thrmagazine

Libya Rallye : Quatrième étape, une boucle autour de M’Hamid El Ghizlane


Mercredi 22 Avril 2015

Aujourd’hui le bivouac prends ses quartiers à M’Hamid et les pilotes effectuent une boucle de 254 km autours du lac Iriki et de l’erg Chegaga avec beaucoup de dunes et de sable, le tout entrecoupé de partie rapides. Pendant les 50 premiers kilomètres les coureurs suivirent une majorité de pistes en direction de l’ouest. Les 15 premiers km sur du sable dur et du gravier, les 30 suivants furent un peu moins confortables à cause des cailloux présents en quantité sur le parcours. Aux environs du km 53 ils durent suivre le lit d’un oued qui leur procura des sensations de pilotages très agréable.



Après avoir quitté l’oued, 10 km de piste ordinaire suivies de quelques mini dunes pour arriver à la Source Sacrée. Les 40 km suivant seront parcourus sur une piste caillouteuse en assez mauvais état, mais comme on dit que le soleil vient après la pluie : le lac Iriki, un lac habituellement à sec. Pour la première partie entre la végétation et la seconde 25 km de plaine désolée avec un e vue surréaliste sur 360°. Sur le lac Iriki, la vitesse maximum des machines peut être atteinte. Attention, malgré tout, pour le coureur solitaire, les pièges sont souvent peu visibles, comme des langues de sable craquelées. Après le lac Iriki, les pilotes longèrent les magnifiques dunes de l’erg Chegaga. Avec l’expérience acquise dans l’erg Chebbi, ce ne fut pas un problème pour  la majorité des pilotes qui purent ainsi les apprécier à 100%. Après le dernier CP le paysage change de nouveau, une nouvelle piste dans le lit d’un oued, puis retour au bivouac de M’Hamid.

Beaucoup de soucis dans la catégorie camions. Après la troisième spéciale le camion Oil Racing, piloté par Winnebout de Lille, était en 5° position. Mais aujourd’hui, ce fut un mauvais jour pour lui, après 20 km il du abandonner sur casse de son moteur. Puis le camion de Bouwens, Art of  Speed, eut un accident. Le pilote du arrêter mais les deux copilotes continuèrent et finirent troisièmes. Le camion Mamouth, de Van Den Brink, cassa aussi son moteur et le Riwald du être aidé par Jack Brouwer de JB Trading. Brouwer eut une bonne journée, compte tenu du fait qu’il s’arrêta souvent pour aider d’autres concurrents dans les dunes, il fut le plus rapide des camions. Mais il nous dit que les dunes étaient plus techniques et difficiles que la veille, à un moment il décolla au dessus d’une dune et pria de retrouver le sol rapidement, mais quand il arriva au lac Iriki, il trouva incroyable les couleurs, le pourpre, le rose.

Le motard Martin Kruger du team Brouwers a eu la même réaction lyrique à propos du lac iriki, même quand il fit 60 km de trop ‘’ce fut difficile de naviguer et de trouver son chemin dans un tel environnement’’. Les motards ont eu besoin de beaucoup d’eau avec une température de plus de 40° dans les dunes, ce fut une spéciale difficile mais très belle. Beaucoup eurent des difficultés de navigation, et c’est sur ce point que Mirjam Pol fit la différence, elle fut de nouveau vainqueur en catégorie moto avec une avance de 50 minutes sur le suivant, Andrew Newland. La seconde spéciale fut dure pour Guido slaats, mais maintenant il est vraiment de retour : ’’J’ai eu une très bonne journée et j’ai apprécié’’. Son coéquipier Joey van den Outenaar ne fut lui pas chanceux, son quad pris feux et ne put plus repartir, il du être dépanné hors de la spéciale.

Un jour de bouleversement pour toutes les catégories, certains SSV ne purent finir la spéciale et rencontrèrent des problèmes techniques, comme les teams de Pascal Mercier et Christophe Leclercq et celui de Janus sr van Kasteren et  Gerard Verhoeven, qui était second jusqu’à ce jour au classement général. Le leader, Thierry Jerome avec son copilote Geoffroy de Burlin, vainqueur de l’édition 2014 eut une très bonne journée ‘’nous avons fait tout notre possible pour rester dans le véhicule et ne pas utiliser la pelle, mais cela ne fut pas facile avec ces petites dunes traitresses ‘’.

Le leader auto, Jacky loomans eut un accident après 14 km de dunes et ne put poursuivre la course. Il a du être évacué par hélicoptère, aux dernières nouvelles il était OK et de retour sur le bivouac. De même pour Gerard van Lieshout, mais il y a peu de chance pour qu’il reparte rapidement. Tim Coronel pris lui l’avantage et gagna l’étape en catégorie auto, ‘’En général je ne conduis pas sans voir les traces des autres véhicules, mais cette fois j’étais seul avec mon roadbook, mais ce fut super’’.
 
Résultats provisoires
 
Motos et  quads

1. Mirjam Pol
2. Andrew Newland
3. Chris Barwick
 
Autos et buggy’s
1. Tim Coronel
2. Marius Reeder et Ivar Stein
3. Egbert Wingens et Carlo Reijs
 
SSV
1. Thierry Gerome et Geoffroy de Burlin
2. Jose Fernandez et Denis Habran
3. Peter et Ilse Merceij
 
Camions
1. Jack Brouwer et Gerard van Veenendaal
2. Gert Huizink et Egbert Wingman
3. Gregoor Bouwens et Toon de Groof



Marc D'Haenen