thrmagazine

Ifrane : Rencontre nationale sur les montagnes au Maroc. Les montagnes couvrent 21% du territoire national.


Vendredi 1 Juin 2012

L’Association des Populations des Montagnes du Monde (APMM), section Maroc, a organisé en collaboration avec l’Institut National de la Recherche Agronomique, l’Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès, les Facultés des Sciences et des Lettres de l’Université MY Ismail de Meknès avec le soutien du Conseil National des Droits de l’Homme et le Centre de Renforcement des Compétences (Pilier II du Plan Maroc Vert, CRP2), une rencontre nationale sur la montagne du Maroc sur le thème : « Ensemble pour de nouvelles perspectives de progrès et de préservation de la montagne marocaine».



Ifrane :  Rencontre  nationale sur les montagnes au Maroc. Les montagnes couvrent 21% du territoire national.
L’Association des Populations des Montagnes du Monde (APMM), section Maroc, a organisé en collaboration avec l’Institut National de la Recherche Agronomique, l’Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès, les Facultés des Sciences et des Lettres de l’Université MY Ismail de Meknès avec le soutien du  Conseil National des Droits de l’Homme et le Centre de Renforcement des Compétences (Pilier II du Plan Maroc Vert, CRP2), une rencontre nationale sur la montagne du Maroc sur le thème : « Ensemble pour de nouvelles perspectives de progrès et de préservation de la  montagne marocaine».
Cette manifestation scientifique qui s’est déroulée à Ifrane les 25 et 26 mai 2012 a connu la participation d’une délégation de l’APMM Internationale dont Gérard Logié, Jean Bourliaud, vice-président de ladite Association et Mr MELISE Jean Maire et vice Président du Département Aveyron, de plusieurs associations et de sections de l’APMM-Maroc relevant des différents massifs montagneux du Maroc (le Rif, le Haut, Moyen et Anti-Atlas), des chercheurs  et des acteurs concernés par le développement des montagnes.
  Il est à rappeler qu’au Maroc, les montagnes couvrent 21% du territoire national. Elles abritent plus de 20% de la population totale du Royaume et concernent 31 provinces et 650 communes rurales. La montagne marocaine structure le territoire national. C’est un château d’eau pour le pays. Les autres  ressources naturelles constituent le moteur du secteur agro-sylvo-pastoral, sans oublier les multiples activités industrielles.
 La montagne offre aussi une richesse paysagère, culturelle et des héritages patrimoniaux, surtout amazighes. La montagne marocaine se caractérise également par la présence forte des organisations socio-institutionnelles et  des pratiques ingénieuses de gestion des ressources naturelles et des affaires sociales.
  Aujourd’hui, avec des nouvelles approches de gestion concertée, la montagne marocaine doit faire renaitre en son sein  des territoires qui, sous les termes de la modernité, inventent une nouvelle vision d’échanges dans laquelle le territoire, la culture et le produit sont indissociables. C’est dans ce sens que plusieurs alternatives de développement, introduites de façon généralement improvisées par différents acteurs, doivent être soumises à une analyse concertée en vue de bâtir sur les succès cumulés et d’éviter la reprise à l’infini des erreurs du passé. C’est dans ce cadre que l’APMM Section Maroc a organisé avec ses différents partenaires cette rencontre dédiée au dialogue et aux échanges d’idées entre les différents acteurs de la montagne.       
La première journée de cette rencontre a connu la présentation de plusieurs communications portant sur trois principales thématiques à savoir :
  • Gestion et utilisation des ressources naturelles et patrimoniales,
  • Développement humain et durable en zones de montagne,
  • Droit, Institutions, culture et langue.
Des expériences-pilotes en termes de développement local et les résultats des études menées en montagne ont  été également présentées. Un débat très fructueux a marqué cette première journée qui s’est terminée en fin de soirée par une projection d’un diaporama portant sur la traversée de l’Atlas et par une animation musicale animée par des poètes de la région d’Ifrane.
La deuxième journée a connu les travaux des groupes thématiques sous forme d’atelier dont le premier a traité les besoins des montagnes et opportunités de développement. Les participants à cet atelier ont largement débattu les problèmes et les positions concernant les politiques nationales menées vis-à-vis des zones de montagnes. Le thème du second atelier a traité les perspectives d’un projet de loi de la montagne au Maroc.
   Des réflexions profondes ont été menées par les participants à cette rencontre pour l’élaboration des grandes lignes d’un projet de loi. Il a été décidé la création d’un comité multidisciplinaire de suivi et l’organisation des ateliers à l’échelle de chaque massif montagneux auxquels participeront tous les acteurs concernés par la montagne en vue d’élaborer, au cours d’une année de travail, un projet de loi de la montagne à proposer au Gouvernement marocain.
Il est à préciser également que, lors de cette rencontre, le Secrétaire de l’APMM section Maroc a présenté les conclusions des différentes rencontres régionales de l’APMM. Le Maire de la commune de Mélagues et Vice-président du Conseil général de l’Aveyron  a également présenté un exposé sur la nécessité d’une loi de montagne au Maroc en évoquant l’expérience de la France. Comme exemple de contraintes dont souffre la montagne marocaine, un exposé a été donnée aussi sur les problèmes de la région du Sud Est en général et sur la région de Tinghir en particulier.
 
Hrou ABOUCHRIF 
Vice Président APMM-Maroc

Ifrane :  Rencontre  nationale sur les montagnes au Maroc. Les montagnes couvrent 21% du territoire national.

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux