thrmagazine

Taghazout: Le projet redimensionné 12.300 lits au lieu de 8.000 annoncés en septembre 2010 et deux golfs au lieu d’un.


Lundi 20 Février 2012

Le projet de la nouvelle station Taghazout a été redimensionné. L’investissement passe de 6 à 11 milliards de DH Plus de 12.300 lits au lieu de 8.000 annoncés en septembre 2010. Lancement des travaux de voirie et d’assainissement en juin prochain



Taghazout:   Le projet redimensionné 12.300 lits au lieu de 8.000 annoncés en septembre 2010 et deux golfs au lieu d’un.

Le projet de la nouvelle station Taghazout  a été redimensionné. L’investissement passe de 6 à 11 milliards de DH Plus de 12.300 lits au lieu de 8.000 annoncés en septembre 2010.  Lancement des travaux de voirie et d’assainissement en juin prochain

 

  La maquette montre bien l’immensité du projet et ce à quoi devrait ressembler à terme la future station de Taghazout. L’occupation du sol ne dépassera pas 9,6% de manière à préserver notamment l’arganeraie qui constitue une des plus grandes richesses végétales du site.

   

    Le projet d’aménagement de la nouvelle station de Taghazout est sur la bonne voie. C’est du moins ce qu’avance Ahmed Oulahna, récemment nommé directeur général de la Société d’aménagement et de promotion de la station touristique de Taghazout (SAPST). Non seulement le dossier avance bien, mais les ambitions des aménageurs sont bien plus importantes.

 

   En effet, par rapport à la première mouture du projet présentée en septembre 2010, il y a du changement tant au niveau de la capacité litière que du montant global d’investissement. La future station générera ainsi 12.300 lits au lieu des 8.000 lits annoncés auparavant. Cette composante hébergement comprend sept établissements hôteliers et une zone résidentielle.

 

  Selon le dirigeant de la SAPST, le volet hôtelier constitue 60% du programme total. Parmi les nouveautés sur ce plan précisément, un éco-resort sur 88 ha qui générera à lui seul 3.690 lits. Côté espaces communs et activités sur le site, il est programmé de réaliser désormais deux golfs. Il n’était prévu en effet de n’en réaliser qu’un seul. Avec le redimensionnement, le coût du projet est également revu à la hausse. Il est estimé aujourd’hui à 11 milliards de DH (au lieu des 6 milliards de DH prévus initialement) pour réaliser une surface couverte de 590.000 m² à travers 615 ha.

 

  Ainsi, l’occupation du sol ne dépassera pas 9,6% de manière à préserver notamment l’arganeraie qui constitue une des plus grandes richesses végétales du site, ainsi que le dévoile l’étude de positionnement élaborée ces trois derniers mois. D’ailleurs ces derniers temps, bon nombre d’études ont été réalisées pour assurer un développement durable du projet, souligne Ahmed Oulahna.

 

   Le DG de la SAPST assure également que les travaux de voiries et d’assainissement démarreront en juin 2012. Auparavant, dans les dix prochains jours, est programmée la signature de la convention d’investissement, aujourd’hui ficelée. Cette étape incontournable ne freine pas cependant les travaux lancés pour la réalisation du golf prévu sur 70 ha. Des marchés sont en cours, des appels d’offres ont été lancés à cet effet et ce sont déjà 18 millions de DH qui sont investis pour l’aménagement de ce premier golf.

 

   Côté emplois, pas de changement, à terme. Le tout devrait générer 20.000 emplois directs et indirects. En attendant, le projet continue à préoccuper tout le monde dans la ville et le dossier est suivi de prêt. Normal, ses retombées sur tous les secteurs devraient être importantes à l’image de l’envergure nationale de cet investissement.

 

  La conception de la future station balnéaire a été totalement revue. Il a été décidé de réaliser une station de luxe peu dense et verdoyante, mais aussi écologique. Le souci environnemental est en effet présent à plusieurs niveaux. Pour arroser les deux golfs envisagés et les espaces verts du site, il est prévu de mettre en place une station d’épuration pour la réutilisation des eaux usées. 

  
   Au programme côté hébergement, des hôtels de haut standing confiés en gestion à de grandes enseignes internationales, et peu de résidentiel, est-il indiqué. Il s’agit en effet de drainer une clientèle à fort pouvoir d’achat. Pour l’heure, un appel à manifestation d’intérêt intéresse trois grandes enseignes internationales. Outre les hôtels, au programme aussi un village de surf.


   A terme, la station balnéaire devrait attirer une clientèle diversifiée en raison des composantes envisagées. En attendant, il est prévu aussi de réaliser le projet de la voie de contournement de Taghazout. Des études ont été élaborées à ce sujet. Après celles-ci, des appels d’offres ont été lancés, les travaux devraient donc commencer très bientôt.

 

                                    L’Economiste


Taghazout:   Le projet redimensionné 12.300 lits au lieu de 8.000 annoncés en septembre 2010 et deux golfs au lieu d’un.

Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux