thrmagazine

Tazarine 27ème Sultan Marathon des Sables : Premier Bivouac, vérifications techniques et administratives.


Samedi 7 Avril 2012

La caravane du Marathon des sables s’est posée pour deux nuits à proximité de Tazarine, dans le Sud-est du pays. Le village de tentes abrite plus de 1300 personnes. La journée du Samedi 7 avril est consacrée aux vérifications techniques et administratives, avant le départ de la première étape ce dimanche.



Mohamed Ahansal, le pro du Marathon des sables
Mohamed Ahansal, le pro du Marathon des sables

    La caravane du Marathon des sables s’est posée pour deux nuits à proximité de Tazarine, dans le Sud-est du pays. Le village de tentes abrite plus de 1300 personnes. La journée du Samedi 7 avril est consacrée aux vérifications techniques et administratives, avant le départ de la première étape ce dimanche.

 

   Les vérifications commencent par la pesée et le contrôle des sacs. Un poids minimum de 6,5 Kilos est imposé, avec un nombre minimum de calories. Les coureurs doivent en effet emporter avec eux tout ce qui leur est nécessaire pour se nourrir, se vêtir, faire leur toilette et leur sac de couchage. Ceci pour les sept jours de course.

 

   A part l’eau, la course est faite en autonomie. Les coureurs ne peuvent pas se ravitailler en route. L’organisation ne leur donne pas de nourriture une fois la course démarrée. Par contre, les partenaires de l’épreuve fournissent les boissons. La marque d’eau Sidi Ali offre plus de 120.000 bouteilles d’eau et les Thés Sultan offrent le thé à volonté à toutes les arrivées de course et sur tous les bivouacs. 

 

   Ces deux nuits passées en bivouac permettent aussi aux concurrents de s’acclimater et de découvrir le désert. Pour la plus part, c’est la première fois qu’ils posent leurs pieds dans un tel environnement.

 

Pour ces deux premiers jours, l’organisation déploie une logistique énorme en nourrissant 1400 personnes. Ainsi, ce sont plus de 1000 œufs qui sont cuits pour le petit déjeuner !!! Le tout en plein milieu du désert.

 

   Nous avons profité de la journée de contrôle pour réaliser les interviews d’autres personnalités et de leur demander quelles sont leurs premières impressions. A commencer par Mohamad Ahansal, quatre fois vainqueur du Marathon des Sables.

 

 Q. Mohamad, comment te sens-tu à la veille du départ ?

 

 R. Je suis en bonne forme, je me suis bien préparé, physiquement et mentalement. Je ne me mets pas de pression. Je me dis simplement que je suis content d’être là. Le Marathon des Sables c’est comme une grande famille. Je retrouve beaucoup d’amis. L’ambiance est très conviviale.

 

Les médias parlent d’une rivalité, d’une bagarre à venir, de cette couronne que tu aimerais récupérer. Qu’en es- t’il ?

 

  Pour Moi il n’y a aucune rivalité, vis-à-vis de personne. Le Marathon des Sables est une course de très longue distance, qu’il faut gérer au jour le jour. Nul ne sais comment ca va se passer. Je suis là, je vais courir du mieux que je peux et pour le reste on verra bien, je ne fait aucun pronostic.

 

   Nous croisons aussi Aline Pierron sous sa tente. La coureuse Française de l’équipe « Droit au Cœur » réalise ici un rêve en participant pour la première fois au Marathon des Sables.

 

Q. Aline, quelle est ton état d’esprit avant le départ de cette grande aventure ?

 

R. Je me sens bien, en pleine forme. J’ai pu venir une semaine à l’avance, pour m’acclimater et m’entraîner avec Rachid Elmorabity dans la région de Zagora. J’ai été très impressionnée de leur façon de courir. Ils volent sur le sable, alors que moi je m’y enfonce ! Je me suis rendue compte que cette course va être très difficile.

 

Q.Quel est ton pronostic personnel ?

 

R. Je n’ai qu’une seule envie : finir ! C’est mon premier Marathon des Sables, je n’ai aucune expérience sur ce type de course. J’ai envie de me faire plaisir, de découvrir, de ne pas me blesser. On verra bien comment cela évolue au cours des étapes. Si tout se passe bien j’accélérerai au fur et à mesure. Si j’ai des difficultés je resterai sur un rythme plus lent. Le principal étant d’arriver au bout des 250 kilomètres.

 

   Après une dernière nuit de repos, les 900 concurrents s’élanceront pour la première étape, ce dimanche 8 avril, entre 8h30 et 9h00 du matin. Une étape de 33,8 Km, entre Ammouguer et l’Oued El Aatchana. Une étape difficile, avec l’ascension de deux Jebels et déjà quelques dunes de sable.

 

   Par Marc d’Haenen – Envoyé Spécial sur le Marathon des Sables.


1000 oeufs au petit déjeuner
1000 oeufs au petit déjeuner

Rachid Almorabity
Rachid Almorabity

coureurs belges
coureurs belges

Aline Pierron la française
Aline Pierron la française

Tazarine  27ème Sultan Marathon des Sables :  Premier Bivouac, vérifications techniques et administratives.

un thé sahraoui
un thé sahraoui

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux