thrmagazine

Marrakech Centre d’exposition en vue. Modulable, il sera sis à proximité des zones touristiques


Lundi 27 Février 2012

Marrakech devrait avoir son centre d’exposition. C’est un projet structurant, mais qui a l’avantage d’être rapide pour la réalisation. Ce projet en gestation est une suggestion de l’union locale de la CGEM que la ville a accepté de soutenir. Le Centre répondra aux besoins des salons professionnels. Modulable, il sera sis à proximité des zones touristiques et animera la vie culturelle et artistique.



Marrakech   Centre d’exposition en vue.      Modulable, il sera sis à proximité des zones touristiques

 

      Marrakech devrait avoir son centre d’exposition. C’est un projet structurant, mais qui a l’avantage d’être rapide pour la réalisation. Ce projet en gestation est une suggestion de l’union locale de la CGEM que la ville a accepté de soutenir. Le Centre répondra aux besoins des salons professionnels. Modulable, il sera sis à proximité des zones touristiques et animera la vie culturelle et artistique.

 

 

    Une convention pour la réalisation de ce projet est en cours de finalisation. L’idée est de compléter l’offre actuelle pour le tourisme d’incentive et d’affaires à Marrakech et affirmer le positionnement de la ville et de sa région dans le tourisme d’affaires. Sur ce segment, le Palais des congrès de Marrakech, créé il y a plus de 20 ans par un professionnel du tourisme éclairé, a pu hisser la ville ocre parmi les grandes destinations sur cette niche porteuse. Seulement, cette infrastructure ne suffit plus d’autant plus qu’elle a été conçue au départ pour abriter les congrès et non pour  les exhibitions. 

 

   De fait, à chaque grande exposition organisée à Marrakech, des chapiteaux sont montés et démontés pour accueillir les évènements.  Le nouveau centre devrait transformer le provisoire en permanent et serait  érigé sur une superficie de  6 ha dont 2 seulement seront aménageable. La maquette du projet, réalisée gracieusement par l’architecte Omar Boudda, comprend ainsi trois halls modulables, un grand parvis d’exposition  ainsi qu’une zone sous douane, des cafés et restaurants en plus du parking. Le site devrait être situé à proximité des principales zones touristiques.

 

   Trois assiettes foncières appartenant à la ville ont été identifiées (Ghabat Chabab, la zone de l’Agdal et l’esplanade Bab Jdid). Pour l’heure, l’emplacement n’est  pas encore déterminé. S’il se concrétise, ce parc devrait générer un volume d’affaires annuels de 150 millions de DH et près de 40.000 nuitées supplémentaires, estiment les initiateurs du parc.

 

   «Ce projet pragmatique répondrait rapidement aux besoins de Marrakech avec un business modèle gagnant et rentable, loin des mégaparcs de 100 ha et qui coûteraient beaucoup plus cher», explique Youssef Mouhyi, président de l’union locale de la CGEM. En effet, une fois le foncier choisi, et la convention conclue, un appel d’offres pour choisir l’aménageur devrait être lancé tout aussi rapidement.

 

   Ce parc devrait être réalisé en 18 mois et nécessiterait un investissement aux alentours de 80 millions de DH, estime le président.  Outre sa contribution dans la dynamisation du tourisme d’affaires, ce parc devrait jouer le rôle d’espace culturel et accueillir des concerts, des expositions culturelles pour grand public.

 

    L’ Economiste


Marrakech   Centre d’exposition en vue.      Modulable, il sera sis à proximité des zones touristiques

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux