thrmagazine

Tourisme L'hôtelier espagnol Husa veut ouvrir une dizaine de 4 et 5 étoiles au Maroc en quatre ans


Jeudi 5 Juillet 2012

Après Casablanca et Tanger, le groupe s'apprête à prendre pied à Marrakech et Agadir. Il va prendre en gérance des hôtels, en louer ou en construire avec des partenaires financiers. L'hôtellerie économique est son prochain champ de croissance.



Tourisme   L'hôtelier espagnol Husa veut ouvrir une dizaine de 4 et 5 étoiles au Maroc en quatre ans
Après Casablanca et Tanger, le groupe s'apprête à prendre pied à Marrakech et Agadir. Il va prendre en gérance des hôtels, en louer ou en construire avec des partenaires financiers. L'hôtellerie économique est son prochain champ de croissance.
 
Le groupe hôtelier espagnol Husa Hoteles veut devenir un opérateur de taille au Maroc. D’ici 2016, il veut y constituer un réseau d’une dizaine d’établissements 4 et 5* totalisant 2 000 chambres. Cet objectif sera porté par Husa Maroc, une filiale dont la création a été annoncée mardi 26 juin en présence de Joan Gaspart Solves, président du groupe, qui a aussi choisi cette occasion pour installer l’équipe dirigeante.

Husa Maroc est présidée par Fouad Chraïbi qui a racheté 25% du capital de Husa Casablanca, la société gestionnaire de l’ex-Holiday In, devenu Husa Casablanca Plaza. La direction générale revient à un Espagnol, Cesar Latrilla, alors que Tarik Hantout est nommé directeur général développement et commercial. Selon ce dernier, l’arrivée de Husa Hoteles  au Maroc est un pari sur l’avenir en ces temps de crise. Car, dit-il, «le groupe espagnol ne veut pas être présent au Maroc avec une enseigne ou deux et plier bagage à la première alerte comme d’autres enseignes de différentes nationalités l’ont fait. Il arrive avec un plan de développement à long terme et une stratégie».
 
Cette stratégie s’appuie sur des partenariats avec des fonds d’investissements ou des investisseurs institutionnels comme c’est le cas pour les murs du Husa Casablanca Plaza qui appartiennent à Cnia Saada (groupe Saham) avec qui le groupe espagnol est lié par un contrat de gestion.
 
Husa Maroc vise large. Soit il prendra en gestion des hôtels, soit il en louera, soit il s’associera avec des partenaires financiers pour en construire, comme c’est le cas du deuxième établissement du groupe mis en chantier à Marrakech en partenariat avec le fonds d’investissement H-Partners. Les négociations vont bon train, avance M. Hantout, avec d’autres investisseurs pour un second établissement à Marrakech, deux autres à Agadir et un autre à Tanger où Husa est déjà présent.

Une volonté de se lancer dans l’hôtellerie économique

Le groupe ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’il projette, toujours avec des partenaires marocains, de se lancer dans l’hôtellerie économique, un créneau au potentiel de développement important, que beaucoup de groupes hôteliers sont en train d’investir.

Du point de vue du management, le DG développement et commercial du groupe affirme que Husa Hoteles a choisi de s’appuyer sur des cadres nationaux qui ont une solide expérience dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie au Maroc et bien au fait des rouages de l’administration. Selon Tarik Hantout, certaines enseignes hôtelières étrangères ont vu leur implantation au Maroc tourner court parce qu’elles ont confié la gestion de leurs établissements à des dirigeants qui ne connaissent pas bien le pays. Pour rappel, le groupe Husa est présent dans plusieurs pays (Belgique, Allemagne, Portugal, Argentine, Andorre, Egypte…) à travers une centaine d’établissements.
 
La Vie éco     Mohamed Moujahid.

Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux