tâche a été énormément facilitée à partir du moment où une société américaine de télécommunications basée aux États-Unis a accepté de sponsoriser le voyage.

 

   Abdallah Essadiq, ancien expatrié aux États-Unis qui a regagné le Maroc depuis quelques années, a fait le départ depuis l'aéroport de Casablanca, puis fait escale à Madrid, avant d'embarquer vers l'Argentine, tandis que Khalid Gourad est parti de chez lui à Redding dans l’État du Connecticut aux États-Unis en faisant halte à Mexico City, Lima, puis à Santiago.

Mission accomplie

 

   Les deux aventuriers se sont donné rendez-vous à Buenos Aires, où ils ont joint l'équipe scientifique qui a embarqué à bord du navire à partir de la ville d'Ushuaia, située à l'extrême sud de l'Argentine. Au bout de quelques jours de traversée qui n'a pas été de tout repos, leur bateau a finalement accosté au continent de glace, où Abdallah et Khalid se sont empressés d'accomplir la mission pour laquelle ils étaient venus: planter le drapeau marocain au cœur de cette terra nullius réservée à la paix et à la science.

 

   Il s'agit du deuxième exploit du genre, après celui réalisé en 2006 par l'astronome marocaine Meryem Chadid, qui fut la première femme à fouler le sol de l'Antarctique. Sauf que cette fois-ci, les initiateurs du projet ne sont pas issus des milieux scientifiques, mais se présentent comme des personnes mues par le désir de la découverte et l'amour de l'aventure.

                                                                             aufait


Expédition scientifique     Le drapeau marocain flotte de nouveau en Antarctique

Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux