thrmagazine

Tourisme National : Hamid Addou quitte l’ONMT


Mardi 25 Décembre 2012

Hamid Addou n’est plus DG de l’ONMT selon le communiqué officiel du ministère du tourisme, qui vient de lancer un appel à candidature pour le poste du nouveau DG.



Ablelhamid Addou
Ablelhamid Addou
 
 Hamid Addou n’est plus DG de l’ONMT selon le communiqué officiel du ministère du tourisme, qui vient de lancer un appel à candidature pour le poste du nouveau DG.
 
  Les professionnels et les observateurs du secteur du tourisme s’attendaient, ces derniers mois, au départ de Hamid Addou à la tête de l’ONMT. IL est de pratique courant que chaque nouveau ministre du tourisme « ramène » avec lui un nouveau DG de l’ONMT, outil officiel de la promotion touristique du Maroc.
  Lahcen Haddad, ministre du tourisme, n’aura pas failli donc à cette pratique, sauf que cette fois-ci, un appel à candidature a été lancé officiellement pour le poste du DG de l’ONMT, en concordance avec la nouvelle gouvernance et les textes en vigueur qui la régissent, désormais. Cependant des remarques s’imposent.

Pourquoi maintenant et pas avant, sûrement pour faire coïncider la nouvelle nomination avec la nouvelle année 2013. Hamid Addou venait de tenir le Conseil d’Administration de l’ONMT, épreuve réussie qui lui avait valu les félicitations des administrateurs et du ministre du tourisme lui même.
  Autre remarque, H. Addou était, selon des informations bien concordantes et bien crédibles, disposé à quitter la direction générale de l’ONMT et ce depuis six, après avoir senti que le vent tournait contre lui. IL aurait été empêché par le ministre lui-même. Confiant donc Hamid Addou, continuait à assumer ses responsabilités et à planifier ses rencontres dans l’agenda 2013.
  Une mauvaise surprise l’attendait, en cette fin d’année. Alors qu’il avait commencé son congé en début de semaine, le communiqué officiel du ministre au sujet de remplacement tomba sur sa tête comme une massue. IL faut le comprendre, le moment était mal choisi, la manière aussi, surtout qu’il était disposé à partir de son propre chef. Mis devant le fait accompli, il n'a plus aucune possioble marge de manoeuvre.

   La manière donc de son éjection à la tête de l’ONMT est le moins qu’on puisse dire, déplacée, voire ingrate et irrespectueuse car elle ne tient pas compte du respect de l’individu, de sa famille et de ses sentiments intimes. Appel à candidature, oui, mais Addou devrait être au courant alors qu’il était en fonction et non durant son congé. Inutile de parler de congé comme il se doit avec une nouvelle qui vous déstabilise et à laquelle vous attendiez le moins.

  Nous avions à maintes reprises, dans le respect de la déontologie et dans l’exercice de notre devoir d’analyse en tant qu’observateur averti du tourisme depuis des années, critiqué la politique promotionnelle de l’ONMT au fil des années ( celle du ministère du tourisme par ailleurs aussi), dont celle menée par Addou et son équipe, avec lesquels nous n’étions pas d’accord, à l’instar des professionnels du terrain, sur plusieurs points et sur plusieurs dossiers. Mais cela n’empêche en rien le respect de la personne et de ses responsabilités. Nos lecteurs  se rappellement les reproches que nous avions faits à Hamid Addou notamment concernant sa gestion des ressources humaines de l'ONMT, avec une marginalisation effective de certains cadres compétents ( dont ceux qui avaient travaillé avec Abbès Aouzizi, ex DG de l'ONMT) et la nomination de jeunes venant d'autres secteurs sans aucune relation avec le secteur du tourisme, entre autres...

   Ceci dit, lancer un communiqué pour le remplacement du DG de l’ONMT alors qu’il est en congé, n’a rien délégant, encore moins de respectueux, que nous désapprouvons totalement et indiscutablement. Tout doit se faire dans le respect de la personne, d’autant plus qu’il s’agit d’un homme aux responsabilités nationales qui engagent tout le pays. ON n’est pas dans une entreprise qui emploie deux personnes. L’ONMT est l’outil de promotion officielle qui gère le tourisme à l’étranger. Ce n’est pas rien. Que l'on prenne la leçon d'humiliation, de gestion humaniste et de collaboration basée sur le respect et la compétence d'abord, pour faire aboutir la mission  de l'ONMT concernnat  la promotion touristique dont le pays a besoin.

Tout le monde est faillible, n’importe quel responsable, à commencer par le ministre du tourisme lui-même, est sujet à des erreurs, c’est humain. Ce qui doit être la règle est le respect des autres, des collaborateurs, des partenaires, malheureusement ce n’était pas le cas avec ce communiqué officiel ( voir en pièces jointes), publié alors que l’intéressé se trouvait en congé et en famille. Le minsitre a sûrement des raisons que notre raison n'arrive pas à saisir pour l'instant, mais finit par se savoir.
« Dieu est Grand » disent les fidèles croyants.  " Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu'on ta fasse" dit la sagesse des ancêtres. Qui vivra verra…
 
Mohamed RIAL

appe_cand_onmt.pdf Appe.Cand ONMT.pdf  (274.05 Ko)


Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux