thrmagazine

Libya Rallye 2015 au Maroc, Sixième étape de Tissint à Ouarzazate, une longue étape.


Vendredi 24 Avril 2015

Cette sixième étape d’environ 500 km est divisée en deux « spéciales » complètement différentes. La seconde, la favorite de Gert Duson, l’organisateur, est selon lui ‘’ à se lécher les doigts’’.



Pour la première partie les coureurs repartent vers le sud pour continuer à apprécier la solitude de la légendaire piste du Dakar. Depuis le départ ils foncent vers le sud sur une piste plate et très rapide. Après, à partir du point de contrôle militaire, plein est sur la piste du Dakar et les pilotes attentifs ont reconnus une partie du parcours de la veille. Dans cette spéciale, les pilotes passent par trois poste de contrôle militaire, la frontière avec l’Algérie est toute proche. Dix kilomètres plus loin les pilotes repartent vers le nord sur une piste rapide et technique avec plus de navigation qu’au début. Après deux heures ils arrivent à un bel oued près de Tata.
 
La première spéciale est suivie d’une belle liaison de 170 km à travers les montagnes qu’ils auront 3 heures pour parcourir. La seconde spéciale est très belle avec un départ sur une large piste à travers un plateau, mais après quelques kilomètres commence une gamme de pistes variées à couper le souffle, rapide et lente, bonne ou mauvaise, plate et vallonnée avec beaucoup de navigation.  Au km 34, juste après le passage d’un col, les concurrents arrivent dans une superbe vallée, qui, au moment des reconnaissances,  était encore partiellement entourées de pics enneigés. Cette belle piste s’arrête après environ 100 km à Tazenakt. Et enfin une route de montagne non recouverte de 40 km. Cette seconde spéciale finissant au barrage d’Ouarzazate, à 15 km d’un bivouac très spécial tout près des studios de cinéma d’Ouarzazate.

Cette journée fut difficile, après cinq spéciales et la fatigue, les pilotes devaient prendre une longue inspiration pour cette spéciale. Mais aussi une journée avec une grande variété de paysages et de beaux points de vue. Malheureusement pour certains pilotes ce ne fut pas une journée sans soucis, Erik van Eerde cassa un tirant de pont de son quad au km 51 et quelques heures plus tard son frère René connu exactement le même problème, un beau paquet de travail en vue pour la nuit. Le team Desert Foxx, avec son pilote Fodil Allahoum cassa son Wildcat dans la première spéciale. Nous disions hier que le classement n’est jamais acquis avant le dernier kilomètre, Kim de Rycker connu de nouveau des soucis de carburation et parvint à réparer au CP 2, en perdant évidement du temps. Les quatre premiers motards furent retardés quand ils furent arrêtés par la police.
 
Pour le team Van Ham Tenten à Podia, qui participe dans la classe Rally Adventure, ce ne fut pas non plus une journée facile. Suite à leur trop grande vitesse ils tombèrent dans un grand trou et tous les occupants véhicules furent blessés et le véhicule endommagé.  Plus de chanceux fut le team féminin de Sacha Bloemhoff et Yvette Olde Monnikhof, aussi en Rally Adventure, après avoir effectué quelques réparation sur leur véhicule à Zagora, elles arrivèrent sans problème et très contentes à l’arrivée. te seconde spéciale finissant au barrage d’Ouarzazate, à 15 km d’un bivouac très spécial tout près des studios de cinéma d’Ouarzazate.

Les trois teams Oryx Rallysport, PRO Dakar et T4F team (Erno van Lieshout), on fait leur propre rallye dans le rallye, une grand bataille, comme si ils voulaient se partager les prix, ‘’après avoir été malade pendant quelques jours, nous sommes de nouveau au top’’ nous dis Jacob van den Outenaar. Gerard List du team Pro Dakar, qui a rencontré quelques problèmes hier avec son quad, a eu une journée plus que bonne. Gérard a apprécié cette journée ainsi que l’ensemble du rallye ‘’en 2009 j’ai fait mon dernier Dakar en solo à moto, mais je me sens bien mieux sur un quad !’’.
 
En catégorie camion c’est le team Riwald qui remporte la première spéciale de la journée. Même si ils sont venus sur le Libya Rally pour tester le camion, ils ont une grande chance d’arriver sur le podium, ils ont d’ailleurs bien l’intention d’y arriver. Ils conduisent très vite sur la piste pour rester en avance sur leurs rivaux , dans la seconde spéciale ils prirent un peu moins de risques mais restèrent juste devant leur principal rival JB Trading, ‘’nous pensions pas avoir autant de plaisir dans ce rallye ; il est vraiment super et nous avons roulés sur de pistes fantastiques’’.  De même que pour Tim Coronel avec son buggy monoplace. Après un mauvais résultat au Dakar, il voulait tester son buggy et  fait un bon rallye ‘’un grand rallye avec des étapes de style Dakar’’ nous dis t’il.
 
Comme l’étape comporte deux spéciales, les résultats doivent être combinés et ne sont pas encore connus.
 
A demain pour la dernière étape.




Marc D'Haenen



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux