thrmagazine

Tourisme ITB Berlin 2013 Vif intérêt des TO pour la destination Maroc. Retour de certains TO qui avaient boudé la destination.


Vendredi 8 Mars 2013

La 47 ème édition du plus grand salon mondial du tourisme ITB Berlin, aura été de bonne augure pour la destination Maroc. Les deux premiers jours ont été riches en rencontres fructueuses entre les représentants des TO et les responsables et professionnels marocains. UN intérêt particulier avait été manifesté par les TO pour la programmation et la reprogrammation du Maroc, pour l’année 2013/2014. Certains TO qui avaient quitté la destination reviennent même en force, comme est le cas de FTI et Öger Tours…



Tourisme       ITB Berlin 2013   Vif intérêt des TO pour la destination Maroc.  Retour de certains TO qui avaient boudé la destination.
 
  La 47 ème édition du plus grand salon mondial du tourisme ITB Berlin, aura été de bon augure pour la destination Maroc. Les deux premiers jours ont été riches en rencontres fructueuses entre les représentants des TO et les responsables et professionnels marocains. UN intérêt particulier avait été manifesté par les TO pour la programmation et la reprogrammation du Maroc, pour l’année 2013/2014. Certains TO qui avaient quitté la destination reviennent même en force, comme est le cas de FTI et Öger Tours…
  On a vu défilé ainsi durant deux jours  les grands TO qui s’intéressent à la commercialisation de la destination Maroc avec son produit balnéaire phare Agadir (qui reçoit 58% delà clientèle allemand) et son produit culturel particulier Marrakech (16% de la clientèle allemande) : REWE, Thomas Cook, FTI, Palma, Öger et TUI. Le touriste allemand cherche essentiellement des séjours balnéaires relaxants qu’il aime enrichir par des découvertes culturelles. IL n’est certain que la stabilité politique démontrée au Maroc durant ces trois dernières années ainsi que les difficultés de gestion politique dans lesquelles se trouvent nos concurrents directs (Tunisie et Egypte) y sont pour quelle que chose pour cet intérêt manifesté par les grands TO durant la tenue de la 47 ème édition de l’ITB.
    Le ministre du tourisme, Lahcen Haddad, présent au salon ainsi que le président du CRT Agadir, Abderrahim Oumanni, avaient reçu les représentants et les décideurs de ces TO qui ont tous confirmé la programmation de la destination Maroc, durant l’an 2013/2014, avec des contingents assez consistants. REWE passe ainsi de 10 000 à 15 000 clients. FTI compte faire mieux encore une fois l’accord de partenariat signé avec le Maroc. A souligner que la nomination de Karim Harouchi en tant que délégué ONMT Allemagne, du fait qu’il maîtrise parfaitement la langue de Goethe et qu’il connaît bien à la fois la mentalité des allemands et le pays. Des atouts indéniables pour pénétrer intelligemment ce marché.
  Le volet promotion a été marqué ainsi par l’organisation du mois du Maroc, dans les trains et restaurants des gares en Allemagne, avec la projection du film promotionnel d’Agadir en tant que destination balnéaire d’hiver, ce que recherche la clientèle allemande pour le séjour d’hiver. Harouchi a lancé l’édition d’un Magazine de luxe destiné aux TO, agences de voyages ( 17 000) et opérateurs du tourisme en Allemagne , en langue allemande, sous le titre MAROKKO, distribué gratuitement pour appuyer la promotion et la commercialisation des divers produits touristiques marocains.
    IL est à rappeler que l’Allemagne est l’un des pays les plus densément peuplés en Europe, avec près de 82 millions d’habitants. L’Allemagne est la première économie européenne, c’est la 4 ème puissance économique mondiale avec une économie particulièrement saine, le taux de chômage était de 5,4% en janvier 2013. L’ITB Berlin est le pus grand salon mondial du tourisme qui connaît la participation de 185 pays, reçoit 172 000 visiteurs dont 113 000 professionnels et se tient sur 5 jours : trois premiers jours réservés aux professionnels et deux derniers pour le grand public. AU point de vue médiatique, l’ITB est couvert par  7 000 journalistes venus de 94 pays. ITB Convention est un congrès international qui regroupe opérateurs du secteur à travers des conférences et des réflexions sur l’état des lieux du tourisme dans le monde.
  Le marché allemand a la particularité d’être extrêmement structuré. Il est encadré par de grands Tours Opérateurs (TO) nationaux dont certains sont des leaders mondiaux : TUI, Thomas Cook, Rewe et FTI). Ces TO sont regroupés et organisés de manière verticale et accumulent souvent l’activité du tour operating (organisation de voyage) et de transporteur, voire de plus en plus de réceptif dans les pays programmés en plus de la possession de nombreux hôtels et villages de vacances dans de nombreuses destinations balnéaires. De ce fait ces TO ont une position dominante (un quasi monopole) qui leur permet de « faire » et «  défaire » des destinations en les programmant ou pas dans leurs catalogues officiels annuels et dans leurs sites dédiés.
  Ceci dit, le Maroc a reçu en 2012, à peine 500 000 visiteurs allemands, un chiffre insignifiant par rapport au grand potentiel que renferme le marché allemand. On se rappelle qu’en 1987, la destination Agadir avait reçu à elle seule plus de 260 000 clients alors qu’il a régressé en 2012 à 60 000. Les failles concernant l’aérien et l’absence de vols entre les Landers allemands et la destination Agadir, le manque de représentation de l’ONMT dans ces Landers ainsi que le manque d’une promotion agressive toute l’année, et ce durant des années font que le marché allemand ne se développe pas comme il se doit au Maroc. ET si ce n’était l’implication dans des hôtels à Agadir de TUI et Thomas Cook, on aurait moins de clients allemands chez nous.
  Moralité le Maroc doit avoir et doit mettre les moyens pour concrétiser ses ambitions touristiques pour confirmer la place du secteur du tourisme en tant que priorité économique nationale. On  ne peut accepter que le premier marché européen émetteur de touristes connaissent des régressions sans que l’on sache officiellement, de la bouche des TO concernés, le pourquoi et le comment. A savoir aussi que si ce n’était l’apport des compagnies low cost, on aurait moins de clients allemands encore.
  Ainsi Ryanair opère avec 24 vols par semaine sur le Maroc en provenance de certaines grandes villes allemands et à destination de Marrakech, Agadir, Fès, Tanger, Oujda et Nador. Soit  elle fait beaucoup mieux que notre compagnie aérienne nationale. Quant à la Luftansa elle opère avec 4 vols dont trois sur Marrakech contre 2 pour la RAM ( Munich /Marrakech). Or sans une bonne couverture et une disponibilité aérienne, notamment de pointe à pointe, jamais notre tourisme ne décollera comme il le faut. L’aérien puis l’aérien avant même de lancer la promotion car toute promotion non précédée et accompagnée par des vols suffisants ne servira pas à grande chose encore moins à développer notre tourisme en provenance des marchés européens principalement et qui sont à trois ou quatre heures de vols du Maroc.
 
Mohamed RIAL

Tourisme       ITB Berlin 2013   Vif intérêt des TO pour la destination Maroc.  Retour de certains TO qui avaient boudé la destination.

Tourisme       ITB Berlin 2013   Vif intérêt des TO pour la destination Maroc.  Retour de certains TO qui avaient boudé la destination.

Karim Harouchi délégué ONMT Allemagne
Karim Harouchi délégué ONMT Allemagne

Tourisme       ITB Berlin 2013   Vif intérêt des TO pour la destination Maroc.  Retour de certains TO qui avaient boudé la destination.

Tourisme       ITB Berlin 2013   Vif intérêt des TO pour la destination Maroc.  Retour de certains TO qui avaient boudé la destination.

Tourisme       ITB Berlin 2013   Vif intérêt des TO pour la destination Maroc.  Retour de certains TO qui avaient boudé la destination.

Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux