thrmagazine

Rallye oilibya du Maroc 2011


Lundi 31 Octobre 2011

Du monde… et du beau monde ! Avec près de 180 concurrents au départ, le Rallye OiLibya du Maroc 2011 a fait le plein d’équipages, venus effectuer un ultime essai de roulage à deux mois des grands rendez-vous hivernaux que sont le Dakar sud-américain et l’Africa Eco Race.
1° partie.



Rallye oilibya du Maroc 2011

Rallye oilibya du Maroc 2011
De nombreuses surprises étaient attendues vu la qualité et l’importance du plateau réuni pour la circonstance par l’équipe NPO dans le sud Marocain. Longtemps que l’on avait plus vu cela dans nos contrées.
A tout seigneur, tout honneur: fraîchement titré sur le sol égyptien, Helder Rodrigues et sa Yamaha 450 (n°1) à ouvert le bal des deux roues, devant les KTM 450 de Marc Coma (n°3) et du jeune prodige polonais Jakub Przygonski. Mais attention, le plateau moto ne se limite pas à ce trio infernal. Avec David Casteu (n°6) et Olivier Pain (n°9), Yamaha Motor France est également venu au Maroc pour jouer le podium. Tout comme d’ailleurs le Portugais Ruben Faria (KTM n°7). Les Hollandais volants que sont Frans Verhoeven (Sherco 450 n°4) et Henk Knuiman (KTM 450 n°16) sont capables de venir jouer les troubles fêtes dans le top 5. Du coté Marocain Harite Gabari (n°14) ne vise pas le podium mais une place honorable au général, surtout sur une moto d’ancienne génération (peut être un avantage de fiabilité ?), et avec une assistance minimale.

Du côté des quads, on attend une lutte au sommet entre le Russe Dmitry Pavlov (Honda n°264), et les Français Frédéric Allard (Honda n°265) et Vincent Albira (Honda n°201), Hicham Chouffani (Honda N° 270) le seul Marocain engagé ne pouvant certainement faire que de la figuration.

Hicham Choufani sur son quad Honda
Hicham Choufani sur son quad Honda

Le Russe Leonid Novitskiy
Le Russe Leonid Novitskiy
En catégorie auto, superbe plateau au départ d’Ouarzazate. Trois MINI Countryman et une BMW X3 au départ, le team X-Raid ponctue une longue séance d’essai dans la région d’Erfoud par un ultime test en compétition. L’Espagnol Nani Roma (MINI n°301) et le Russe Leonid Novitsky (MINI n°300), vainqueur de la Coupe du Monde FIA 2011 tenterons de mener la danse devant les quatre Mitsubishi Racing Lancer ex-officielles, désormais basées aux Pays-Bas et emmenées par le pilote néerlandais Erik Van Loon.
Le tout nouveau proto Toyota Hilux du team Overdrive, piloté par l’Argentin Orlando Terranova, assisté de Lucas Cruz, ancien équipier de Roma et de Carlos Sainz aura aussi son mot à dire. Derrière les ténors, les places dans le top 5 final seront donc chères pour la troisième MINI (n°307) du Portugais Leal Dos Santos, la BMW X3 (n°304) du Chilien Boris Garafulic et des Pickup Amarok Overdrive du Russe Ogorodnikov (n°308) et de l’Argentin Yacopini (n°301). Sans oublier que la surprise pourrait bien venir de J-J Radelet (Oscar N° 327) du team Morocco.

Rallye oilibya du Maroc 2011
Sur ces parcours de cette année aussi variés en franchissement ainsi qu’en navigation, le groupe des buggys aura également une belle carte à jouer. Avec pas moins de 7 voitures au départ, le team MD Rallye Sport vise également le top 10 avec les “scarabés jaunes” confiés à Régis Delahaye (n°309), Pascal Thomasse (n°311) et Pierre Vasseur (n°313). Attention aussi au proto Renault de Jean-Noël Julien (n°314) ainsi qu’aux buggy’s VW TDI d’Yves Fromont (n°312) et Patrick Martin (n°321).


Rallye oilibya du Maroc 2011
La catégorie T2, réservée au véhicules proches de la série, sera l’apanage des Toyota avec, en tête de liste la N°322 du team Overdrive, pilotée par le Russe Nikolaev, mais aussi les trois Toyota du team Lardeau Compétition, pilotées par Jérémie Choiseau (n°331), Jean-François Perez (n°340) et Eric Niveau (n°343).

Elisabete Jacinto
Elisabete Jacinto

Quasi intouchable sur le sol africain depuis bientôt deux ans, Elisabete Jacinto et son camion MAN n°400 aura, elle aussi, du pain sur la planche. Pour la pilote portugaise le danger vient essentiellement des Pays-Bas qui ont envoyé une importante délégation.

Le tout nouvel IVECO Powerstar Torpedo (n°401) du Team De Rooy piloté par Gerard De Rooy. Le jeune néerlandais qui effectue ici son grand retour à la compétition après son accident au Silkway 2009, puis au Dakar 2011 copiloté par Tom Colsoul, le fils d’un grand pilote Belge. Engagé dans le même team, l’autre étoile Miki Biasion. L’Italien, ancien double champion du monde des rallyes, reconverti au rallye-raid, avant d’engranger deux titres mondiaux tout-terrain dans cette catégorie poids lourds pilote, lui, la version 2010 de l’IVECO (n°402).


Harite Gabari 12° temps
Harite Gabari 12° temps

Etape 1 le lundi 17 octobre « Le balcon des Casbah » 297 km entre Ouarzazate et Zagora.

Etape riche en rebondissements :

Tandis que le gros du peloton moto a déjà rallié l’arrivée de l’étape, une étrange silhouette apparait au loin : la KTM de l’amateur français Bruno Bony, porte deux pilotes. Marc Coma est Tombé en panne à 20 kilomètres de l’arrivée, le champion catalan, triple vainqueur du Dakar est rentré ‘en Moto stop’ Il nous dis : « Tout se passait bien depuis le départ lorsque la moto s’est arrêtée brutalement. Je ne sais vraiment pas ce qui s’est passé. Il s’agit peut-être d’un problème électrique. L’important c’est que nous puissions repartir demain pour poursuivre nos ultimes essais pour le Dakar. ». Le jeune Joan Barreda (Husqvarna 450 n°12) profita de l’occasion pour faire parler ses qualités techniques de spécialiste du motocross. Le Valencian, déjà vainqueur, l’an dernier, d’une étape en Egypte avant d’abandonner au deuxième jour du Dakar, remet donc dans l’actualité le team Speedbrain Husqvarna, né sur les cendres de sa grande soeur, BMW. D’autant plus que son équipier, le Portugais Paulo Gonçalves (Husqvarna 450 n°10) complète le doublé de la marque, devant les Yamaha de David Casteu (n°6), Helder Rodrigues (n°1) et Olivier Pain (n°9). Sixième, le Néerlandais Frans Verhoeven rpouve que la Sherco 450 est toujours dans le bain et devance les KTM semi-officielles de Jakub Przygonski (n°2) et Pal Anders Ullevalseter (n°5). Notre motard national Harite Gabari signe un très honorable 12° temps.


Vincent Albira sur Honda TRX 700
Vincent Albira sur Honda TRX 700
Le premier quad à rallier l’arrivée sera celui de Vincent Albira (Honda n°201) qui plante une première banderille dans le duel qui l’oppose au Russe Dmitry Pavlov (Honda n°264). Belle troisième place au classement du jour pour le Marocain Hicham Choufani (Honda n°270) qui ne prendra malheureusement pas le départ le lendemain sur problèmes mécaniques mais belle performance pour une première participation en rallye, juste devant le Français Frédéric Alard (Honda n°265).

Ten Brinke  à l'attaque
Ten Brinke à l'attaque

Du côté des autos, le Russe Leonid Novitsky (MINI X-Raid n°300) n’était certainement pas le mieux placé pour s’offrir d’emblée une victoire d’étape. On attendait donc plutôt son équipier Nani Roma (MINI X-Raid n°301). Pointé en tête à mi-course, l’Espagnol dut pourtant ranger son nouveau joujou le long de la piste quelques kilomètres plus loin, victime d’ennuis mécaniques majeurs, la course se termine donc pour lui. Tout profit donc pour la meute des Mitsubishi Racing Lancer privées, désormais aux mains de quatre pilotes néerlandais. Et si l’on attendait plutôt Eric Van Loon, le plus expérimenté d’entre eux, c’est pourtant Bernhard Ten Brinke (Mitsubishi Racing Lancer n°305), complètement novice en Afrique qui signe une victoire d’étape inattendue devant Novitsky et l’autre Néerlandais Eric Wevers (Mitsubishi Racing Lancer n°318), pourtant victime de deux crevaisons. A signaler également, l’excellent top 6 du Belgo-Marocain, Jean-Jacques Radelet (Proto Oscar n°327) dans le sillage de la MINI n°307 du Portugais Leal Dos Santos et la BMW X3 n°304 du Chilien Boris Garafulic. Le Predator strictement de série des Français (mais établis au Maroc) de Sabatier et Redoux ( N° 339) arrive lui dans le top 10. Autre grande victime du jour, l’Argentin Orlando Terranova, dont le tout nouveau Pickup Hilux Toyota n°302 termina sa course en tonneaux, peu avant la mi-étape. Pour lui aussi, le Rallye est d’ores et déjà terminé…


En catégorie T2, réservée aux voitures proches de la série, c’est l’Espagnol Xavier Foj (Toyota n°329) qui mène la danse avec un 14° temps devant le Land Cruiser n°330 du Français Sandrini juste derrière lui à 37 ‘’.

Rallye oilibya du Maroc 2011

Biason Team De Rooy
Biason Team De Rooy

En catégorie camions, la course est bel et bien lancée ! Cette première spéciale a vu les IVECO bleu turquoises du team De Rooy prendre l’initiative. Au final, c’est l’Italien Miki Biasion qui signe le premier temps scratch, devant son équipier Gerard De Rooy, victime d’une crevaison. Mais Miki Biasion écope d'une pénalité de 3 minutes pour excès de vitesse et termine donc en seconde position pour cette étape : « Très belle première étape. Nous avons connu un petit problème de suspension. J’ai vraiment besoin de me remettre dans le bain, surtout physiquement. Mais cela fait plaisir de retrouver le volant d’un camion aussi performant au sein d’une équipe professionnelle. Je vais tâcher de progresser out au long de la semaine… ».

 Partie devant au volant de son MAN de série, la Portugaise Elisabete Jacinto copilotée par le Belge Charly Gotlib ne leur concède qu’un petit 4 minutes avant la grande étape de sable du mardi, au cœur de l’erg de Chegaga, la ou son véhicule de série est certainement moins à l’aise que les Iveco plus puissants…

A suivre

 


Alain Weets



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux