thrmagazine

Nador Marchica : future une station balnéaire géante. Aménagement de la langue. 84 000 lits, 1 000 villas, 2 400 appartements, 6 marinas...


Mercredi 30 Mai 2012

« … Nous sommes donc plus déterminé que jamais à veiller à ce que Notre pays dispose de nouveaux atouts en matière de développement et dans le domaine institutionnel, pour opérer un saut qualitatif déterminant lui permettant d’entrer, de plein pied dans le processus de mondialisation, de s’inscrire ainsi dans le nouveau créneau de l’écodéveloppement » SM Le Roi Mohammed VI



Nador Marchica : future une station balnéaire géante. Aménagement  de la langue. 84 000 lits, 1 000 villas, 2 400 appartements, 6 marinas...

   En application des Hautes Instructions Royales pour la préservation et le développement du site de Marchica, un projet de création d’une station touristique aux abords de la lagune a été élaboré. Ce projet porte sur une superficie de près de 2000 ha et décliné en 7 cités thématiques, a été, confié, à la société Marchica Med. Le lancement de la première phase a été donné par SM Le Roi, en juillet 2009 et concernant les travaux d’aménagement de la Cité d’Atalayoun.
Sept stations sur 2 000 hectares et 25 kilomètres de long. Investissement global : 46 milliards de DH ! La réalisation du programme se fera en plusieurs étapes entre 2009 et 2025. Bref une station balnéaire géante qui va transformer le paysage de Nador et de sa région. La première cité est «un resort de classe internationale» qui sera conçu sur une superficie de 45,2 ha selon des normes écologiques avec une priorité pour les énergies renouvelables, éolienne et solaire, et le recyclage des eaux usées. Elle sera donc composée d’une partie résidentielle (un hôtel de 370 chambres, 650 villas et riads et 2 230 appartements) offrant 14 000 lits, de 2 ports de plaisance, d’une académie de golf et de boutiques. Les travaux seront achevés en 2014.
«La Cité des mers» est un projet qui s’étendra sur 15 ha le long de la lagune. Elle sera constituée de 320 villas de 1 920 lits, 193 appartements de 772 lits  et 280 chambres d’hôtel de 560 lits. Il est également prévu la construction de 2 marinas, d’un marché et d’un centre de recherche. D’après le calendrier arrêté, les travaux dureront entre 2010 et 2014.

Troisième projet, la nouvelle ville de Nador. Le chantier sera ouvert en 2012 pour s’achever en 2020. Cette nouvelle ville couvrant 76,3 ha sera construite sous forme de village-marina. Elle offrira 32 000 lits. «Le Village des pêcheurs», 4e projet, sera réalisé entre 2014 et 2018. Il sera composé de logements particuliers tournés vers la mer avec une capacité globale de 6 000 lits. Dès 2015, commencera également l’aménagement de «la Baie des flamands» où sont prévus 29 000 lits. Sur 77 ha, cette baie combinera plusieurs types de logements, des installations et équipements pour le tourisme lacustre, la navigation de plaisance et le golf. Le chantier sera totalement livré en 2020.
  Marchica sport, 6e projet, sera lancé à partir de 2017. Ce site de 14 ha disposera d’installations sportives pour les amateurs et les  professionnels de haut niveau dans différentes disciplines. Enfin, entre  2020 et 2025, seront construits «les  vergers de Marchica»  dans le parc naturel de la lagune avec l’aménagement, sur 14 ha, d’espaces dédiés aux mobiles home et à des villas fermettes.
 
 
 
    Un projet pour le citoyen. L’Agence Marchica vise, avant tout, à placer le citoyen au cœur du processus de développement économique, social et environnemental de Nador et de sa région. La création d’emplois dans les domaines de l’hôtellerie, du tourisme et des BTP, la mise en place des infrastructures ainsi que la couverture du territoire en équipement de proximité, contribueront à améliorer les conditions se vie des citoyens.
    Outre ces créations d’emplois directs et indirects, les compétences locales seront mises à niveau et valorisées à travers des programmes de formations adaptées. De concert avec la société civile, ce projet vise également à dynamiser la vie culturelle à Nador, à travers, notamment, la création d’un musée, l’installation d’un parc d’attraction et l’implantation d’un parc aux oiseaux.
   Conçu dans le cadre d’une démarche de durabilité et d’éco-construction, le projet a pour ambition de promouvoir un modèle de développement exemplaire sur les rives de la méditerranée, un patrimoine à transmettre aux générations futures, dans le respect de l’Homme et son environnement.
    La lagune, cœur du projet. La lagune de Marchica, d’une superficie de 115 km2 est considérée comme l’une des plus grandes lagunes de la rive sud de la Méditerranée. Elle dispose d’atouts naturels exceptionnels liés à la richesse et à la diversité de son écosystème et a été identifiée comme «  Site d’Intérêts Biologiques et Ecologique » d’une très grande importance. Ce milieu humide est également classé site RAMSAR depuis 2005.
  Une cohérence programmatique. Le « Plan d’Aménagement Spéciale », du projet, est donc conçu à partir d’une vision cohérente, favorable au développement humain, et garante de la pérennité des écosystèmes sur l’ensemble du territoire des abords de la lagune. Cette vision s’articule autour de la thématique «  Entre ville et nature ».
   Le développement se concentrera sur la restructuration des trois centres urbains existants qui bordent la lagune que sont : Nador, Beni Ansar et Kariat Arekmane. Ces pôles urbains seront renforcés dans leur identité propre, grâce à la restructuration et au développement de la trame des espaces publics. Ces lieux d’échange et de rencontre privilégieront un haut niveau de confort par le développement de cheminements piétons, de transports en commun, d’espaces verts, d’équipements de sport et de loisirs de haute qualité.
  Ces centres urbains seront complétés d’éléments de programme spécifiques ( tels que logements, zones d’activité, grands équipements collectifs, éléments de programme touristique) visant leur offrir une plus grande attractivité. Le projet d’un parc aux oiseaux revêt un caractère pédagogique et scientifique qui s’étend sur 74 ha (10 km de sentiers) permet de créer le plus grand parc ornithologique du pourtour méditerranéen.
  La composante hôtelière prend une part importante dans ce projet. L’ouverture de la station touristique est, quand à elle, prévue pour la fin de l’année 2015. Afin de valoriser le site, l’Académie de Golf et la Marina sont en cours d’achèvement et les travaux d’aménagement se poursuivent. L’hôtel de l’Académie de Golf 4 étoiles A, sera réalisé en partenariat avec Atlas Hospitality, avec une consistance de 120 chambres. Situé entre le golf et la mer, entre la ville et la presqu’île, l’hôtel constitue un élément de transition important, un lieu connu pour sa beauté naturelle et qui devrait connaître également le développement de résidence touristiques.

  En résumé le projet Marchica est un projet exceptionnel structurant non seulement pour Nador mais pour toute la région grâce à l’effet multiplicateur d’emplois qu’il va permettre. Son rôle de développement économique  sera d’un dynamisme certain qui va revaloriser la région qui commence déjà à avoir un impact positif en matière d’investissement, d’urbanisation, de lutte contre l’isolement, le désenclavement qui ne peuvent qu’être bénéfiques aux populations locales.
 
Med RIAL

lagune de Marchica
lagune de Marchica

Nador Marchica : future une station balnéaire géante. Aménagement  de la langue. 84 000 lits, 1 000 villas, 2 400 appartements, 6 marinas...

Atalayoun
Atalayoun

projet atlas Marchica
projet atlas Marchica

Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux