thrmagazine

Agadir Economie Sociale et Solidaire : Trophée de l’Initiative pour la Coopérative Tighanimine El BAz.


Mardi 4 Septembre 2012

La quasi majorité de la production d'huile d'argane au Maroc passe par le biais des coopératives féminines d'huile d'argane. A Agadir, Essaouira, Taroudant ou Tiznit, ces coopératives féminines s’imposent comme une excellente alternative pour améliorer les conditions économiques et sociales de ces femmes, dans le monde rural.



Agadir Economie Sociale et Solidaire : Trophée de l’Initiative pour la Coopérative Tighanimine El BAz.
   La quasi majorité de la production d'huile d'argane au Maroc passe par le biais des coopératives féminines d'huile d'argane. A Agadir, Essaouira, Taroudant ou Tiznit, ces coopératives féminines s’imposent comme une excellente alternative pour améliorer les conditions économiques et sociales de ces femmes, dans le monde rural. Ces femmes s'unissent afin d'être mieux organisées et garantissent ainsi un revenu équitable par le biais des coopératives, ce qui leur permet un meilleur cadre de vie, et un dynamisme local. Elles assurent dans le même temps le maintien d'une tradition millénaire : l'huile d'argane artisanale pressée à la main.
 
  L'huile d'argane ou d'argan est tirée de l’arganier, arbre endémique du Maroc, qui n’existe que dans le Souss, avec une présence particulière et spécifique, entre Agadir, Taroudant et Essaouira.  L’huile d’argane est très utilisée dans la cuisine traditionnelle de cette région. Riche en Vitamine E, en antioxydants, elle est aussi utilisée pour ses propriétés cosmétiques, également et de plus en plus.
 
  Depuis 2010, cette huile est  à la mode en Europe (France, Italie, Espagne, Allemagne…), et la demande a fait exploser les prix, aussi bien au Maroc, que dans ces pays importateurs de cette huile magique, soit en vrac, soit transformée. Malheureusement, on a remarqué des fraudes sont fréquentes au niveau des produits cosmétiques finis qui se réclament à base de l’huile d’argan mais qui n'en contiennent pas ou très peu.
 
   Il existe deux types d'huile d'argane selon que les amandons sont ou non torréfiés avant utilisation. L'huile alimentaire, plus sombre et au goût plus prononcé à cause de la torréfaction, s'utilise comme une huile habituelle pour préparer les aliments,  assaisonnée des salades, mais ne doit pas être portée à haute température. Elle est très nutritive et constitue, avec des amandes pilées et du miel, l'Amlou une pâte très nourrissante souvent consommée au petit déjeuner dans le Souss, principalement.
 
  L'huile cosmétique, plus claire, s'utilise en application sur la peau et les cheveux grâce à des vertus contre la chute des cheveux, l’eczéma, la déshydratation cutanée. La chercheuse Zoubida Charrouf, spécialisée en chimie organique à l'université de Rabat, a beaucoup contribué à la connaissance scientifique de cette huile et des autres sous-produits de l'arganier. Mme Charrouf a aussi œuvré à l'établissement des toutes premières coopératives de traitement de l'huile d'argane, entièrement dirigées par des femmes. Une reconnaissance de tous qui l’honore inscrite avec des lettres de noblesse dans le registre de l’huile d’argan au Maroc.
 
  Ces coopératives ouvrent positivement dans le secteur de l’Economie Equitable et solidaire, locale. C’est le cas de la Coopérative Tighanimine Filahiya qui a obtenu au mois de Juin 2012,   le Trophée de l’initiative en économie sociale, remis à  Nadia El Fatmi, présidente de la coopérative dans le dynamisme et la bonne complication gestion font honneur à la femme rurale et à son combat quotidien pour l’amélioration de ses conditions de vie et la lutte conte l’exclusion sociale. UN pari de plus en plus gagné, reconnu, et site comme bon exemple dans les annales de l’Economie Sociale et solidaire.
 
 La coopérative Tighanimine compte 52 adhérentes, issues de deux douars, dans la commune de Drarga ( Douar Tighanimine El Baz), à une dizaine de Km d’Agadir. Nadia, est non seulement présidente de la coopérative, mais également présidente du Réseau Mondial du Commerce Equitable. Elle est également responsable régionale de la Cellule Slow Food à Agadir. La coopérative Tighanimine produit à la fois de l’huile d’argane ( pour alimentation et cosmétique) , mais aussi du miel bio, du savon à base d’argan, ainsi que du couscous local avec cinq ingrédients tous bio.
 
  Le bon travail en la matière de production d’argan  ( brut et transformée) fait que la Coopérative est arrivée à commercialiser ses produits en Italie, France, Espagne, Turquie, Arabie Saoudite et aux Etats Unis, l’un des marchés les plus difficiles à atteindre. Bravo à toutes ces femmes, mères de familles, femmes de foyer aussi, qui militent quotidiennement pour assurer une bonne production à base de l’huile d’argane (l’or rouge du Souss), afin d’affirmer leur participation à part entière dans la dynamique économique locale, dans un milieu rural défavorisé à plusieurs niveaux.
  Très bonne continuation à la Coopérative Tighanimine ( e-mail :cooptighanimine@yaho.fr ; tel 05 40 01 98 53) pour qu’elle reste un facteur de développement économique et social à toutes ces femmes qui méritent amplement félicitations et encouragements.

Mohamed RIAL

Agadir Economie Sociale et Solidaire : Trophée de l’Initiative pour la Coopérative Tighanimine El BAz.

Nadia El Fatmi ,présidente de Tighanimine
Nadia El Fatmi ,présidente de Tighanimine

Agadir Economie Sociale et Solidaire : Trophée de l’Initiative pour la Coopérative Tighanimine El BAz.

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux