thrmagazine

Tourisme ONMT. Besoin d’une nouvelle dynamique, approche nouvelle et crédibilité auprès des TO émetteurs.


Mercredi 23 Octobre 2013

A peine deux mois après sa nomination à la tête de l’ONMT, Abderrafie Zouiten avait annoncé la couleur de sa nouvelle stratégie. C’est à la fois une rupture, une approche nouvelle et une innovation en matière de gestion de cet outil étatique de la promotion du tourisme national. Bref, il faut y avoir un nouveau souffle et une nouvelle dynamique dont notre tourisme a besoin à l’horizon de la concrétisation de la Vision 2020, soit dans sept ans.



Kasbah de Tifeltout Ouarzazate
Kasbah de Tifeltout Ouarzazate
 
    A peine deux mois après sa nomination à la tête de l’ONMT, Abderrafie Zouiten  avait annoncé la couleur de sa nouvelle stratégie. C’est à la fois une rupture, une approche nouvelle et une innovation en matière de gestion de cet outil étatique de la promotion du tourisme national. Bref, il faut y avoir un nouveau souffle et une nouvelle dynamique dont notre tourisme a besoin à l’horizon de la concrétisation de la Vision 2020, soit dans sept ans.
  « Il est clair que l’on ne peut plus travailler comme avant »,  avait annoncé officiellement le nouveau DG de l’ONMT. Comprenez, entre autres, «  cela passera désormais par l’implication des professionnels dans la nouvelle stratégie de l’Office». Un bon point bien attendu par les professionnels et les opérateurs du secteur.  L’ONMT a besoin d’une bonne crédibilité auprès des TO émetteurs de touristes. Non seulement l’ONMT ne tient pas ses engagements, selon les propres termes des partenaires, mais il tarde à réagir. Ce manque de réactivité porte du tort à notre tourisme et joue à l’avantage de la concurrence.
    L'Office, version Zouiten, prévoit donc d'importantes mises à niveau dans ses systèmes opérationnels, notamment l'optimisation de la gestion des ressources humaines et financières, l'implantation géographique des délégations, ainsi que des systèmes d'information. IL compte s’appuyer sur quatre leviers de croissance notamment l’aérien, la commercialisation (distribution), la communication et la qualité du service.
   Pour Zouiten « les grosses mutations que connaît le secteur du tourisme, imposent de nouvelles méthodes de travail» pour une meilleure adéquation avec son développement. C’est la philosophie de la nouvelle stratégie visant à stimuler le secteur touristique national dans le cadre de la Vision 2020. Cela passe indiscutablement par l'amélioration de la capacité aérienne ainsi que sur le renforcement de la distribution, la communication et la qualité.
     Trois plans triennaux (le premier 2014-2016) permettront d’établir des bilans d’étape. La grosse bataille sera d’inscrire l’ONMT dans un système vertueux, comme l’ONDA, pour n’avoir plus à compter que sur le budget de l’Etat (350 millions de dollars en 2013). Une vieille revendication pour que les performances du secteur (recettes touristiques) profitent aussi à l’Office du tourisme, donc au secteur. Revendication longtemps réclamés par les professionnels et les opérateurs du secteur, pour s’aligner plus ou moins sur la concurrence en la matière, surtout pour avoir les moyens relatifs aux ambitions  promotionnelles du Produit Touristique Maroc, dans sa globalité comme dans ses spécificités régionales.
  En matière  d’Innovation, à souligner de nouvelles ouvertures de délégations de l’ONMT à l’étranger : en Afrique, au Brésil, au Japon. Une démarche qui répond à la nouvelle stratégie de redéploiement géographique des représentations. Le choix de l’ouverture d’une délégation à  Sao-Polo au Brésil procède de la même stratégie. C’est le cas aussi pour la fermeture de Dubaï, Vienne et l’ouverture d’une délégation à Ryad en Arabie Saoudite.
 
    Le nouveau plan de l’ONMT vise aussi à mettre à profit les festivals, manifestations culturelles ou les rencontres économiques d'envergure internationale pour vendre le Maroc dans sa dimension historique, culturelle, politique et géographique, selon le DG de l'ONMT. Plus précis encore, A. Zouiten insiste sur le rôle de la communication digitale et des représentations diplomatiques du Royaume dans la promotion du tourisme pour accompagner et soutenir le développement du tourisme national.
 
  Justement, à ce sujet, le volet promotion, notamment présence dans les salons internationaux doit être revue pour plus d’efficacité et pour générer plus de contacts directs avec les partenaires, plus de rentabilité basée sur une bonne réactivité à la fois des professionnels et des délégations et de l’ONMT.
   La nouvelle démarche de l’ONMT se veut participative donc faisant appel au dynamisme des professionnels à travers des concertations et des actions communes. C’est une revendication longtemps exprimée par la profession dans la mesure où la promotion régionale doit revenir aux destinations dont les produits sont aussi diversifiés les uns des autres. Le dictat de Rabat en matière de promotion et autres, doit cesser définitivement dans le cadre du nouvel esprit de la Régionalisation prévue dans le pays.

 La saison 2013 / 2014 commence donc avec ce nouvel élan et cette nouvelle approche de l’ONMT, en matière de gestion novatrice et réactive, pour un secteur érigé en priorité économique nationale. On doit garder à l’esprit comme postulat que le tourisme est l’affaire de tous, donc qui réclame la participation effective de nombreux intervenants publics, semi publics, privées, élus mais aussi du domaine associative et coopératives de production, notamment relatif aux divers produits du terroir et aux métiers du tourisme, dans ses diverses niches.
   Bon développement à notre tourisme et attention à la déception des professionnels et des opérateurs du secteur…
 
Mohamed RIAL

Tourisme    ONMT.  Besoin d’une nouvelle dynamique, approche nouvelle et crédibilité auprès des TO émetteurs.

Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux