thrmagazine

Tourisme Salon WTM Londres 2015 : Le Maroc sort de la Zone Rouge. Beau travail de diplomatie. La sécurité principale préoccupation des touristes britanniques.


Mardi 10 Novembre 2015

Le World Travel Market (WTM) de Londres est classé deuxième salon mondial du tourisme, après le N° 1 mondial l’ITB de Berlin. L’édition de 2015 a connu près de 50 000 visiteurs, 5000 exposants, 3000 journalistes venus de 94 pays. La première participation du Maroc au WTM remonte à 1980. La bonne nouvelle tombée le deuxième jour du salon est la sortie officielle du Maroc de la zone rouge instituée par les Affaires Etrangères britanniques. Le Maroc est désormais dans la zone orange, au même titre que le Royaume Uni.



 
  Le World Travel Market (WTM) de Londres est classé deuxième salon mondial du tourisme, après le N° 1 mondial l’ITB de Berlin. L’édition de 2015 a connu près de 50 000 visiteurs, 5000 exposants, 3000 journalistes venus de 94 pays. La première participation du Maroc au WTM remonte à 1980. La bonne nouvelle tombée le deuxième jour du salon est la sortie officielle du Maroc de la zone rouge instituée par les Affaires Etrangères britanniques. Le Maroc est désormais dans la zone orange, au même titre que le Royaume Uni.
  C’est le résultat du beau travail de diplomatie conduit par Chrifa Lalla Joumala Alaoui, ambassadrice du Maroc à Londres. Bien connue pour son talent d’excellente diplomate et de son carnet d’adresse exceptionnel de bons contacts, de ses excellente s relations avec les milieux politiques économiques et culturelles au Royaume Uni, l’ambassadrice ne cesse de mener un travail de terrain qui donne de bons résultats.

  En visite au salon du Maroc au WTM, elle avait discuté avec certains professionnels les encourageant à œuvrer dans les projets novateurs en matière du Tourisme Responsable et Durable. C’est le cas de l’Ecolodge Atlas Kasba d’Agadir, qui a émerveillé Lalla Joumala en remportant le Trophée International. C’est le cas également de l’hôtel Le Palais Paysan, non loin de Marrakech, exemple style de l’hôtellerie écologique en milieu rural. L’ambassadrice du Maroc a rappelé aux professionnels l’importance du COP 21 concernant l’Environnement et le Climat et leur a conseillé de s’inscrire dans cette dynamique dans laquelle s’est engagé le Maroc, à l’instar de nombreux pays.
  L’autre particularité marocaine au WTM 2015 est le lancement officiel de la nouvelle campagne de communication multimédia dénommé Much Morocco consultable sur le site visitmorocco.com,  en direction du public britannique, canadien et américain.  Une campagne bien pensée, bien réussie, un vrai travail de professionnels, sur internet. Il est à signaler que l’équipe de l’ONMT de Londres est la meilleure équipe, en la matière, bien rôdée depuis des années par un travail de terrain et une connaissance des opérateurs et des médias britanniques. Bravo et très bonne continuation.
  Il est à signaler que vu les différents attentats enregistrés en Europe et notamment celui du Sinaï, la sécurité devient un besoin pressant et une préoccupation majeure des touristes britanniques, chez les TO et chez le gouvernement britannique. Tout est désormais revu en fonction de ce critère de sécurité. La dernière information tombée à ce sujet est l’éventualité d’interdire le vol aux avions britanniques, si besoin y est, des territoires de la Turquie, du Maroc,  et de la Tunisie, selon notre confrère  morocco worldnews. com qui cite le secrétaire d’Etat britannique au Transport.
  «  C’est maintenant qu’il faut renforcer la sécurité dans les aéroports et dans les villes, places publiques, commerces etc… Une réunion d’urgence s’impose entre les ministres du tourisme et de l’Intérieur, en présence de la CNT, qui doit être reléguée après par les Walis des Régions, afin de prendre les dispositions nécessaires et les renforcer encore plus… » a confirmé un professionnel de l’aérien à ce sujet. En effet, tout se joue actuellement sur le critère de la sécurité, avant le produit lui même d’où la feuille de route bien indiquée.
  Il est à savoir que marché britannique  est le deuxième marché européen pourvoyeur de touristes avec 60 millions de voyages à l’étranger et une durée moyenne de séjour de 10,26. Le Maroc est la première destination africaine fréquentée par les clients britanniques. A fin juillet 2015, les arrivées britanniques en provenance du Royaume Uni affichent + 7% par rapport à la période 2014. En termes de nuitées, le R U arrive en deuxième position, avec 1,72 millions de nuitées, derrière la France (4,7 millions).
 C’est Marrakech qui enregistre les plus grandes arrivées avec 56% suivi de Casablanca 17% d’Agadir 11%. Du côté des séjours Marrakech enregistre 50% contre 23% pour Agadir. Les principales activités touristiques britanniques sont la culture, le balnéaire, le golf, le trekking et le cyclisme. Le total des  dépenses britanniques au Maroc s’élève à près de 3 milliards de DH, avec une dépense moyenne/ jour /personne de 1750 DH. C’est Marrakech qui comptabilise le plus de vol avec 45 fréquences semaine contre 14 pour Casablanca et 9 pour Agadir.
  ON ne peut clore ce chapitre au sujet du WTM de Londres, sans signaler avec grand regret  la désolante « architecture » stand du Maroc. Un stand banal sans aucune attractivité, ni référence au patrimoine culturel et architectural marocain. UN salon type qu’on retrouve, malheureusement  dans les tous les salons touristiques. UN salon anodin, voire insignifiant par rapport à celui de l’Egypte par exemple, avec la bonne référence tant en espace qu’en contenu et matière exposés démontrés avec brillo, au Top Resa et au WTM.
  Il est grand temps que cesse définitivement cette « honte »  du salon marocain qui porte un vrai préjudice à la promotion du produit touristique marocain ; avec la conception d’un beau stand à la fois attrayant, fonctionnel et bien représentatif du Maroc. Lorsqu’on fait un tour de visite dans les salons du tourisme, on voit des stands des pays aussi différenciés, bien faits et surtout représentatifs des pays, alors que chez nous c’est la monotonie totale et l’absence de référence comme si on n’avait rien à offrir. L’ONMT doit faire participer les marocains à la réalisation du stand du Maroc, en lançant un Appel à Manifestation à ce sujet, avec option de proposer un stand spécifique pour chaque salon mondial.
  Qui de mieux que les Marocains pour concevoir des stands marocains, pour arrêter cette « hchouma » qu’on traine comme une tare depuis des années. A bon entendeur, salut.
 
Mohamed RIAL
 



Stand du Maroc
Stand du Maroc

Stand de l'Egypte
Stand de l'Egypte

Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux