thrmagazine

Tunis Tourisme Rencontre 4 ème Conférence internationale de l’OMT « la construction de partenariats entre tourisme et médias. »


Samedi 14 Novembre 2015

La 4 ème Conférence internationale de l’OMT ( Organisation Mondiale du Tourisme ) s’est déroulé les 12 et 13 novembre à Tunis, sur le thème : « la construction de partenariats entre tourisme et médias. »
Appel solennel à la communauté internationale en faveur du tourisme nord-africain



  Lutter contre la menace jihadiste en soutenant le tourisme dans les pays d’Afrique du nord, c’est le sens de l’appel qu’a lancé, jeudi 12 novembre à la communauté internationale, l'Organisation mondiale du tourisme (OMT). L’agence onusienne appelle notamment à une plus grande coopération pour "gagner la bataille" contre la menace jihadiste.
 
"Nous ne laisserons jamais les forces obscures nous empêcher de voyager en Tunisie, en Égypte, ou n'importe où ailleurs", a déclaré à l'AFP Taleb Rifaï, secrétaire général de l'OMT. Selon lui, "les moyens technologiques et les compétences humaines existent pour surmonter les menaces", et "nous devons accroître nos capacités à rendre les voyages plus sûrs".
 
Mais, à ce jour, "nous ne coopérons pas assez au sein de la communauté internationale en termes de partage d'informations", a-t-il estimé en marge de l'ouverture d'une conférence internationale organisée par l'OMT et le gouvernement tunisien à Gammarth, dans la banlieue de Tunis.

 L’événement a regroupé plus 26 Pays et 500 participations, d’importants représentants internationaux des secteurs des médias et du tourisme, est organisé en association avec la chaîne CNN International.  Au total 21 interventions ont lieu et   9 heures de débat  
 
  L’objectif de cette initiative consiste à combler le fossé séparant l’action des autorités en charge du secteur touristique et le travail de la communauté médiatique et de réfléchir sur les moyens de faciliter la communication dans les situations de crise.
 
«Œuvrer de concert avec les médias et rendre aisé leur accès à l’information est l’une des lignes de conduite les plus importantes pour toutes les destinations touristiques à travers le monde», a expliqué, à la veille de cette conférence, M. Taleb Rifaï, le secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), ajoutant: «Nous sommes confiants qu’avec le soutien du gouvernement tunisien cet évènement nous permettra de soumettre des propositions de partenariats médias-tourisme plus solides.»    
 
 Pour Selma Elloumi Rekik, la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, «le but du gouvernement tunisien est clair: nous souhaitons faire de notre pays une destination mondiale de premier plan. Nous espérons mettre en avant la richesse de l’histoire trois fois millénaire de notre pays, rappeler au monde que la Tunisie a été un carrefour de plusieurs civilisations qui ont toutes été des sources d’inspiration pour notre peuple, un peuple connu pour son ouverture sur le monde, pour sa tolérance, pour son accueil chaleureux et son hospitalité.»
 
   Lors de l’ouverture de la Conférence de Tunis, Jim Bittermann, correspondant principal de CNN en Europe, prononcera l’allocution préliminaire en focalisant les questions sur les deux séances : le tourisme et les médias : comment combler le fosse ? Et le rôle des médias dans la communication en temps de crise ! Pour les médias il est évident que l'activité touristique prospère quant la communication est transparente, honnête et efficace.
Pour qu'elle le soit, les médias sont  des partenaires essentiels, de même que les professionnels de communication travaillant dans le secteur du tourisme (il n'a rien de pire que la réponse «  Je n'ai rien à dire »).
 
Pour rappel, cete 4 ème conférence mondiale de Tunis sur les partenariats entre l’industrie du tourisme et les médias fait suite à 3 autres rencontres précédentes qui ont porté sur cette même relation : en Croatie, en 2011 (tourisme dans les titres des médias), en Egypte, en 2012 (partenariat avec les médias par temps de crise) et au Portugal, en 2013 (manière dont les médias font l’information).
 
 Dans son intervention Abdellatif Abouricha, responsable Communication & Médias au CRT de Marrakech, présentée lors de la séance sur la gestion de crise, a dit ce qui suit :
« Nous venons de Marrakech. Cette ville doublement patrimoine universel de l'humanité (la Médina et la place Jamaa el fana) et qui s'est vue décerner en 1986 par l'ONU le titre de ville Messager de la Paix. Depuis cette date je me suis engagé dans la communication touristique et traversé des moments heureux ou de crise grâce à la compréhension des médias et aux concours incontournables de la société civile. Et c'est à ce titre de membre actif de la société civile que je vous présente ces propositions qui s'inscrivent dans la gestion de communication de crise.

1 -Mettons nous en réseau pour constituer une banque de données relative à la communication touristique en temps de crise.
2- Organisons une rencontre mensuelle ( sinon trimestrielle) d' échanges à travers l'un des réseaux sociaux autour de l'actualité qui nous concerne.
3- Travaillons pour l'organisation de rencontres d'acteurs engagés dans les domaines du tourisme, des médias et de la société civile afin de déterminer nos convergences face aux crises.

 Si le tourisme est bien évidemment l'affaire de tous n'est-il pas opportun de multiplier nos activités vers les parties citoyennes. À Marrakech La Société Civile ( ouverte sur des partenariats avec les institutions élues, les autorités et l'université)  a été avec nous dans les moments difficiles (Argana pour l'exemple) serait parfaitement honorée et heureuse d'accueillir une de ces rencontres  trilatérales à installer dans notre agenda. »
 




Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux