thrmagazine

Agadir Arrestation d’une bande de malfaiteurs spécialisée dans le vol d’objets de valeur.


Mardi 28 Février 2012

61 vols qualifiés. Une bande de malfaiteurs opérait à Agadir ces derniers mois, avec une spécialisation dans le vol des objets de valeur : bijoux, PC portable, téléphones portables, argent. Au départ il était deux jeunes issus d’Agadir, un menuisier et un ferronnier, habitant Ait Taoukt, ensuite ils se sont constitués en une bande de six.



Agadir   Arrestation d’une bande de malfaiteurs spécialisée dans le vol d’objets de valeur.

   Leur méthode consistait à entrer dans les appartements se trouvant dans des immeubles bien peuplés. Habillés correctement, les deux voleurs, frappait à la porte et attendait la réaction. Si quelqu’un ouvre la porte, ils prétextent chercher quelqu’un de la famille ou un ami. Si personne n’ouvre la porte, ils patientent un peu et avec un trousseau de clés ouvrent la porte sans effraction aucune.

  Une fois à l’intérieur, ils choisissaient des objets de valeur, par trop lourds, genre bijoux, PC portable, argent … pour ne pas être remarqués. Ils sortaient comme si rien ne s’est passé, comme de simples habitants de l’immeuble. Les plaintes déposées par les victimes se rassemblaient, les investigations de terrain des éléments de la police judiciaire de la SRPJ, commencèrent pour arriver à de bonnes pistes. C’est ainsi que le duo a été localisé, du fait de l’utilisation d’une moto suspecte, remarquée par des témoins oculaires suite à l’éveil et aux recherches approfondies de terrain des éléments de la police judiciaire. Du beau travail qui a fini par être payant.

  Il est à savoir que les voleurs opéraient entre 14 et 16 heures. Le butin était vendu sur le champ à un receleur complice qui achetait principalement des bijoux en or. Il a été d’ailleurs pris en flagrant délit de tentative d’achat avec 30 000 Dh et une balance spéciale. Inutile de préciser qu’il achetait le butin en or à des prix bien réduits et largement avantageux n’ayant rien avoir avec le prix réel du gramme d’or.

 

  L’arrestation du duo voleur  a eu lieu à proximité d’un immeuble d’habitations à Agadir. Les deux individus étaient sur moto suspecte. L’un des voleurs portait un bon trousseau de clés. Ils furent arrêtés et conduit au commissariat pour être interrogés. Les malfaiteurs n’avaient plus le choix que d’avouer, tout avouer même. ON apprend ainsi qu’ils sont six malfaiteurs et qu’ils opéraient à la fois à Agadir, Marrakech et Rabat.

 

   La confrontation de terrain avec les victimes confirma effectivement les aveux des malfaiteurs et dans les détails. Il est à savoir que la méthode de vol utilisée avait semé le doute au sein des familles victimes des vols car chacun commençait à se douter de l’autre du fait qu’il n’y a jamais eu d’effraction, ni de vol d’objets volumineux, ni traces de fouilles précipitées dans les placards des chambres. Les malfaiteurs opéraient à l’aise et choisissaient bien ce qu’ils voulaient emporter.

 

    Les vérifications des limiers de la SRPJ d’Agadir, sur les lieux, les appartements ont démontré que malheureusement les portes n’étaient pas bien fermées et disposaient juste de moyens de fermeture assez faibles, ce qui facilitait le travail des malfaiteurs. Cette faille était l’un des éléments d’importance dans la mesure où avec de simples clés, les voleurs arrivaient à ouvrir les portes et pénétraient dans les appartements sans trop de complication.

 

   Les habitants doivent se doter de bons matériels de fermeture afin de décourager toute tentative de vol. La vigilance doit donc être de mise.
UN homme prévu en vaut deux, n’est ce pas ? Signalons enfin que la bande des six malfaiteurs plus le receleur ont été présentés à la Justice qui saura dire le dernier mot.

 

Mohamed RIAL


Mohamed Rial