thrmagazine

Tourisme Marché britannique / WTM 38 ème Bonne évolution de l’offre aérienne à destination du Maroc : 82 vols par semaine en 2017.


Vendredi 10 Novembre 2017

75% des britanniques considèrent l’aspect sécuritaire comme l’élément déterminant dans l’acte d’achat.

Bonne évolution de l’offre aérienne à destination du Maroc : 82 vols par semaine en 2017.

L’élément déterminant à signaler au sujet du marché britannique à destination du Maroc est l’offre aérienne qui a bien évolué. Elle est actuellement de 82 vols par semaine, en moyenne, contre 55 en 2012. Un élément déterminant a signaler aussi est l’émergence de nouvelles routes avec de nouvelles villes connectées entre les deux pays (Liverpool, Birmingham, Manchester…).



L’élément déterminant à signaler au sujet du marché britannique à destination du Maroc est l’offre aérienne qui a bien évolué. Elle est actuellement de 82 vols par semaine, en moyenne, contre 55 en 2012. Un élément déterminant a signaler aussi est l’émergence de nouvelles routes avec de nouvelles villes connectées entre les deux pays (Liverpool, Birmingham, Manchester…).
 
   En terme de nuitées, le Royaume Uni arrive en seconde position avec 1,76 million de nuitées derrière la France (3,62) et devant l’Allemagne (1,27). Une progression de 6% est enregistrée à fin août 2017 par rapport à la même période en 2016. A remarquer que le Online domine même chez les grands TO ( TUI UK Ltd ; Thomas Cook Ltd ; Expédia, Inc ; On The Beach Ltd ; British Airways Holidays…).
 
  Une publication récente de l’ABTA (Association of British Travel Agents) sur les tendances de consommation des vacanciers des britanniques, spécifie, principalement que le principal critère des voyageurs britanniques pour les destinations étrangères est devenu l’aspect sécuritaires, devant le prix, le soleil, qui étaient jusque-là les principaux critères de décision. 75% des britanniques considèrent l’aspect sécuritaire comme l’élément déterminant dans l’acte d’achat de voyage et 85% le considère comme très important.
 
  Il est à savoir que 70,8 millions de visites à l’étrangers sont effectués par les Britanniques. Le Maroc est classé comme première destination africaine en 2016, arrive en 20 ème position des destinations préférées des Britanniques ; devant
l’Afrique du Sud (33), l’Egypte (44) et la Tunisie (48). A souligner que les destinations qui ont le plus profité de la situation d’incertitude géopolitique, sont principalement des les destinations européennes dont l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Grèce, la Pologne…
 
 Marrakech et Agadir restent les destinations favorites avec des séjours à hauteur de 58,7% pour Marrakech et 31,8% pour Agadir. Les principales activités recherchées par les britanniques sont le Culturel, le Balnéaire, Golf, trekking et cyclisme. La dépense moyenne par jour et par personne est de 1750 DH. Trois milliards de DH est le total des dépenses des britanniques au Maroc.
 
La 38 édition du WTM de Londres, Deuxième salon mondial après l’ITB de Berlin, a enregistré 51.000 visiteurs ; 5 000 exposants ; 3 000 journalistes de 94 pays. Le WTM est un salon professionnel du tourisme qui regroupe des Offices de Tourisme, transports aériens, Tour Opérateurs, croisiéristes, hôteliers, voyagistes etc… Le Maroc a été représenté par une bonne participation des professionnels, qui ont enregistré de bons contacts et des résultats encourageants pour le développement du marché britannique à destination du Maroc.
 
  On aura vu, lors du premier jour du salon, le ministre du tourisme, de l’aérien et de l’artisanat avec la secrétaire d’Etat au tourisme, accompagnés du DG de l’ONMT, faisant le tour des stands et discutant avec des professionnels. Un schéma qu’on n’a pas souvent vu lors des années précédentes vu l’animosité flagrante entre l’ex ministre du tourisme et le DG de l’ONMT. Animosité affichée au vu et au su de tout le monde ; ce qui faisait dire à tous les professionnels, et à juste titre d’ailleurs, que jamais notre tourisme ne se développera comme il devait l’être en comparaison avec nos principaux concurrents, tant que les deux responsables du secteur ne sont ni sur la même longueur d’ondes, ni affichent une synergie et un travail constructif commun.
 
Espérons que cette situation anachronique sera bien dépassée avec les nouveaux responsables nationaux au ministère de tutelle et par le DG de l’ONMT, qui a démontré son efficacité pour trainer le plus de vols sur le Maroc, sauf que cela doit se faire en bonne coordination avec les professionnels de terrain qui savent très bien à la fois le besoin qui leur manque en matière de l’aérien et les routes dont ils ont besoin pour développer le des principales destinations touristiques.
 
  A signer une présence importante des professionnels marocains d’Agadir, Marrakech, Fès … Le CRT Agadir a été représentée par Asmaa Oubou directrice et par Rachid Dahmaz et Chafiq Mahfoud. Une présence féminine bien marquée par Sanaa Arabab et Meriem El Ouafi. Présent également un vétéran des salons du tourisme Abderrahim Oummani, past président CRT Agadir ; Abdelatif Kabbaj de Marrakech, Ahmed Neit et ALi Kacmi, entre autres. Bref, en général une bonne présence des professionnelles, au WTM et qui marque tout l’intérêt qu’ils accordent au développement du marché britannique, 2 ème marché européen émetteur de touristes.
 
Mohamed RIAL
 










Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux