thrmagazine

Rallye Oilibya Maroc 2013 Motos et Quads.


Mercredi 22 Janvier 2014

L’édition 2013 du Rallye OiLibya du Maroc a débuté tambours battant dans le désert marocain. D’entrée de jeu, les concurrents se sont retrouvés dans le sable et les dunes. La bataille fait déjà rage pour le plus grand plaisir des pilotes et de tous les accompagnants et observateurs venus nombreux. Les navigateurs ont quant à eux été mis à rude épreuve dans cette première étape qui comportait de nombreux changement de cap durant les 203kms de la spéciale du jour. La condition physique des motards et quadeurs en cette spéciale sablonneuse a été mise à rude épreuve sous un soleil de plomb.

Du sable et des dunes attendaient les participants dès le départ de cette 1ere Etape du Rallye OiLibya du Maroc 2013. Dès les premiers kilomètres, un franchissement de dunettes. Puis, une belle partie de navigation sur de nombreuses pistes parallèles permettait de rejoindre l’oued Draa et de le remonter sur plusieurs kilomètres avant d’attaquer les premiers cordons de dunes. Les pelles et les plaques ont été sorties de nombreuse fois pour franchir le splendide erg de Cheggaga du Sud-ouest au Nord-est ! Ensuite, les participants ont traversé une superbe vallée en sillonnant des pistes plus ou moins rapides.



Lundi 14 Oct. : Etape 1,

DANS LE SABLE DE CHEGGAGA
142 km de liaison - 203 km de secteurs sélectifs

En moto, l’épreuve est la finale du Championnat du Monde FIM des Rallyes Tout Terrain. Autant dire que certains jouent gros au Maroc !
Les leaders ont répondu présents et se sont installés aux meilleures places. Paulo GONCALVES et sa HONDA n°2 prend la troisième place devancé de seulement 19 secondes par Marc COMA sur la KTM n°1. Avec seulement 3 points qui les séparent, le portugais et l'espagnol se disputent ici le titre mondial FIM au Maroc.
La surprise est venue du jeune prodige Joan BARREDA sur sa Honda n°23 qui impose déjà un rythme effréné et prend plus de 3 minutes d'avance sur ses poursuivants. Le jeune espagnol n’ayant pas à gérer ce type d’enjeux, a pris sa chance et créé l'écart d’entrée.

QUAD
 
Rafal SONIK, sur son Yamaha n°200 honore son titre de champion du monde en occupant la première place de la catégorie quad et la 21ème position au scratch. Sébastien SOUDAY n°206 est 2ème de la catégorie, devant la féminine Camélia LIPAROTI n°203. Ces trois pilotes permettent à YAMAHA de truster le podium provisoire de la catégorie quad du Rallye OiLibya du Maroc.

ENDURO CUP : la jeunesse prend le pouvoir
 
Le vainqueur en 2012 du Rallye OiLibya du Maroc en catégorie Enduro Cup, Philippe DASSE (KTM n°251) concède 6 minutes à VAN PELT JUNIOR sur sa Honda n°258. Eric SCHIANO (SHERCO n°255) prend la 3ème place de la catégorie.
Le premier quad de la catégorie n'est autre que Frédéric ALARD sur son quad Honda n°271.

Mardi 15 Oct. : Etape 2,
 
DE JBEL EN JBEL
58 km de liaison - 240 km de SS
 
Il a fallu des nerfs solides et un pilotage affuté pour terminer les 240km de l’étape 2 du Rallye OiLibya du Maroc.
 
Cette nouvelle étape nommée de Jbel et Jbel, assurait un changement de décor radical. Les participants ont eu à faire à des pistes techniques, bien différentes des dunes et du sable de la première spéciale.
 
C'est à 7h55 que la première moto s'est élancée sur la piste pour franchir le premier Jbel et accéder à fort Zguilma, au sommet du col.
 
La première spéciale a laissé ses premières traces dans la catégorie MOTO/QUAD : ils sont 9 à ne pas prendre le départ de cette spéciale après une chute sans gravité ou des soucis mécaniques
 
Certains repartiront demain car l'avantage du Rallye OiLibya du Maroc est de permettre à des participants n'ayant pas terminé la spéciale de reprendre la suivante ou celle du sur lendemain sans être exclus.
 
MOTO : les ténors jouent au chat et à la souris
 
A ce petit jeu c’est Paulo GONCALVES HONDA HRC RALLY TEAM n°2 qui l’emporte aujourd’hui en 2’50’’22 et avec seulement 17 secondes d’avance sur Marc COMA KTM RED BULL RALLY n°1. BARREDA, parti en premier ce matin, a ouvert la piste à un rythme soutenu mais s’est fait rattraper par GONCALVES et COMA et termine à la 5ème place de cette seconde spéciale. Sam SUNDERLAND HONDA HRC RALLY n°6 parti 7ème dans la spéciale a tenu la cadence pour terminer à la 3ème position de cette spéciale aux couleurs terre et ocre typiquement marocaines. Exploit à ses dires car son terrain de jeu préféré est aux couleurs sable.

QUAD : les écarts se resserrent
 
Rafal SONIK sur le YAMAHA n°200, déjà titré champion du monde, obtient sa deuxième victoire d’étape dans la catégorie en 3’34’22 et réalise le 22ème temps au scratch. Mais attention, car c’est dans un mouchoir de poche que figurent les trois leaders du jour. Le français Sébastien Souday TEAM ALL ALL TRACK termine 2e sur son YAMAHA n°206 à seulement 38 secondes derrière. Le Qatari Mohammed ABU-ISSA HT HONDA RALLY RAID n° 201 est 3e à 42 secondes du français et la féminine Camélia LIPAROTI est 4e avec son YAMAHA n°203.

ENDURO CUP : VAN-PELT JUNIOR toujours en tête.
 
Robert VAN-PELT JUNIOR n°258 boucle la spéciale en 3h27’59 en leader et en 20ème position du scratch. Il est suivi de Cédric CHALVIN n°264 à 9 minutes et par Eric SCHIANO n°255 2 minutes encore derrière.

Mercredi 16 Oct. : Etape 3,
 
SOUS LE SOLEIL DE MAHMID
163 km de liaison - 250 km de SS
 
Retour dans le sable et les dunes du désert marocain aujourd’hui . Une spéciale de 250km de nouveau très différente de celle la veille qui a emmené les concurrents au cœur des plus beaux paysages et des plus belles dunes de l'erg de Cheggaga. Les auto, moto, quad et camion, ont surfé sur les dunes, et les navigateurs ont été mis à rude épreuve pour la traversée de cette mer de sable, avant de finir sur de belles pistes roulantes jusqu'à l'arrivée.
 
MOTO : BARREDA passe aux commandes
 
Les compétiteurs commençaient cette spéciale par une partie montagneuse assez technique, puis s’en aller rejoindre les dunes de l’erg de Chegaga, où la navigation n’est pas des plus aisées. Le maître mot était donc prudence et attention ! Si bien qu’à l’arrivée du parcours sélectif, nous avions l’impression de voir débouler une échappée d’une course en peloton. Les cinq premiers de l’étape d’hier étaient partis dans le même ordre de deux, en deux minutes… Ils sont arrivés tous ensembles. La faute à une navigation exigeante qui les a poussés à la prudence. Conséquence logique, le top 5 du jour est le même que celui d’hier mais dans l’ordre inverse.
 
Parti en 5ème position ce mercredi matin, Joan BARREDA HONDA HRC RALLY TEAM n°23 l’emporte en 2h43’7 et 2’29 d ‘avance sur Chaleco LOPEZ KTM RED BULL RALLY n°4. Le très surprenant chilien Jeremias ISRAEL-ESQUERRE sur sa SPEEDBRAIN n°39 boucle la spéciale en 3ème position. Surprenant car il vient s’imposer devant les favoris de chez HONDA et KTM. Il est cependant suivi de près à l’arrivée par Sam SUNDERLAND HONDA HRC RALLY n°6 arrivé à 4 secondes derrière à peine. Marc COMA KTM RED BULL RALLY n°1 est 5ème et Paulo GONCALVES HONDA HRC RALLY TEAM n°2 est 6ème.
C’est ce dernier, qui fait une mauvaise opération aujourd’hui. En tête du général hier il passe aujourd’hui en 2ème position, à 7’41 derrière BARREDA qui s’installe en tête du Rallye OiLibya du Maroc. Suivent désormais COMA, LOPEZ et SUNDERLAND. Les cinq hommes se tiennent en un peu plus de 14 minutes.

QUAD : l'imbattable Rafal SONIK
 
Le polonais remporte cette nouvelle étape du Rallye OiLibya du Maroc sur le YAMAHA n°200. Il est suivi de Camélia LIPAROTI YAMAHA n°203 qui est bien déterminée à conquérir un nouveau titre samedi à Erfoud. Le malheureux Mohamed ABOU-ISSA n° 201 a chuté au KM95 de la spéciale et n'a pas pu terminer la spéciale.

ENDURO CUP : VAN-PELT JUNIOR toujours en tête
 
Le néerlandais Robert VAN-PELT JUNIOR HONDA n°258 remporte une troisième victoire d’étape consécutive. Il a bouclé la spéciale du jour en 3h27’53 et est suivi du russe NAUMOV (HUSQVARNA n°266) et du français SCHIANO (SHERCO n°255).
Au classement général VAN-PELT JUNIOR garde la tête, devant SCHIANO puis CHALVIN.
 
Le quadeur Vincent ALBIRA n°270 sur HONDA reste le solide leader et se rapproche un peu plus d'une victoire de catégorie. Alexandre JONCHERE est en seconde position et Patrice GRUNEWALD n°276 accède à la 3ème place de la catégorie suivi de ses deux compères Claude MULLER n°275 et Vincent THOUVENOT n°274. Qui de ces 3 amis qui depuis toujours roulent ensemble et rien qu'ensemble accèdera à la 3ème place du podium ?


Alain Weets



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux