thrmagazine

Talouine 7ème édition du Festival International du Safran « Rôle de l’interprofession dans le Développement de la filière du Safran »


Samedi 5 Octobre 2013

La petite ville de Taliouine située à la province de Taroudant à 1500 mètres d’altitude dans l’Anti-Atlas, ne se préparent pas que pour récolter son or rouge, mais aussi pour vous accueillir à sa 7ème édition du Festival International du Safran, du 08 au 11 Novembre 2013 sous le thème : “Rôle de l’interprofession dans le Développement de la filière du Safran” .



 
   La petite ville de Taliouine située à la province de Taroudant à 1500 mètres d’altitude dans l’Anti-Atlas, ne se préparent pas que pour récolter son or rouge, mais aussi pour vous accueillir à sa 7ème édition du Festival International du Safran, du 08 au 11 Novembre 2013 sous le thème : “Rôle de l’interprofession dans le Développement de la filière du Safran” .
La date du festival n’est pas choisi au hasard, elle coinside avec la cueillette de l’épice la plus chère au monde connue par ses vertus thérapeutiques.
Taliouine rayonne chaque année à travers son rendez-vous annuel festif, qui couronne une année de dur labeur par une bonne récolte. Au programme, des conférences, des ateliers, une foire d’exposition des produits de terroir, produits locaux et artisanaux, des activités culturelle et sportives et des concerts en soirées.
Partenaires:
L’association du Festival International du Safran organise la 7éme edition du Festival International du Safran en partenariat avec : le Ministère de l'Agriculture et le Pêche Maritime, la Province de Taroudannt ; le Conseil Régional de Souss Massa Draa, la Direction Régionale de l'Agriculture Souss Massa Draa ; l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole d'Ouarzazate, l’Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l'Arganier, l’Institut National de Recherche Agronomique, la Municipalité de Taliouine, la Fédération Interprofessionnelle Marocaine du Safran (FIMASAFRAN) et l’ONG international Migration et Développement.
Les objectifs principaux du Festival
  • Développement et valorisation de la filière du Safran pour en faire un vecteur de Développement socio-economique pour la population locales;
  • Accompagnement des organismes professionnels a travers les ateliers organisés autour de la thémtique du Festival;
  • Creation d’un cadre d’échange interclturel;
  • Fédérer les résultats de la recherche scientifique sur la filière et les vulgariser auprés des agriculturs;
  • Offrir à la population locale un moments de détente à travers le programme artistique, culturel et sportive;
  • Contribuer au Développement Touristiques de la region de Taliouine.
 
Les axes du programme du Festival
  • Conférences, ateliers et tables rondes sous le thème «  Rôle de l’interprofession dans le Développement de la filière du Safran »
  • Foire d’exposition des produits de terroir et produits locaux
  • Visites de terrain
  • Caravanes médicales
  • Activités culturelles et sportives
Soirées musicales Le circuit traditionnel informel est toujours prédominant dans la filière safran en commercialisant près des 2/3 de la production.
Face à cette situation et Vu la nécessité de promouvoir cette filière, l’ANDZOA a appuyé et a accompagné la création de la Fédération Interprofessionnelle Marocaine du Safran (FIMSAFRAN).
 Dans la lignée de développer et dynamiser la filière safran et son organisation professionnelle, l'Agence Nationale de Développement des Zones oasiennes et de l’Arganier (ANDZOA) a  fortement appuyé la structuration de la filière du safran à travers la mise en place de la Fédération Interprofessionnelle Marocaine du safran (FIMASAFRAN) en avril 2012, pour qu'elle puisse améliorer la production en quantitative et qualitative et améliorer le positionnement compétitif face à une concurrence internationale de plus en plus agressive.
Cette organisation en fédération interprofessionnelle a permis à la FIMASAFRAN de signer un contrat-programme avec le gouvernement pour la promotion de la filière autour de 3 axes :
  • Développement de la production et amélioration de la qualité :
Les actions prévues dans ce cadre sont :
  • L’approvisionnement des agriculteurs en bulbes de qualité ;
  • L’équipement hydro-agricole pour la mobilisation de l’eau au niveau des safranières;
  • Le renforcement des programmes d’encadrement, de sensibilisation et de formation visant l’appropriation de techniques optimales de conduite des champs.
 
  •  Amélioration des conditions cadres de la filière
A ce titre, il est prévu :
  • Le renforcement des travaux de recherche appliquée visant la sélection clonale, la valorisation des ressources locales et l’optimisation de la conduite technique en vue de l’augmentation de la productivité, l’amélioration de la qualité et de la compétitivité ;
  • Le transfert des connaissances et des technologies, développées au Maroc et ailleurs, relatives aux différents aspects de production et de valorisation ;
  • Le renforcement des capacités des organisations professionnelles ;
  • L’incitation à l’agrégation des producteurs et des sociétés dans le cadre de projets intégrés.
  •  
  •  Amélioration des conditions de valorisation, de commercialisation et de promotion du safran
Il s’agira par là de développer d’une part les technologies de valorisation et d’autre part les débouchés de la filière du safran sur le marché national et à l’export et ce, à travers :
  • Le renforcement des actions marketing des produits du safran et la réalisation d’études de marchés sur le plan national et à l’export ;
  • La consolidation et le renforcement de la position du Maroc sur les marchés traditionnels et la conquête de nouveaux marchés porteurs à travers la promotion des produits du safran et l’adaptation aux exigences évolutives des marchés ;
  • La mise en place d’un dispositif réglementaire permettant de protéger les productions authentiques et de combattre la contrefaçon.
Le coût de la mise en œuvre des actions prévues dans le cadre de ce Contrat-Programme s’élève à 100 millions de dirhams.
Il est à noter que le contrat programme du Safran s’est fixé les objectifs suivants à l’horizon 2020 :
  • Augmentation de la surface plantée de 610 ha à 1350 ha ;
  • Renforcement de la production de 03 tonnes à 09 tonnes ;
  • Augmentation de la quantité du safran traité et conditionné de 0.3 tonnes à 06 tonnes/an ;
  • Augmentation des exportations à 06 tonne / an.
 
 
Face à la standardisation des produits agroalimentaires et à l’érosion culturelle liées à la mondialisation, les produits de terroir sont aujourd’hui présentés comme des ressources précieuses qu’il convient de préserver et de mettre en valeur, compte-tenu de l’originalité de ces produits et de la richesse culturelle qui les accompagne.
Un autre attribut est conféré à ces produits de terroir : celui d’être un levier pour le développement local. Mais ces économies se révèlent souvent fragiles. Les systèmes de production, perpétuant les méthodes traditionnelles, se retrouvent rapidement en perte de vitesse face à l’agriculture moderne.
A Taliouine, Le safran est une culture traditionnelle de cette région, elle est pratiquée depuis plusieurs siècles à Taliouine. Le safran est une culture de rente, complémentaire au système de production basé sur l’autosubsistance, et qui permet de procurer un certain revenu au producteur. Ce revenu semble de plus en plus important pour les familles dont les besoins financiers augmentent constamment.
Cependant, la culture du safran fait face à de nombreuses contraintes : aléas climatiques, faiblesse des infrastructures, éloignement des marchés, coûts de transport élevés et technologie inadaptée. D’oùles objectifs de l’organisation de la filière.
 
 
Pour la vulgarisation des pratiques culturale du safran auprès des jeunes du centre de Taliouine, une randonnée pédestre pédagogique sera organisée pour la visite d’une safranière. Tout au long de la randonnée, le groupe sera accompagné d’un géologue pour donner les explications nécessaires. 
 
   La valorisation des produits du terroir est au cœur des objectifs du festival du safran qui accorde, depuis sa première édition, une grande importance non seulement au Safran, mais également aux autres produits spécifiques, à travers la mise en place d’un espace d’exposition qui se veut à la fois une vitrine pour promouvoir ces produits et un carrefour commercial permettant aux coopératives de commercialiser leur produits durant les trois jours du festival, ainsi qu’enrichir leurs portefeuilles client.
 
   Par ailleurs, les produits à base de safran sont à l’honneur de cette 7ème édition du festival qui prend un nouveau souffle vers la professionalisation de l’événement. L’occasion semble, également, pertinente pour organiser une rencontre entre les organismes de gestion de ces produits en vue de partager leurs expériences cumulées durant leurs parcours.
 
La diversification des produits exposés est aussi une spécificité de cette édition du festival, l’exposition contiendra les produits de terroir de Taliouine, Taznakht et environs, il s’agit notamment de :
  • Safran AOP
  • Miel au safran
  • Tapis  peint au safran
  • Argane IGP
  • Cactus IGP
  • Rose AOP
  • Plantes Aromatiques et Médicinales
  • Pommes
  • Hénné
  • Ail
  • Noix
  • Amandes
 
A noter enfin que le mouvement associatif a connu un développement très intéressant dans la zone, ceci entre dans le cadre d’une stratégie visant particulièrement l’association effective des usagers des eaux agricole à la gestion rationnelle de l’eau d’irrigation. Aussi la création de nouvelles coopératives du safran. Actuellement la zone de Taliouine compte plus de 30 coopératives du safran, 3 GIE et 1 fédération interprofessionnelle.
 
Mohamed RIAL
Talouine   7ème édition du Festival International du Safran  « Rôle de l’interprofession dans le Développement  de la filière du Safran »

Talouine   7ème édition du Festival International du Safran  « Rôle de l’interprofession dans le Développement  de la filière du Safran »

Talouine   7ème édition du Festival International du Safran  « Rôle de l’interprofession dans le Développement  de la filière du Safran »

Talouine   7ème édition du Festival International du Safran  « Rôle de l’interprofession dans le Développement  de la filière du Safran »

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux