thrmagazine

Marrakech/Tourisme Le repli du marché français inquiète L’embellie de mai n’est qu’un retour à la normale après l’attentat de l’Argana


Lundi 23 Juillet 2012

En cumul, la destination perd 6% de nuitées et 4 points de taux d’occupation. Marrakech a réalisé le mois de mai, d’après l’Observatoire du tourisme, une hausse de 13% au niveau des arrivées touristiques… mais il ne s’agit que d’un réajustement



Marrakech/Tourisme  Le repli du marché français inquiète  L’embellie de mai n’est qu’un retour à la normale après l’attentat de l’Argana
Le repli du marché français inquiète
L’embellie de mai n’est qu’un retour à la normale après l’attentat de l’Argana
 
En cumul, la destination perd 6% de nuitées et 4 points de taux d’occupation. Marrakech a réalisé le mois de mai, d’après l’Observatoire du tourisme, une hausse de 13% au niveau des arrivées touristiques… mais il ne s’agit que d’un réajustement
   
Avec beaucoup de retard, l’Observatoire du tourisme publie les statistiques de la fréquentation hôtelière en mai dernier à Marrakech. Depuis 2007, le délai de diffusion de ces recensements se rallonge. Auparavant, il fallait 25 jours pour publier des chiffres déclarés par les établissements d’hébergement.
 
Aujourd’hui, ce recoupage nécessite visiblement plus de temps. Dans tous les cas, et d’après l’Observatoire, mai dernier a enregistré une hausse importante au niveau des arrivées touristiques avec  147.726 touristes qui ont visité la cité ocre. Soit une augmentation des flux de 13% en mai 2012 par rapport au même mois de l’année précédente. Les nuitées ont profité de cette embellie avec une hausse de 15%.
 
Un record durant une période de crise. Pas du tout, d’après les professionnels. L’explication est plutôt très simple. Mai 2011 avait connu des baisses drastiques de plus de 23% au lendemain des attentats de l’Argana. «De fait, cette augmentation en mai dernier n’est qu’un juste retour à la normale». Ainsi, durant ce mois, les principaux marchés émetteurs étaient en hausse, l’Espagne en tête, suivi de l’Italie et de la France.
 
Le Royaume-Uni et l’Allemagne ont enregistré de leur côté de légères baisses en mai dernier.  Si Mai était positif pour  le secteur, le cumul de 5 mois indique en revanche une baisse de 6% au niveau des nuitées et un léger repli pour les arrivées. Depuis le début de l’année, l’ensemble des marchés émetteurs est en chute. Des baisses drastiques ont été enregistrées sur  le marché allemand  (-26%) ou encore le marché italien qui connaît une baisse de  21%.

Les professionnels s’inquiètent beaucoup plus pour le marché français qui représente près de la moitié des flux touristiques de Marrakech. Ce marché connaît depuis le début de l’année un recul de 10% au niveau des arrivées et des nuitées. Et ce n’est pas fini. Les Français partent de moins en moins en vacances.
 
Autre indicateur alarmant, le taux d’occupation des chambres dans les établissements d’hébergement classés à Marrakech baisse de 4 points. Il  s’est situé à fin mai à 46% d’après l’Observatoire. Bien moins selon les professionnels qui le situent à 38%. L’industrie touristique et particulièrement hôtelière s’attend au pire pour juillet et août.
 
Pour ses professionnels, 2012 est la pire année pour le secteur qui, sans un soutien fort, risque de perdre entièrement la saison.
 
 L’Economiste

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux