thrmagazine

Agadir Festival FIAC 3 è Edition UN festival qui sert l’Interculturalité et le rapprochement des Arts Populaires.


Vendredi 13 Avril 2018

La ville d’Agadir abrite, du 20 au 22 avril courant, la 3e édition de son festival international des Arts et des Cultures (FIAC). Cette manifestation est organisée par l’université Ibn Zohr et le forum Sud Cultures, en collaboration avec le Conseil Régional du Souss-Massa, le ministère de la Culture et l’Institut Cerventès.



La ville d’Agadir abrite, du 20 au 22 avril courant, la 3e édition de son festival international des Arts et des Cultures (FIAC). Cette manifestation est organisée par l’université Ibn Zohr et le forum Sud Cultures, en collaboration avec le Conseil Régional du Souss-Massa, le ministère de la Culture et l’Institut Cerventès.
  Le FIAC se propose de mettre en valeur l’interculturalité fondée sur des performances qui représentent activement les régions et les pays d'où elles proviennent. A noter que les troupes invitées représentent les cultures des régions ou des pays d'où elles viennent et dont l'orientation artistique et créative consiste à préserver les spécificités culturelles de ces pays et des identités qu'elles expriment. La particularité du FIAC réside dans le fait qu’il ne s’appuie pas sur les instruments modernes mais tend à revaloriser essentiellement les cultures locales. 
  Selon les organisateurs, le festival propose une variété de troupes folkloriques et spectacles artistiques issus d’Espagne, d’Italie, de Colombie, du Pérou, d’Argentine, du Sénégal, du Cameroun, du Mali et du Maroc sont au programme. Le festival présentera ainsi deux récitals poétiques, le premier du zajal Idriss Alttar et le second de Taleb Bouya Laatig, outre l'artiste Aichata, Farid Ghannam et la troupe Tiskiouine. Au programme de cette 3ème édition également, plusieurs troupes folkloriques et plusieurs spectacles artistiques issus d’Espagne, d’Italie, de Colombie, du Pérou, d’Argentine, du Sénégal, du Cameroun, du Mali et du Maroc.  
  Le FIAC repose sur un concept visant à mettre en évidence l’interculturalité fondée sur des performances qui représentent activement les régions et les pays d'où elles proviennent.  Au programme de cette 3ème édition, plusieurs troupes folkloriques et plusieurs spectacles artistiques issus d’Espagne, d’Italie, de Colombie, du Pérou, d’Argentine, du Sénégal, du Cameroun, du Mali et du Maroc.  La particularité du FIAC réside dans le fait qu’il ne s’appuie pas sur les instruments modernes mais tend à revaloriser essentiellement les cultures locales. 
 
  Le FIAC est une douce expérience dans cet océan de cultures et cette 3ème édition-2018- tente de renforcer inévitablement cette modeste expérience qui se forge, doucement mais surement, une voie dans les différents espaces de la culture, puisque l’ambition du festival est liée même à son sens premier implanté dans un sol où se rencontrent les racines et où se mélangent le corps et l'esprit pour marquer l’histoire et la tatouer sur une scène de spectacle. C’est cette fusion et cette rencontre qu’incarne le FIAC au sens propre du terme.
 
 Avec cette troisième édition le FIAC, prend un bon chemin dans le développement culturel dans son environnement. Très bonne continuation.
 
Med RIAL
 





Mohamed Rial