thrmagazine

Un jour noir sur le Lybia Rallye… Un motard perd la vie près de Chegaga !


Mardi 21 Avril 2015

Les conditions météo sont déplorables dans le Sud du Maroc et ne facilitent pas le déroulement du rallye, ni les communications. Les connexions Internet semblent défaillantes dans la région de M’Hamid El Ghizlane. Nous sommes restés un bon moment sans nouvelles de l’organisation et du service presse du Libya Rallye. Et puis les dépêches sont arrivées avec cette nouvelle consternante, que nous vous livrons ici dans sont intégralité :



Communiqué de la Direction de course du Libya Rallye au Maroc
 
Aujourd’hui est un jour noir pour le Libya Rallye

 
C’est avec tristesse que nous vous annonçons le décès du motard Belge Steve Vandenberghe, dossard 133.

Au kilomètre 215 de la spéciale de M’Hamid, juste après les dunes de Chegaga, le motard a été trouvé au sol par un autre concurrent. Les causes de la chute et du décès ne sont pas connues pour le moment.

L’hélicoptère médical et l’équipe de médecins du rallye sont arrivés très rapidement à l’endroit de l’accident, mais leurs tentatives de réanimation furent vaines.
Steve n’était pas un débutant en rallye-raid, il avait de nombreux Rallyes Dakar à son actif, tant en moto qu’en voiture, quad ou camion. C’était un pilote expérimenté qui connaissait les dangers de la piste.
Nos pensées vont en priorité à sa famille et ses amis, à qui nous adressons nos plus profondes condoléances.

Demain, au départ de l’étape 5, une minute de silence sera observée en mémoire de Steve, par toute la caravane du Lybia Rallye.

C’est donc avec deux jours de retard que nous recevons le compte rendu de la troisième étape
 
Troisième étape du Libya Rally de Merzouga à Mhamid, Jacky Loomans regagne du terrain sur les camions
 
En guise de petit déjeuner les  coureurs ont eu droit à 40 km dans les dunes de Merzouga “et même plus si on perd la trace!”, dit organisateur Gert Duson pendant le briefing. Quand on navigue correctement dans les dunes, tout va bien, mais si on ne reste pas bien sur la trace on peut se faire piéger dans les très hautes dunes.
 
Après les dunes commence la fameuse piste de Merzouga à Mhamid, une classique de l’ancien Dakar.  Un mélange sublime de pistes rapides, dunes, vallées et canyons. “Allez-y fort, mais profitez bien de ce beau passage”, prévenait le directeur de course.
Vers le km 90 à nouveau des dunes, mais cette fois-ci les dunes de l’Erg Ouzina, une petite mer de dunes qui est rarement visitée. Peut-être moins difficile que l’Erg Chebbi, mais très sympa tout de même et complètement différentes. En sortant des dunes à nouveau 100 kilomètres de pistes rapides avec du sable, de petites dunettes, des oueds à sec et tout ceci dans un paysage sublime.
 
Après le kilomètre 200 on attaque une piste très rapide et large qui permet de prendre des vitesses élevées. En arrivant presque à la fin de la spéciale un passage de col et ensuite une descente fort empierrée et un superbe vue. Une longue étape de 312 km, des pistes très varié et des dunes fabuleuses, avec une arrivée sur Mhamid.

Les premières motos ont été très rapides et sont même arrivées avant l’organisation à l’hôtel. La plupart des coureurs étaient bien d’accord : ce fut tune très belle journée, des pistes rapides, de superbes dunes et de belles pistes de montagne avec de très beaux paysages. Certains coureurs qui avaient perdu du temps dans les dunes étaient en panne d’essence avant le ravitaillement, mais si ils avaient de la chance comme Erik Haakmeester, qu’un collègue motard passe et vous tire jusqu’à la pompe.
 
“Werner Hollaender est mon héro de la journée”, dit Erik quand il arrive au bivouac. Walter Terblanche a chuté sur une piste rapide après les dunes, aidé par Paul Harvey il a reprit sa moto et est reparti pour finir la spéciale. Kim de Rycker a perdu du temps, car lui aussi était en panne d’essence. Mirjam Pol a passé une très bonne journée et arrive  une des premières motos, “j’ai très bien roulé et les dunes étaient merveilleuses, sur les plaines j’ai pris beaucoup de vitesse, super !”. Le vainqueur de la journée est Joris van Dyck, lui aussi très positif sur les dunes de l’Erg Chebi, un grand bonheur pour les motards.

Dans la catégorie des voitures, Jacky Loomans a été très rapide aujourd’hui, vainqueur de la journée pour les voitures et vainqueur de la journée toutes classe confondues ! “Nous avons roulé très rapidement dans les dunes et on a laissé les camions derrières nous”. Maaik Willems de l’équipe  Bastion arriva sur la fin de la spécial avec un grand sourire, “ces dunes étaient une grande joie !”, il arriva en deuxième position.
 
Moins de chance pour l’équipe de Henk Theunissen, la voiture a eu un problème technique et elle a freiné brusquement, Henk s’est abimé l’épaule et ne pouvait plus continuer. Il a été évacué en hélicoptère, mais son équipe a passé toutes la nuit à réparer la voiture sur place et a réussi à la ramener au bivouac le lendemain matin. Comme Gert Duson disait hier, c’est la journée qui fait la différence entre les hommes et les garçons! L’équipe Black Ram a beaucoup de travail mais n’abandonne jamais.

Dans la catégorie des camions Martin van den Brink, de l’équipe Mammoet, a bien repris aujourd’hui sur leur perte de temps d’hier. Malgré le fait qu’il se soit arrêté pour aider son ami coureur Jack Brouwer de l’équipe JB Trading dont le camion était sur le côté. Gregoor Bouwens de l’équipe Art of Speed s’arrêta aussi pour aider, les vrais camionneurs s’aident toujours quand ils ont des problèmes dans les dunes.  

Une journée avec une spéciale difficile, mais des dunes appréciées par les coureurs. Les résultats temporaires de la journée sont:

Motos et quads
1. Joris van Dyck
2. Mirjam Pol
3. Ben Norman

Voitures et buggy’s
1. Jacky Loomans et Frits Dreismans
2. Maaik Willems et Robert van Pelt
3. Mathieu Serradori et Didier Haquette

SSV
1. Thierry Gerome et Geoffroy de Burlin
2. Janus van Kasteren et Erwin van der Bosch
3. Pascal Mercier et Christophe Leclerq

Camions
1. Martin van den Brink et Mario Kress
2. Gert Huzink et Edwin Wigman
3. Jack Brouwers et Gerard van Veenendaal




Marc D'Haenen



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux