thrmagazine

Women's Tribune (Essaouira 2/3 mai 2014) se déroulera sous le thème : « La régionalisation « au féminin » ou la décentralisation des pouvoirs au service de l’égalité entre les femmes et les hommes ».


Mercredi 2 Avril 2014

Le Women’s Tribune a vu le jour en mars 2009 à Essaouira, grâce à la volonté des femmes du Maroc et de sa fondatrice Fathia Bennis soutenue par André Azoulay, Conseiller de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dont la pensée s’était déjà tournée vers les femmes en 2003.



Mme Fathia Bennis
Mme Fathia Bennis
Le Maroc étant à la croisée de l’Afrique Subsaharienne, le Maghreb, le monde arabe et la méditerranée c’était le pays idéal pour y constituer une Association de dimension internationale et y inviter des femmes de tous ces horizons. Sa création est partie d’un constat, la sous-représentation de l’Afrique et du monde arabe aux forums féminins internationaux déjà existants.

Comment, en effet, espérer assurer progrès et prospérité à une société alors que les femmes, qui en constituent la moitié, voient leurs droits bafoués et pâtissent d’injustice, de violence et de marginalisation, au mépris du droit à la dignité et à l’équité que leur confère notre sainte religion ?

Fathia Bennis n’accepte pas que les femmes du Maroc comme d’ailleurs, soient partout sauf aux postes de pouvoir. Fatiguée d’être toujours l’unique femme des réunions qu’elle organise dans le cadre de son travail, elle décide de créer une tribune où les femmes auront le premier rôle et la parole mais auquel participeront aussi les hommes. Essaouira, terre natale d’André Azoulay, est adoptée comme cadre idéal pour alterner réflexion et détente.

Le Women’s Tribune s’est donné comme objectif de promouvoir la place des femmes, leur vision et leur visibilité au sein de la société. Le Women’s Tribune est un espace de dialogue, de concertation et d’échanges pour toutes ces femmes du Maghreb, d’Afrique, du Monde arabe et de la Méditerranée. Il est aussi un cadre de visibilité pour celles qui se battent, créent, militent et le porte-voix des sans voix, ces femmes dont l’action au quotidien se fait dans le silence.

De la même manière, Women’s Tribune est conçu comme un espace de révélation de synergies porteuses et, surtout, de mise en réseau de toutes ces femmes maghrébines, africaines, arabes et méditerranéennes, agissant pour porter le changement.

Le programme de l'édition 2014 qui se tiendra à Essaouira le 2 et 3 mai prochain se présente comme suit:

Jour 1 - Vendredi 2 mai 2014
 
 
9h15 - 9h45 : Accueil
 
·9h45-10h00. Discours d’ouverture
Fathia Bennis, Présidente du Women’s Tribune
André Azoulay, Conseiller de Sa Majesté le Roi du Maroc
 
 
·10h00-10h50. Dialogue introductif « Panorama mondial des expériences de décentralisation et de régionalisation : place et rôle des femmes »
10h00-10h30. Dialogue
  • Hubert Védrine, ancien ministre français des Affaires étrangèresrevient sur les expériences de régionalisation à travers le monde, dresse un tableau des dimensions géopolitiques de la question de l’égalité entre les femmes et les hommes, et souligne les avantages comparés des pays à forte régionalisation et des pays centralisé (France)
OU
  • Emmanuel Todd, historien, anthropologue, démographe, il  affirme que les grandes idéologies et grands systèmes politiques qui se répartissent sur la planète ne peuvent s’expliquer que par la famille, plus précisément la structure du groupe domestique et les règles de transmission du patrimoine. Dès lors, serait-il possible de comprendre la place des femmes au Maroc par une analyse de sa structure familiale ? Un changement de leur place est-il envisageable sans bouleversement de cette structure ?(France)
 
10h30-10h45. Echanges avec le public
 
 ·10h45-11h00. Interview
    Ahmed Lahlimi, Haut-commissaire au Plan (Maroc)
 
·11h00-11h15. Interview
    Fathallah Sijilmassi, Secrétaire Général de l'Union pour la Méditerranée (Maroc)
 
 11h15-11h40. Pause
 
  ·11h40-12h40. Table ronde 1 : « Organisation des pouvoirs, régionalisation et place des femmes : retour d’expériences»
11h40-12h15. Dialogue
  • Hilary Clinton, ancienne secrétaire d’Etat (USA)
  • Martine Aubry,ancienne ministre et Maire de Lille(France)[[1]]url:#_ftn1
  • Emma Bonino, ministre des affaires étrangères (Italie)
  • Bariza Khiari, vice-Présidente du Sénat (France)
  • Esperanza Aguire, Présidente région de Madrid (Espagne)
  • Mohamed Chafiki, directeur des études et des prévisions financières au ministère de l’Économie et des finances (Maroc)
  • Inigo Mendez de Vigo,  député européen, membre du parti populaire espagnol et du bureau de la Convention pour la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne (Espagne)
  • Nadia Bernoussi, professeur de droit constitutionnel,  vice-présidente de l’Académie internationale de Droit Constitutionnel et membre du Comité exécutif de l’Association Internationale de Droit Constitutionnel (Maroc)
  • Faïza Kéfi, ancienne présidente de la cour des comptes (Tunisie)
 
12h15-12h25. Synthèse
  • Lorella Zanardo, enseignante et spécialiste du féminisme (Italie)
 12h25-12h40. Echanges avec le public

 ·Déjeuner
  • 12h40 - 13h10 : Déplacement vers le lieu du déjeuner
  • 13h10-14h30 : Déjeuner
  • 14h30-15h00 : Déplacement vers le lieu de conférence
 ·15h00-16h20. Table ronde 2 : « Régionalisation et place des femmes au Maghreb et en Afrique »
15h00-15h45. Dialogue
  • Hélé Beji, écrivaine et fonctionnaire internationale à l’Unesco, questionne le concept de démocratie et l’imaginaire démocratique, et met l’accent sur l’importance de l’égalité femmes/hommes dans le processus de transition vers la démocratie que connaît la Tunisie (Tunisie)
  • Wafa Hajji, présidente de l’internationale socialiste des femmes (Maroc)
  • Wassila Tamzali, écrivaine et fonctionnaire internationale à l’Unesco, décrypte l’expérience algérienne et inscrit son propos dans la continuité de l’appel des femmes arabes pour  la dignité et l’égalité dont elle est une des initiatrices (Algérie)
  • Aminata Traoré, ancienne ministre de la culture et du tourisme, expose son engagement en faveur d’une remise en cause des mécanismes de domination postcoloniale qui bloquent les émancipations et l’accès à la démocratie de nombre de pays africains (Mali)
  • Donatilla Mukabalisa, présidente du Parlement du Rwanda, présente le « modèle rwandais » d’accès des femmes aux responsabilités politiques et explique comment 64% des sièges de la Chambre des représentants ont été remportés par des femmes (Rwanda)
  • Michèle Sabban, vice-Présidente de la région Ile-de-France, Présidente du R20 (France)
 
15h45-15h55. Synthèse
  • Sylvie Mouradian, représentante du « Women’s in front » mouvement libanais mobilisé pour la gouvernance au féminin en vue des élections municipales au Liban à l’horizon 2016 (Liban)
 15h55-16h20 : Echanges avec le public
 
  16h20-16h50. Pause
   ·16h50-17h50. Table ronde 3. L’action des ONG, fondations et associations nationales et internationales : leur rôle dans le développement régional
16h50-17h30 : Discussion
  • Bruno Rebelle, Président de Planète Urgence (France)
  • Hakima El Haité, Initiatrice du Connectingroup Maroc (Maroc)
  • Katinka In’t Zandt, Présidente de Le monde selon les femmes (Belgique)
  • Céline Bonnaire, déléguée générale fondation Kering (France)
  • Fatine Layt, Président-directeur général d’Oddo Corporate Finance (France)
  • Abbad Andaloussi, Président de Injaz Al Maghrib (Maroc)
  • Béatrice Viannay-Galvani, déléguée générale de 100 000 entrepreneurs (France)
 17h30-17h50 : Echanges avec le public
 
 ·17h50-18h00. Clôture de la première journée
  • Serena Romano, Présidente de l’Association Corrente Rosa (Italie)
 18h00. Fin de la première journée
 
 


 
Jour 2 – samedi 3 mai 2014
 
 
 
10h00 : Ouverture de la journée
 
·10h00-11h00. Table ronde 3 : « Le nouveau modèle marocain de régionalisation : présentation détaillée de ce nouveau modèle et questionnement sur la place et le rôle des femmes »
10h00-10h45. Dialogue
  • Omar Azziman, président de la Commission Consultative de la Régionalisation, introduit la table ronde en présentant des grandes lignes du projet de régionalisation avancée au Maroc (Maroc)
  • Mohamed Saâd Hassar, ancien Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur de 2007 à 2012 (Maroc)
  • Larabi Jaidi, économiste, professeur à l’Université Mohammed V de Rabat et président de la Fondation Abderrahim Bouabid, fait un rappel historique et retrace l’évolution institutionnelle du Maroc ainsi que le processus de décentralisation et d’émergence progressive de la démocratie (Maroc)
  • Sabah Chraibi, juriste et présidente de l’association marocaine pour la promotion de l’entreprise féminine, insiste sur la nécessité de mettre en place une politique de « discrimination  positive » afin d’établir les conditions effective de l’égalité femmes/hommes dans le champ politique(Maroc)
  • Ali Bouabid, chercheur et délégué général de la Fondation Abderrahim Bouabid, donne un éclairage sur la place des femmes dans le processus de démocratisation au Maroc (Maroc)
 
10h45-11h00. Echanges avec le public
 
 
·11h00-11h30. Pause
 
 
·11h30-12h30. « Développement des infrastructures éducatives et sportives comme maillage territorial au service des femmes »
11h30-12h00. Dialogue
  • Nawal El Moutawakel, ancienne championne olympique du 400 mètres haie, Ambassadrice de bonne volonté de l'UNICEF, ancienne ministre des Sports et de la jeunesse du Maroc (Maroc)
  • Nezhra Bidouane, championne de 400m haies, assesseur et porte-parole de la Fondation Mohammed VI des Champions Sportifs (Maroc)
  • Jean-Louis Guigou, professeur d'université et haut fonctionnaire français, spécialiste de l'aménagement du territoire (France)
 
12h00-12h20. Echanges avec le public
 
12h20-12h30. Synthèse
  • Marie-Christine Saragosse, Présidente de France Medias Monde (France)
 
 
·Déjeuner
  • 12h40-13h00 : Déplacement vers le lieu du déjeuner
  • 13h00-14h30 : Déjeuner
  • 14h30-15h00 : Déplacement vers le lieu de conférence
 
 
·15h00-16h30. Ateliers participatifs sur « les modalités de participation des femmes à la nouvelle régionalisation »
  • Atelier 1. Analyse des 12 futures régions et des objectifs quantitatifs et qualitatifs à atteindre : combien de femmes, à quelles postes, comment y parvenir ?
  • Atelier 2. Les modalités d’accompagnement des femmes candidates aux élections régionales : formation, engagements des partis politiques, empowerment...
  • Atelier 3. La mobilisation des électrices et des électeurs : comment la réaliser et quel usage des moyens traditionnels et modernes de communication (y compris les réseaux sociaux). 
 
 
·16h30-17h00. Pause
 
 
·17h00-18h00. Débat en présence des représentants des partis politiques
Les personnalités présentes sont invitées à exposer les engagements concrets et les réalisations de leurs formations politiques respectives en matière d’égalité femmes/hommes ainsi que leurs engagements spécifiques (quantitatifs et qualitatifs) pour les élections régionales de 2015.
 
 
 
17h00 - 17h30. Présentations des engagements des partis politiques et échanges
Les travaux des ateliers sont utilisés par le journaliste animateur pour enrichir les échanges et faire réagir les personnalités.
 
17h30 - 18h00. Echanges avec le public
 
18h00-18h30. Synthèse
  • Amina Lamrini El Ouahabi, présidente de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle, fait un « focus » sur le rôle des médias audiovisuels dans l’accompagnement de l’évolution des mentalités en matière d’égalité femmes/hommes (Maroc)
  • Un journaliste français
  • Un journaliste italien
  • Un journaliste allemand
 
 
·18h30-19h15. Conclusion de la deuxième journée
  • Leila Rhioui, représentante de l’Onu Femmes, Bureau Multi pays Maghreb. Le bilan et les défis des budgets genrés et réactions sur les échanges de la journée
  • Hassan Aourid, universitaire, historien, politologue (Maroc)
 
 
·19h15. Clôture du women’s tribune
  • Bertrand Delanoë, ancien Maire de Paris (France)


[[1]]url:#_ftnref OU Rachida Dati, ancienne ministre, député européen et Maire du 7ème arrondissement de Paris (France)
 







Women's Tribune (Essaouira 2/3 mai 2014)  se déroulera sous le thème  : « La régionalisation « au féminin » ou la décentralisation des pouvoirs au service de l’égalité entre les femmes et les hommes ».

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
016
017
015
014
013
012
011
005
bateaux