thrmagazine

Minitrip : Un week-end d’aventure à Agadir…


Mercredi 2 Juillet 2008

L’ouverture de lignes aériennes lowcost permettent aux touristes de vivre des week-ends d’aventure au Maroc à moindre coûts. Ces formules sont très appréciées des Européens, qui ne disposent pas toujours de congés de longue durée durant l’année. Ainsi, ce printemps, Laurent, un belge amateur d’aventure et d’ornithologie, est venu passer un week-end de 3 jours dans la région de Souss-Massa.



Minitrip : Un week-end d’aventure à Agadir…

Au départ ce sont les Ibis Chauves qui ont attiré Laurent à Agadir. Après avoir lu un article sur le sujet dans le magazine www.news-mag.com ce passionné d’oiseaux rares à eu envie de venir les découvrir sur place. Une compagnie d’aviation lowcost offrant des vols directs de l’aéroport Belge de Charleroi vers Agadir, permet hors vacances scolaires de rejoindre la région de Souss-Massa en trois heures et demie de vol, pour un budget d’une centaine d’euros.

Il n’en fallait pas plus pour décider Laurent à venir passer ce long week-end par ici. D’autant qu’il n’y a pas que les oiseaux à découvrir. D’autres perspectives se présenteront à lui. Des amis résidents au Maroc faciliteront les déplacements grâce à un 4x4, merci à Smail d’avoir fait le déplacement de Casablanca pour participer à ce week-end et à Marc qui nous a servit de guide. Si l’on n’a pas la chance d’avoir des amis sur place, il est facile de louer des véhicules à Agadir.


Minitrip : Un week-end d’aventure à Agadir…

Le samedi, découverte du nord d’Agadir : en remontant la côte, On apprécie le petit village d’Aourir, où l’on déguste des bananes vendues dans des boutiques le long de la route. Un peu plus loin, les premiers spots de surf sont un lieu idéal pour la découverte des plages de l’Atlantique et ses vagues impressionnantes. Différents organisateurs proposent des formules de découverte du surf sur quelques heures.

Un troupeau de dromadaires fera aussi le bonheur des touristes, d’autant que c’est la période de la mise à bas et que les mamans dromadaires sont accompagnées d’une multitude de bébés. Séance photos amusantes garanties, car les dromadaires se prêtent facilement au jeu. Les gardiens de troupeau qui les accompagnent sont très sympathiques et on lie vite une conversation avec eux. On apprend avec étonnement qu’ils se déplacent avec les troupeaux de Goulmime jusque Essaouira, en suivant les pâturages le long de la côte !


Minitrip : Un week-end d’aventure à Agadir…

Quelques buggys et quand passent le long du chemin qui surplombe la plage, encore une activité facile à pratiquer à la demi-journée ou pour quelques heures. Des agences de location organisent des sorties en petit groupe dans différents endroits. Une manière amusante et ludique de découvrir la région.

Un peu plus loin, ce sont des kite-surfeurs qui attirent notre regard. Les voiles multicolores dansent dans le ciel bleu azur, tandis que les pratiquants sautent de vagues en vagues sur leurs planches. Différentes écoles de kite-surf permettent une découverte de ce sport à la demi-journée.

La soirée se passera dans un restaurant-cabaret d’Agadir, histoire de profiter un peu de la vie nocturne et de déguster un merveilleux repas de poisson.


Minitrip : Un week-end d’aventure à Agadir…

Le dimanche, direction Tiznit et Aglou, pour une randonnée dans le Parc National de Souss-Massa, à la recherche des  Ibis Chauves. Ces oiseaux extrêmement rares, moins de 400 individus en vie de par le monde, se rencontrent presque exclusivement dans la région du Souss-Massa.

Les jumelles et appareils photos sont des accessoires indispensables, de même qu’une bonne paire de chaussure de randonnée, une casquette, des lunettes de soleil et de la crème solaire. Ces régions semi-désertiques du bord de mer sont propices aux coups de soleil et autres insolations si l’on est pas bien protégé.

Après une heure de randonnée, nous avons la chance de croiser une colonie d’Ibis Chauves, d’une bonne cinquantaine d’individus, entrain de se nourrir. A l’aide de leur long bec, ils sondent les petits buissons à la recherche de leurs mets favoris : insectes, scorpions, petits lézards, etc,… Ils sont toujours en bande et « ratissent » systématiquement une parcelle de terrain, marchant souvent côte à côte.


Minitrip : Un week-end d’aventure à Agadir…

Nous les approchons prudemment pour ne pas les effrayer. En général, on peut les approcher sans crainte jusqu'à une cinquantaine de mètres. Suffisant pour les observer à la jumelle et prendre des photos au téléobjectif. Ceci sans les déranger dans leur collecte de nourriture. Nous déconseillons de les approcher plus près, cela provoquerait l’envol de la colonie et les perturberait.

Après un certain temps, le groupe entier prend son envol, passe au dessus de nous et se pose dans une nouvelle parcelle à ratisser. Bon appétit !!!

Si ces oiseaux ne sont pas jolis de prime abord, quand on les observe de près on leur trouve quand même une certaine beauté. Leur plumage noir sombre est paré de reflets verts quand le soleil joue sur les plumes. Leur bec, orange vif est impressionnant. Mais c’est surtout leur rareté qui en fait des oiseaux exceptionnels.

Nous prolongeons notre randonnée jusqu’aux falaises d’Aglou. La vue est magnifique sur la côte sauvage et découpée, avec la mer qui se brise au pied des falaises. Nous sommes étonnés par la multitude de maisons troglodytes suspendues au dessus du vide.


Minitrip : Un week-end d’aventure à Agadir…

Au retour, nous dégustons un magnifique Tajine de chèvre à Tiznit et faisons un tour rapide du souk abrité dans les murailles qui ceinturent la ville. Les bijoux en argent sont de toute beauté et font la réputation de cette cité aux portes du grand Sud.

Au coucher du soleil, nous faisons un détour par Massa, sur la route d’Agadir. L’oued Massa est aussi un régal pour les ornithologues. Une multitude d’oiseaux apprécie cet endroit ou l’oued est bordé de roseaux. Nous avons la possibilité d’observer une grande spatule et une aigrette, au plumage blanc immaculé. Le spectacle des dunes de sable se jetant dans la mer est magnifique. Ce qui clôture une journée exceptionnelle.


Minitrip : Un week-end d’aventure à Agadir…

Le lundi matin sera consacré au shopping dans les rues d’Agadir regorgeant de multiples boutiques. De quoi ramener quelques souvenirs aux amis en Belgique. Mais déjà il faut penser au retour et en début d’après midi Laurent reprends la route de l’aéroport. En soirée il sera chez lui en Belgique. La tête pleine de souvenirs et d’images merveilleuses. Et l’impression d’avoir passé beaucoup plus que trois jours au Maroc. Avec la satisfaction d’avoir pu rencontrer les Ibis Chauves, véritables « stars » pour les ornithologistes amateurs et professionnels.

 

Texte et photos : Marc d’Haenen.


Minitrip : Un week-end d’aventure à Agadir…




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux