thrmagazine

Marathon des sables Parution du livre "Marathonien des sables. Lahcen Ahansal, enfant nomade et star du désert".


Samedi 31 Mars 2012

Lahcen Ahansal, enfant nomade et star du désert", est le titre d'un livre que vient de publier la journaliste belge Marie-Pierre Fonsny, et dans lequel elle décrit le parcours de ce champion, qui parti de rien, a su relever tous les défis, et devenir un athlète reconnu.



Lahcen Ahansal
Lahcen Ahansal

     Lahcen Ahansal, enfant nomade et star du désert", est le titre d'un livre que vient de publier la journaliste belge Marie-Pierre Fonsny, et dans lequel elle décrit le parcours de ce champion, qui parti de rien, a su relever tous les défis, et devenir un athlète reconnu.

 

  Cet ouvrage, paru aux éditions l'Harmattan, sera présenté par son auteur au Maroc, à l'occasion du prochain marathon des sables prévu du 6 au 16 avril.

L'histoire de Lahcen Ahansal, qui a mené un long combat pour réaliser son rêve, est une véritable leçon de vie, un message universel qu'à force de volonté et d'acharnement, il est possible d'atteindre son objectif, indique Mme Fonsney à la Map.

 

   La journaliste avait rencontré la première fois Lahcen Ahansal en 2004 à l'occasion d'un documentaire qu'elle réalisait pour la chaine de télévision belge francophone RTBF sur le lien entre le sport et le développement.

"On m'avait parlé de cet athlète hors du commun qui était une star du marathon des sables.

 

  Je suis partie à Zagora et j'ai fait un reportage sur lui", affirme-t-elle. "Depuis, une amitié s'est nouée et j'ai décidé d'écrire un livre sur son parcours. Je suis retournée plusieurs fois au Maroc, je suis allée sur tous les lieux importants de son histoire, notamment à l'endroit où il est né dans le désert, pour que je puisse aussi m'imprégner des paysages. J'ai aussi dû faire un travail de documentation sur la vie nomade".

 

  La seule difficulté, poursuit-elle, résidait dans le fait que Lachen ne parlait pas bien le français et qu'il fallait mettre de l'ordre dans sa chronologie et le déroulement des événements, parce qu'il n'avait pas d'archives. Mais il était doté d'une excellente mémoire et avait plein d'anecdotes à raconter, ce qui rendait la tâche plutôt agréable, a souligné la journaliste.

 

   Marie Fonsney a écrit son livre à la première personne, sous forme de récit biographique, ou Lahcen Ahansal raconte son histoire, celle d'un enfant né dans le désert, qui a perdu son père très jeune, et qui a vécu dans la pauvreté, la misère et le dénouement total, un nomade qui a grandi dans des conditions difficiles, jusqu'au jour où il croise la route de l'épreuve du Marathon des Sables, qui va changer sa vie.

 

  Depuis le premier marathon des sables organisé en 1986, il ne rêve que d'une chose: participer un jour à cette compétition sportive, organisée à l'initiative d'un Français, Patrick Bauer, qui avait effectué une grande traversée de 350 km dans le Sahara et qui depuis, a imaginé une course en immersion dans cette étendue qu'il affectionne tant.

 

  Pour sa première participation, Lahcen Ahansal réalisa une belle performance en se classant troisième, et galvanisé par le succès, il déploie énormément d'énergie pour progresser. Durant 23 ans, La vie de cet athlète a été dictée et conditionnée par le calendrier de cette compétition, la plus longue au monde en matière de course à pied (250 km), qui se déroule dans des conditions climatiques parfois extrêmes et qui requiert des capacités physiques exceptionnelles et aussi de grandes qualités morales de sacrifice et d'endurance.

 

   Lahcen Ahansal essuie bien des revers et des échecs, mais avec sa hargne de vaincre, il déploie toute son énergie, sa force mentale, apprivoise sa souffrance, se surpassant, pulvérisant en 1998 le record de toute l'histoire du Marathon des sables, avant de signer, en 2007, sa dixième victoire, entrainant son frère Mohamad dans son sillage.

 

  Après ce sacre, Ahansal décide, non sans déchirement, de se retirer de la compétition. "J'ai décroché une dixième victoire avec une fantastique sensation d'atteindre le sommet d'une interminable ascension, un triomphe qui efface d'un trait découragement et doutes", affirme-t-il.

 

   Mais, il n'abandonna pas pour autant le monde de la course, puisque lui et son frère Mohamad, sont aux commandes de l'organisation de l'Extrême marathon de Zagora, qui a tenu sa 8eme édition en décembre 2011. Cette compétition montre toutes les facettes de la course dans le désert, Dunes, kasbah, palmeraies, oueds et montagnes, et elle est aussi un support de communication pour le développement touristique de la région, auquel Lahcen Ahansal tient à contribuer.

 

  La réussite de Ahansal est une source d'espoir pour beaucoup de jeunes, estime la journaliste belge. Ce livre est aussi un récit de voyages, de découverte d'une autre culture, pour ceux qui aiment le Maroc, qui veulent en savoir un peu plus sur le désert et la vie nomade, ajoute Marie-Pierre Fonsny.

 

MAP


Marathon des sables Parution du livre "Marathonien des sables. Lahcen Ahansal, enfant nomade et star du désert".

un marathonien des sables
un marathonien des sables

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux