thrmagazine

Maroc : ''Le Tourisme est d’abord un pont entre les peuples et les civilisations.''L’Islam est avant tout clémence et miséricorde Par Fouzi ZEMRANI


Vendredi 6 Avril 2012

Pour Fouzi Zemrani, observateur attentif du secteur du tourisme, le dérapage du Ministre de la Justice et des Libertés est "Un épiphénomène qui ne nécessite pas que l’on s’attarde dessus, au vu des enjeux qui nous attendent dans un contexte économique très incertain et impacté par une mauvaise pluviométrie...''



Maroc  : ''Le Tourisme est d’abord un pont entre les peuples et les civilisations.''L’Islam est avant tout clémence et miséricorde Par Fouzi ZEMRANI

Pour Fouzi Zemrani, observateur attentif du secteur du tourisme, le dérapage du Ministre de la Justice et des Libertés est "Un épiphénomène qui ne nécessite pas que l’on s’attarde dessus, au vu des enjeux qui nous attendent dans un contexte économique très incertain et impacté par une mauvaise pluviométrie...''

 

 

    "En tant que professionnel, je m’inscris en faux envers toute insinuation qualifiant la nature du séjour des touristes à Marrakech autre que les slogans de l’ONTM : Expériences vraies, enrichissantes et authentiques, vacances actives, farniente, découvertes, passion de l’insolite, du confort et réussite d’évènements. Voilà, rien de péché que du halal..."

 

   Une polémique a fait le buzz cette semaine à propos de la déclaration du Ministre de la justice et des libertés publiques au Maroc.

  Dans une allocution, Mustapha Ramid a déclaré que les visiteurs de Marrakech, touristes et nationaux, commettent des péchés et s’éloignent de Dieu et ceci dans le cadre d’une visite à une école privée où l’on étudie le Coran.

  Ce dérapage verbal serait passé inaperçu, si ce cette école n'appartenait pas à Maghraoui, théologien n'avait déjà défrayé la chronique en 2008, sur sa lecture de l’âge physiologique de la femme pour procréer et que tout le monde s’accorde à dire qu’il n’a rien à voir avec l’âge légal du mariage pour les jeunes filles au Maroc.

  Depuis, le Ministre s’est expliqué publiquement et son collègue Lahcen Haddad a tenu à rappeler qu’il est le seul habilité à parler du Tourisme, secteur dont il a la charge et la responsabilité. Un secteur toujours considéré comme prioritaire eu égard à son rôle de levier économique et social.

  Cette sortie de route, que je qualifierai personnellement d’involontaire vu le contexte, mais également d'irresponsable vu la charge, tombe à un moment où notre destination subit l’amalgame lié au printemps arabe et ses répercussions sur la Tunisie et l’Egypte.

 

L’Islam est avant tout clémence et miséricorde

 

  Destinations qui risquent de basculer vers des extrémismes avec tous les dangers que cela comporte. Si c’est le prix à payer pour toute démocratie naissante après des années d’injustice, ce résultat est désespérant.

  Ce qui l’est tout autant, c’est la publicité qui a été faite autour de cet incident par les medias dont certains n’ont pas hésité à qualifier le Ministre en question d’islamiste, terme que je réfute, car il rime avec raciste.

  L’Islam est avant tout clémence et miséricorde, car c’est en ces termes que débute chaque verset du Coran.

 En tant que professionnel, je m’inscris en faux envers toute insinuation qualifiant la nature du séjour des touristes à Marrakech autre que les slogans de l’Office National du Tourisme Marocain : Expériences vraies, enrichissantes et authentiques, vacances actives, farniente, découvertes, passion de l’insolite, du confort et réussite d’évènements.

  Voilà, rien de péché que du halal. De même que je condamne toute forme de tourisme qui ne respecte pas notre culture, notre environnement, nos populations et nos lois.

 

Cet épisode est un épiphénomène au vu des enjeux actuels

Je voudrais enfin rappeler, que la seule autorité habilitée à parler au nom de l’Islam au Maroc, c’est Le Commandeur des Croyants, en l’occurrence SM Le Roi et à ce propos, je cite un extrait de son message, lors des 7ème Assises du Tourisme en 2007 à Fez, capitale spirituelle du Royaume.

« … Le Tourisme est d’abord un pont entre les peuples et les civilisations, un acte de brassage humain et culturel et une ouverture assumée sur l’autre et sur la modernité. Un tourisme propre et responsable, parce que respectueux de l’homme, de la nature, de l’environnement et des règles et lois qui régissent le secteur…»

  Pour ma part, cet épisode est un épiphénomène qui ne nécessite pas que l’on s’attarde dessus, au vu des enjeux qui nous attendent dans un contexte économique très incertain et impacté par une mauvaise pluviométrie.

   Nous avons besoin de retrouver un meilleur remplissage de nos capacités hôtelières et une meilleure DMS afin de garantir des emplois et de créer de la richesse.

  Cela passe par un budget promotionnel conséquent, que l’Etat se doit de mettre en place dans les meilleurs délais afin d’accompagner les professionnels et une communication autre que celle qui nous a été servie dernièrement.

 

 

Né à Marrakech en 1953, Fouzi Zemrani a fait ses études primaires et secondaires au sein de la MUCF ( Mission Universitaire et culturelle française).

Enseignant et GO au Club Med de 73 à 80, il est devenu agent de voyage en 1980 et réceptif au service de plusieurs TO dont NF, FRAM, Pacha Tours, Cosmovel, Meditrad et bien d'autres....

Militant associatif au sein des associations des Agences de Voyages d'Agadir et Marrakech, il a été Président de la Fédération des Agences de Voyages du Maroc de 2004 à 2009 et Membre de l'APOTM, GRIT ancêtres du CRT de Marrakech.

Président fondateur du Club des Réceptifs Marrakech Atlantique en Mars 2011et PDG de Z'Tours de 85 à ce jour, il est un blogueur passionné de tourisme (www.blogtrotter-maroc.com) et un observateur attentif du secteur.

 

 

 

  Source : Tourmag.com


Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux