thrmagazine

Le Marathon des Sables c’est aussi la solidarité entre coureurs…


Samedi 12 Janvier 2013

On imagine souvent un coureur d’ultra-marathon extrême, seul, face aux éléments, au désert, à l’adversité… Mais au-delà de l’effort physique, de telles épreuves, comme le Marathon des Sables, créent des liens profonds. On fait partie d’une famille, la famille des Ultras, la famille des fous, des dingues, de ceux qui ont vaincu le désert… Et bien entendu, qui dit famille, dit « histoires de famille »… Souvent de belles histoires que l’on se remémore ensuite, encore et encore,…

L’une de ces belles histoires vient de connaître un heureux dénouement, pour sa première partie. La suite se racontera au fil des étapes de la prochaine édition, la 28ème, en avril 2013.



Le Marathon des Sables c’est aussi la solidarité entre coureurs…

Fabien Debaucheron est conducteur de bus sur la métropole Lilloise, au Nord de la France. Sa passion de la course à pieds l’a amené déjà quatre fois sur le Marathon des Sables, et sur bien d’autres courses. Avec le soutien de Transpole, la société des transports qui l’emploie, il a crée une équipe qui compte d’autres membres du personnel. C’est ainsi que l’on retrouve Frédéric, conducteur de tramway et Franck qui opère sur le Métro.

 

Nos trois conducteurs, sur la route qui les mènent au Marathon des Sables, ont croisé un homme arrêté sur le bord du chemin, bloqué sans sponsor. Pourtant, cet homme n’est autre que le vainqueur de l’édition 2011 de l’épreuve ! Celui qui a mis fin à 14 années de règne des frères Ahansal. Etant conducteur de bus, Fabien ne pouvait se résoudre à laisser un homme d’une telle valeur sur le bord de la route.


Le Marathon des Sables c’est aussi la solidarité entre coureurs…

Rachid El Morabity, 29 ans, originaire de Zagora, pourra, grâce à l’amitié qui lie les coureurs entre eux, faire partie de leur équipe sur le 28ème Marathon des Sables.

 

Lui qui en 2012 à été malheureusement victime d’une fracture de la jambe, alors qu’il menait largement l’épreuve. Blessé en Avril, opéré ensuite, Rachid à entamé une rééducation sérieuse. Ensuite il a repris les entraînements, de plus en plus soutenus. Nous l’avons croisé en octobre sur l’Ultra Trail Atlas Toubkal. Ne voulant pas trop forcer, il s’était inscrit sur la course de 21km, qu’il remporta largement, devant des spécialistes de la discipline. Depuis, Rachid à parfait son entraînement. Nous l’avons encore croisé récemment, lors de l’Extrême Marathon de Zagora, qu’il a préféré ne pas courir, afin de s’économiser et ne prendre aucun risque à l’approche du Marathon des Sables.

 

Une belle histoire donc, que nous suivrons avec intérêt, sur le prochain Marathon des Sables.


Le Marathon des Sables c’est aussi la solidarité entre coureurs…

Trouver des sponsors, le casse tête des coureurs Marocains ! Rachid El Morabity n’est pas le seul coureur à vivre ce genre de difficulté. Les inscriptions sur les épreuves internationales sont très couteuses. Le matériel est très cher et souvent impossible à trouver au Maroc. Il faut l’importer d’Europe, souvent à grand frais. Les entraînements prennent énormément de temps et demandent parfois d’effectuer des stages en altitude ou dans le désert. Du temps où il est impossible de travailler et de gagner sa vie. Pourtant, les athlètes Marocains, quand ils réussissent à trouver l’argent, brillent souvent dans les classements, portant avec fierté le drapeau de leur pays sur la ligne d’arrivée et les podiums, devant les caméras de télévision et les objectifs des photographes.

 

A ce jour, plusieurs têtes d’affiche Marocains n’ont toujours pas bouclé leur budget de participation pour le prochain Marathon des Sables. Nous lançons un appel aux dirigeants des sociétés Marocaines, pour essayer d’encourager leurs champions nationaux. 


Plus d’infos sur :


Le Marathon des Sables c’est aussi la solidarité entre coureurs…

Le Marathon des Sables c’est aussi la solidarité entre coureurs…

Marc D'Haenen



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux