thrmagazine

Agadir Hôtellerie Déblocage des hôtels fermés. Décameron se distingue avec l’acquisition du Club La Kasbah.


Lundi 16 Novembre 2015

L’heure d’un réaménagement hôtelier a-t-elle enfin sonné pour la destination ? ON l’espère fort bien. Avec l’acquisition du Village Club La Kasbah par Décaméron Maroc, dirigé par le jeune Khalil Tizniti, c’est une nouvelle page qui redémarre pour cet établissement de bonne référence à Agadir et qui fut l’un de ses fiertés hôtelières durant des années.



 
  L’heure d’un réaménagement hôtelier a-t-elle enfin sonné pour la destination ? ON l’espère fort bien. Avec l’acquisition du Village Club La Kasbah par Décaméron Maroc, dirigé par le jeune Khalil Tizniti, c’est une nouvelle page qui redémarre pour cet établissement de bonne référence à Agadir et qui fut l’un de ses fiertés hôtelières durant des années.
  Décameron va entamer des travaux de rénovation pour faire de l’établissement un village Club familial All Inclusive à l’instar des établissements gérés par la société. A savoir Tafoukt à Agadir, Issil à Marrakech, Boavista au Sénégal et un autre village de vacances au Cap Vert. Décaméron vient de prendre en gestion l’hôtel les Almohades à Agadir, avec une option d’achat. Ca bouge enfin dans la destination, après une longue léthargie. Ainsi le Tikida Beach et les dunes d’Or entrent en rénovation dès le mois de novembre, également.
  Il reste que des chantiers hôteliers non terminés et des établissements sont toujours fermés portant un grave préjudice à la destination et faussant de ce fait sa capacité hôtelière et son attractivité. Un grand espoir de déblocage se dessine avec la nomination de Mme Zineb Al Adaoui, en tant que nouveau Wali et Gouverneur de la Préfecture d’Agadir Ida Outanane et en tant que grande juriste pour trouver les décisions adéquates et définitives afin de   mettre fin à ce handicap hôtelier qui n’a que trop duré.
  Créée en 2007, la société de gestion Décameron Maroc, s’est spécialisée trois années après dans le Al Inclusive Club Famille, donc avec une bonne animation, un hébergement adéquat et une bonne nourriture. Le pari est bien réussi puisque le taux de retour, selon Khalil, est de 40%. Ce qui est un bon record dans la destination balnéaire. Le partenariat avec Look Voyage (depuis 2006), appartenant au TO canadien Transat, donne ses fruits et continue à ce développer, hors du Maroc. On ne change pas un partenaire gagnant, qui vous assure 60% de la clientèle, toute l’année.
  La particularité de Décameron Agadir et de son hôtel Tafoukt est d’avoir ramené des spécialistes du All Inclusive et de l’animation de la Colombie.  Cela constitue le fond de travail au success story qui a début en 2008 et continue brillamment. Les principes de base de cette réussite avouée, selon Khalil, sont basés sur une bonne nourriture, une bonne hygiène (avec un suivi d’hygiénistes sur place)  et une bonne animation. Trois ingrédients et une présence sur place du staff, matin et soir et le tour est bien joué. D’où un remplissage à l’année de 85%. Bravo et très bonne continuation.
  Concernant l’acquisition de la kasbah, Khalil Tizniti, nous a précisé que le protocole d’achat est finalisé. La passation a eu lieu et la rénovation vient bientôt débuter et va durer neuf mois, pour en faire un très bon Club Familial et lui redonnée la bonne référence et la renommée qu’il avait au temps de Friedmann et de Mme Régiani. Pour le recrutement du personnel, il sera total. Le vendeur, la Somed en l’occurrence,  a laissé un produit propre en tout réglant avant son départ (personnel, impôts, fournisseurs … ). Un vrai travail de grande conscience professionnel.
   Au sujet des Almohades construit sur 4 ha, Décameron a pris la gestion depuis le mois d’octobre avec option d’achat à finaliser avant fin du premier semestre 2016. L’établissement de 320 chambres sera rénové (chambres, piscine …) pour devenir un Club Familial All Inclusive. La rénovation doit se faire en trois une fois que les autorisations nécessaires seront délivrées. Très bon courage et bravo au jeune Khalil qui représente la bonne relève dans le domaine de l’hôtellerie à Agadir. Une relève dont on a grandement besoin dans la destination balnéaire avec un produit vieillissant et une mentalité de gestion hôtelière dépassée, dans la majorité des établissements de la destination.
 
Mohamed RIAL
 





Khalil Tizniti
Khalil Tizniti

Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux