thrmagazine

Tourisme Salon Top Resa Paris 2014 Le Maroc première destination non européenne des français.


Lundi 29 Septembre 2014

IFTM Top Resa (International French Travel Market) est le salon international B2B leader du tourisme émetteur et réceptif en France. Rendez-vous français référence de la profession pour se rencontrer, négocier, conduire et comprendre les évolutions du marché, le salon réunit l’ensemble des acteurs du secteur tourisme (loisirs, voyages d’affaires, MICE, production de voyages, groupes et France.



L ambassadeur en visite au stand du Maroc
L ambassadeur en visite au stand du Maroc
   IFTM Top Resa (International French Travel Market) est le salon international B2B leader du tourisme émetteur et réceptif en France. Rendez-vous français référence de la profession pour se rencontrer, négocier, conduire et comprendre les évolutions du marché, le salon réunit l’ensemble des acteurs du secteur tourisme (loisirs, voyages d’affaires, MICE, production de voyages, groupes et France.
 
  Chaque année la France, qui n’a pas beaucoup de secrets pour les professionnels marocains du tourisme, envoie à l’étranger 26 millions de touristes pour une durée de séjour moyenne de 9,1 nuitées (10,9 au mois de juillet) et une dépense moyenne par séjour à l’étranger de l’ordre de 1 050 euros. Le Maroc est en effet, première destination non européenne des français.
 
   Sur les 7 premiers mois de 2014, le Maroc enregistre une hausse de 8% en termes d’arrivées touristiques françaises. La France est en effet un grand vivier qui alimente le tourisme national, depuis des années. C’est d’ailleurs le marché qui connaît une bonne progression, le seul a dépassé depuis 3 ans , plus de 1 600 000  visiteurs qui sillonnent le Maroc avec une préférence pour Marrakech où le marché français reste leader. La capitale du tourisme national est favorite chez les français pour son tourisme culturel, son climat, son dépaysement et son magnifique arrière pays, entre autres…
 La 36 ème édition du Top Resa aura été sérieusement dérangée par la grève des pilotes d’air français qui a cloué 50% de la flotte au sol. La décapitation de l’otage français, Heric  G. en Algérie, le deuxième jour du salon, a provoqué une sérieuse panique chez les opérateurs marocaines qui craignent une baisse du marché, notamment dans  son volet événementiel et MICE. Le communiqué des Affaires étrangères françaises, promulguant la prudence de voyage envers le Maroc et d’autres pays riverains, n’était pas du tout pour arranger les choses.
 Réagissant au communiqué officiel, le président du Snav Jean-Pierre Mas a appelé le Quai d'Orsay à "clarifier" sa position, recommandant une extrême vigilance dans une trentaine de pays, pour éviter "un risque d'amalgames" nuisible au tourisme. Le Syndicat des entreprises du tour-operating (Seto) aussi. "Il ne faut pas se mettre dans une mécanique de peur car c’est ce que souhaitent les terroristes qui exercent un chantage sanglant", a corrigé Laurent Fabius le 25 septembre sur son compte Twitter.
 
 En tout cas cette édition du Top Resa  a été moins dynamique que les autres, du fait de l’absence de nombreux opérateurs européens et français du fait de l’importance de e-tourisme qui prend de plus en plus d’ampleur et d’importance dans l’achat d’un voyage, réservation d’hôtel, d’une excursion etc… La fameux packaging dynamique qui permet à l’internaute de confectionner lui même son séjour et son voyage est de plus en plus répandue. Les opérateurs de voyage se voient volet le rythme et vendent aussi en ligne.
 
   A signaler dans un autre registre que le Maroc est à l’honneur à Paris, à travers d’importances manifestations culturelles dans un nombre d’établissements  parisiens. A l’Institut du Monde Arabe : « Le Maroc contemporain » du 15 octobre au 24 janvier 2015. AU Musé du Louvre : «  Le Maroc médiéval. UN empire de l’Afrique à l’Espagne », du 17 octobre au 19 janviers 2015. A l’Institut des Cultures d ‘Islam : « Maroc, Arts d’Identités » du 18 septembre au 31 juillet 2015.
 
   A signaler qu’un niveau promotionnel touristique et en marge du Salon Top Resa, l’ONMT a organisé mercredi 24 septembre, une soirée Maroc sur un bateau parisien voguant sur la seine «Maroc sur Scène». Ont été conviés à cette soirée des journalistes,  certains opérateurs touristiques compagnies aériennes et réseaux de distribution, ainsi que des professionnels marocains. Etaient présents également l’ambassadeur du Maroc à Paris et le Directeur de l’Institut du Monde Arabe. De son côté le CRT Agadir avait organisé une brillance soirée dans un restaurant aux Champs Elysées qui avait regroupé plus de 200 invités, dans une belle réussite, vivement appréciée par tous. La délégation du CRT Agadir a été conduite par Youssef Maoun , directeur, en l’absence regrettée du président Salah Eddine Benhammane , pour cause de drame familial.
 
    M. Chakib Benmoussa ambassadeur du Maroc à Paris, avait passé à un bon moment à visiter le stand du Maroc à Top Resa, en compagnie de ses proches collaborateurs. Il s’est entretenu avec de nombreux professionnels marocains participants au salon en provenance, d’Agadir, Ouarzazate, Marrakech, Fès, Casablanca etc… Une tournée bien appréciée des professionnels nationaux et qui cadre dans la dynamique de la diplomatie économique prônée par SM Le Roi Mohammed VI. Depuis sa nomination à Paris M. Benmoussa a manifesté son entière disposition à accompagner les professionnels marocains pour l’organisation d’évènements promotionnels en France et à Paris, particulièrement.
 
  A savoir, dans un autre registre purement français, que la France maintient sa position de leader, loin devant les Etats-Unis (69,8 millions), l’Espagne 60,7 millions. La France demeure le pays qui accueille  le plus grand nombre de touristes étrangers. La France a enregistré 84,7 millions d’arrivées de touristes étrangers, en 2013. Les arrivées proviennent des clientèles européennes s’élèvent à 83%. Une importante progression est enregistrée 13 % des arrivées en provenance du continent asiatique  avec
 1,7 million de touristes chinois (+23,4 %).
 
  IL est à signaler que le tourisme demeure l’un des plus importants secteurs économiques à forte croissance dans le monde. Les destinations à travers la planète sont toujours de plus en plus nombreuses à s’ouvrir au tourisme et à considérer ce secteur comme un facteur essentiel de progrès économiques, sous forme de recettes d’exportation, de création d’emplois et d’entreprises et de développement des infrastructures. 9 % du PIB (impact direct, indirect induit) ; 1 emploi sur 11 ;  1.400 milliards de US $ en exportations ; 6 % des exportations mondiales. 1 milliard 87 millions de touristes internationaux. 5 à 6 milliards de touristes internes.

Mohamed RIAL








Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux