thrmagazine

Safran, l’or rouge de Taliouine…


Mercredi 23 Novembre 2011

Le safran est cultivé au Maroc depuis des siècles dans la zone de Taliouine (Province de Taroudant), située dans le massif montagneux de Siroua à la joncture du Haut Atlas et de l’Anti-Atlas. Il est cultivé sur une superficie d’environ 1100 ha et à une altitude de plus de 1500 m. Le safran de Taliouine est hautement prisé au niveau national et international, grâce à sa très bonne qualité d’arôme et de saveur. Cette qualité spécifique du safran de Taliouine provient de la conjugaison de plusieurs facteurs et conditions, notamment des conditions édapho-climatiques qui sont typiques de la région (sols pauvres en argile, riches en limon, sable et calcaire et climat aride, sec et froid à très froid en hiver) combinées au patrimoine de savoir faire local des producteurs, qui est accumulé depuis des siècles et transmis de génération en génération.



Safran, l’or rouge de Taliouine…

     Le Safran, l’or rouge de Talouine, près de Taroudant, comme l’appellent les locaux jouit d’un bon intérêt dans le cadre de la stratégie agricole « Maroc Vert ». 112 millions de DH on été alloués au projet de développement de cette culture propre à Talouine au Maroc qui produit d’ailleurs 95% de la production nationale dont les 2/3 sont dédiés à au marché international. Le projet profite à 1.285 agriculteurs. Il concerne notamment une superficie globale de 1.030 ha avec possibilité d’extension sur 500 autres hectares, la réhabilitation des safranières sur 530 ha et la mise en place d’un système d’irrigation en mode goutte-à-goutte sur près de 1.030 ha.

 

     Organisation de la filière du safran, espaces propres aux coopératives, aménagement d’un laboratoire, d’une salle de tri, sont entre autres les missions de la Maison du Safran, nouvellement créée. La Maison du safran est appelée aussi à jouer un rôle primordial dans la commercialisation de la production en protégeant les agriculteurs des intermédiaires qui en tirent profit plus que les producteurs eux-mêmes.


Safran, l’or rouge de Taliouine…

Une bourse du safran dédiée à la régulation des prix de vente sera mise en place. L’encadrement des professionnels quant aux techniques de production et de valorisation fait partie également des objectifs attribués à cette institution. 17 organisations professionnelles ont bénéficié de primes et de matériels de valorisation du safran, dénommé localement l’or rouge de Taliouine.  
 

    L’organisation de la filière du safran à Taliouine pourra connaître une amélioration de la production annuelle de 1.325 à 6.695 kg, soit 2,5 à 6,5 kg par hectare ; améliorer ainsi les revenus des agriculteurs pour atteindre 97.000 DH l’hectare contre 19.000 DH actuellement. En outre, 600 emplois additionnels seront créés. Il est à savoir qu’il faut plus de 150 000 fleurs pour produire un kilo de safran. La cueillette se fait au mois de septembre et octobre avec une doigtée exceptionnelle à l’aube, avant le lever du soleil. Une technique maîtrisée depuis longtemps dans les villages et douars qui gravitent autour de Taliouine.


Safran, l’or rouge de Taliouine…

  Le projet de développement da la filière safran, tend également à favoriser l'organisation de la filière en incitant à l'agrégation des producteurs et en lançant des initiatives novatrices. Cette stratégie nationale vise en outre à instaurer des mesures de préservation de la production nationale, en particulier l'interdiction de l'exportation des bulbes semences de Safran et la labellisation du produit à travers l’ Appellation d'Origine Contrôlée  ( APO) "Safran de Taliouine".

 

    Il est à savoir que le  safran, l’huile d’argan  et le miel sont les produits du terroir phares du Souss qui jouissent de plus en plus d’intérêt et qui connaissent une bonne intervention notamment de la part de groupes de femmes réunies au sein de centaines de coopératives féminines.


Safran, l’or rouge de Taliouine…

Marc D'Haenen




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux