thrmagazine

Slow Food : Conseil International de Slow Food à Istanbul, Turquie, du 14 au 16 juin 2013


Vendredi 14 Juin 2013

Le Conseil International de Slow Food se tient à Istanbul du 14 au 16 juin. Il constitue le plus grand organe décisionnel de l’association et représente un moment fondamental de discussion entre les dirigeants de Slow Food du monde entier, pour décider des thèmes clé sur lesquels concentrer les activités des prochaines années.



Slow Food :   Conseil International de Slow Food à Istanbul, Turquie, du 14 au 16 juin 2013
 
Le Conseil International de Slow Food se tient à Istanbul du 14 au 16 juin. Il constitue le plus grand organe décisionnel de l’association et représente un moment fondamental de discussion entre les dirigeants de Slow Food du monde entier, pour décider des thèmes clé sur lesquels concentrer les activités des prochaines années.
 
Composé de 50 conseillers, venus de 40 pays différents pour donner voix à tous les continents et aux différentes zones géographiques, il exprime la nature internationale de l’organisation. En ces jours, ayant suivi les développements des evenéments à Istanbul, et surtout à Gezi Park Slow Food ne peux que exprimer sa proximité avec les demandes des jeunes qui manifestent. Parmi eux, il y a des jeunes qui font partie de notre réseau. Ils ont réalisé un jardin potager dans le parc, veulent défendre un des poumons verts de Istanbul en soutenant une idée de développement durable, democratic et participative.
 
Le professeur Lhoussaine El Rhaffari, enseignant à la faculté des Sciences et technologies d’Errachidia, représentera pour sa part le Maroc. Ce dernier a mis en place de nombreux projets concernant le packaging et l’étiquetage pour valoriser les produits traditionnels du territoire marocain. Responsable du projet Mille jardins potagers en Afrique au Maroc, il a mené à bien la construction de 20 jardins. Sa vice-présidente est aujourd’hui Alice Waters, célèbre chef américaine engagée dans des projets pédagogiques auprès d’écoles, et le Comité exécutif comprend de jeunes activistes comme Edward Mukiibi, agronome ougandais accompagnant les projets de Slow Food en Afrique et le Néerlandais Joris Lohman, qui représente le Réseau jeunes.
 
Les nouveaux membres du Congrès International se rassemblent à Istanbul pour la première fois depuis le Congrès international qui a eu lieu à Turin en octobre 2012 à l’occasion du Salone del Gusto et Terra Madre, au cours duquel ils ont été élus à leur poste. Slow Food a grandi au niveau international et est parvenu à impliquer des personnes de plus de 150 pays, qui œuvrent majoritairement à titre volontaire de par le monde.
 
En Turquie, pays hôte du Conseil, le travail de Slow Food s’est récemment intensifié avec le lancement d’un nouveau projet dont les Balkans et la Turquie sont les protagonistes. L’objectif est de valoriser le patrimoine gastronomique régional et de protéger et identifier ces produits locaux qui peuvent contribuer au développement des régions rurales du pays.
Istanbul a toujours été un pont entre orient et occident, entre réalités urbaines et rurales, et c’est en choisissant d’en faire le siège de ce Conseil que Slow Food entend prouver son engagement envers les pays en développement. La poussée d’une économie en vive expansion met actuellement en péril la survie du patrimoine rural et environnemental et de la biodiversité agroalimentaire.
 
Le choix d’Istanbul, en réalité, se veut aussi être une reconnaissance du travail mené par le réseau de Terra Madre dans cette région, qui a soutenu les petits producteurs et s’est engagée dans la campagne “Don't Let the Lüfer Go Extinct!”(Empêchez l’extinction du tassergal !) pour la sauvegarde du tassergal, un poisson gras dont la survie est menacée par la pollution et les techniques industrielles de pêche dans les eaux du Bosphore.
 
Le Conseil sera l’occasion de relancer au niveau mondial le projet de l’Arche du Goût, un catalogue qui recueille les produits et méthodes de production en voie de disparition. L’Arche du Goût voyage dans le monde entier pour redécouvrir et protéger les productions de qualité qui appartiennent à la culture, à l’histoire et aux traditions de notre planète : un patrimoine extraordinaire constitué de fruits, de légumes, de races animales, de produits boulangers et pâtissiers, de fromages et de charcuterie, qui doit être protégé.
 
Dans les prochains mois, Slow Food intensifiera son travail sur le projet de l’Arche du Goût dans l’intention de cataloguer toujours plus de produits traditionnels liés au territoire, et concentrera ses énergies dans des pays comme la Turquie et les Balkans, possédant un vaste potentiel de biodiversité encore inconnue.
 
  Slow Food est une organisation internationale qui repose sur un réseau local d'associations et envisage un monde où chacun puisse avoir accès à une nourriture bonne pour lui, pour ceux qui la produisent, et pour la planète. Association à but non-lucratif financée par ses membres, Slow Food a été fondée en 1989 pour contrer le phénomène du fast food et de la fast life, en réaction à la disparition des traditions alimentaires locales, et afin d’encourager les citoyens à prendre conscience de leur nourriture, de sa provenance, de son goût, et de la façon dont nos choix alimentaires affectent le reste du monde.
 
Slow Food croit que nous avons tous un droit fondamental au plaisir d’une nourriture de qualité, et par conséquent, le devoir de protéger l’héritage de produits, de traditions et de cultures qui rendent ce plaisir possible. Slow Food compte environ 100 000 membres dans le monde, rattachés à 1 500 antennes locales appelées conviviums, ainsi que 2 000 communautés de la nourriture Terra Madre qui produisent, à petite échelle et de manière durable, des aliments de qualité. À travers ses projets et ses activités, Slow Food implique des millions de citoyens dans 150 pays.

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux